Alpine veut sa Porsche 911

Alpine veut sa Porsche 911

publié le 07 juin 2013
Thème: Stratégie d'entreprise
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

La renaissance d’Alpine suscite beaucoup d’intérêt, tant auprès des amateurs de voitures sportives que des responsables de Renault, Carlos Tavares (directeur général) et Laurens van den Acker (directeur du style) en premier lieu. Ce dernier évoque notamment les fortes ambitions que porte Renault avec ce projet.

Le designer néerlandais n’y va pas par quatre chemins: avec Alpine, Renault veut suivre la voie de Porsche. La première Alpine (développée en collaboration avec Caterham) se devra d’être « la » 911 française, non pas en terme de caractéristiques techniques mais en terme d’image de marque. Elle devra clairement définir l’identité d’Alpine et non être un ersatz de sportive Renault.

Sur le plan technique, la future Alpine, dont la commercialisation est prévue pour 2016, se rapprochera plutôt de la Porsche Cayman ou encore de l’Alfa Roméo 4C avec un ensemble moteur/boîte de vitesses étroitement dérivé de la nouvelle Clio RS et monté en position centrale arrière. La future Alpine se veut légère et plaisante à conduire/piloter.

De part son statut de marque la plus profitable, Porsche est une référence pour l’industrie automobile. Renault aimerait bien connaître la même aventure avec Alpine. Tout dépendra de la patience du constructeur au losange: le succès et la réputation de Porsche et de la 911 (qui fête ses cinquante ans cette année) ne se sont pas faits en un jour.

L’histoire de Porsche est jalonnée de vicissitudes et elle aurait bien pu s’arrêter dans les années 1990 avant de devenir une entreprise à succès dix ans plus tard. Aussi, à vouloir aller trop vite, Alpine pourrait bien se brûler les ailes à l’image des ambitions démesurées que portait Dany Bahar avec Lotus il n’y a pas si longtemps.

Source: PistonHeads

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 15 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 18 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 19 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales