Audi fête ses 20 ans en Hongrie

Audi fête ses 20 ans en Hongrie

publié le 26 février 2013
Thème: Stratégie d'entreprise
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Depuis 1993, le site de Győr (nord-ouest de la Hongrie), site de production (moteurs et véhicules) et centre technique, joue  un rôle important dans la stratégie de développement de la marque aux  quatre anneaux.

Dès la fin de l’année 1993, les premiers moteurs 4 cylindres 1.8l 20 soupapes sont sortis de l’usine hongroise (en phase de pré-production). Le site comptait alors 800 employés et occupait une surface de 240.000 mètres carrés. L’usine ne produisait que des moteurs.

La production de moteurs s’est progressivement développée pour couvrir désormais la quasi-totalité de la gamme de moteurs Audi: de 4 à 12 cylindres, essence ou diesel. Le site de Győr produit aussi des blocs moteur pour Lamborghini et fournit plus largement des moteurs à l’ensemble du groupe Volkswagen.

En 1998, l’usine commence la fabrication de véhicules complets avec la production du TT coupé et cabriolet. Entre 2001 et 2003, le site de Győr a produit 36.000 Audi A3 et S3. Depuis 2007, l’usine hongroise assure la fabrication de l’A3 cabriolet avant de fabriquer depuis 2011 la RS3 Sportback. En 2013, l’usine aura la capacité de produire la nouvelle A3.

En 2001, Audi a étendu les capacités du site hongrois avec l’implementation d’un centre technique de développement comprenant des bancs moteurs. Aujourd’hui, près de 200 ingénieurs y sont employés autour d’une quinzaine de bancs de test. Les équipes présentes s’attachent plus particulièrement à la réduction des frictions, à l’optimisation des liaisons entre les composants moteur ainsi qu’à l’acoustique moteur.

En 20 ans, Audi a produit plus de 23 millions de moteurs et près de 600.000 véhicules.  Le site de Győr accueille pour l’heure 9.000 employés et représente un total de 15.000 emplois directs et indirects. Le site s’étend sur une surface de 4 millions de mètres carrés.

Profitant de cette occasion, Audi et le gouvernement hongrois ont signé un nouveau partenariat visant à promouvoir l’innovation, la recherche et le développement, la collaboration avec des universités hongroises. Il comprend aussi un engagement de la part du constructeur à préserver et développer les emplois.

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 17 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 20 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 21 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales