Infiniti Q30: dans la cour des grands

Infiniti Q30: dans la cour des grands

publié le 11 mars 2016
Thème: Général
Publi-reportage rédigé par Guillaume Darding

Jusqu'alors, Infiniti a eu une diffusion relativement confidentielle en Europe, faute à des produits plutôt centrés sur le marché américain. Avec la berline compacte Q30, la marque japonaise se donne les moyens de ses ambitions pour asseoir durablement sa notoriété sur le vieux continent.

L'Infiniti Q30 a bénéficié des accords entre l'Alliance Renault-Nissan et le groupe Daimler. A ce titre, elle repose sur la plateforme de la Mercedes Classe A plutôt que celle de la Renault Mégane ou la Nissan Pulsar.

Avec une hauteur de près d'1m50, la Q30 se situe à mi-chemin entre une berline compacte et un SUV. Cette hauteur permet à la Q30 de revendiquer une très bonne habitabilité et un grand volume de coffre.

Le bureau de style d'Infiniti a souhaité imprimer une silhouette dynamique à sa berline compacte. De fait, la Q30 est légèrement surélevée (1,50m de hauteur) et se donne des faux-airs de SUV. Ses feux avant et arrière effilés horizontalement et le pli de carrosserie sur les flancs de la carrosserie lui confèrent une allure sportive.

A l'intérieur, si la Q30 reprend certains éléments de la berline allemande, elle affirme toutefois largement sa personnalité. L'écran de navigation est intégré sous une casquette commune avec l'instrumentation. Outre une meilleure intégration, cette architecture devrait permettre une bien meilleure visibilité face aux reflets du soleil.

Si les commandes des essuie-glaces se retrouvent à gauche du volant, Infiniti n'a pas suivi Mercedes en positionnant le levier de vitesses sur le tunnel central plutôt que derrière le volant. Cela est beaucoup moins déstabilisant. Seul inconvénient : l'Infiniti perd deux rangements pour y implanter le levier.

La Q30 est disponible avec quatre motorisations. En essence, la Q30 est disponible avec un 4 cylindres turbo à injection directe de 1,6l de cylindrée. Associé à une boîte de vitesses manuelle, il développe 122 chevaux. Le 1,6l peut aussi être associé à une boîte robotisée à double embrayage (DCT). Il fournit alors une puissance de 156 chevaux.

Le moteur le plus puissant en essence fournit 211 chevaux. Ce 4 cylindres de 2,0l est systématiquement associé à une boîte à double embrayage et une transmission intégrale non permanente.

En diesel, l'offre débute avec un 1,5l de cylindrée de 109 chevaux qui peut être aussi bien associé à une boîte de vitesses manuelle ou une boîte à double embrayage. La Q30 est aussi disponible avec un 2,2l de 170 chevaux systématiquement associé à une boîte DCT. En option, ce moteur peut être associé à une transmission intégrale.

En matière de suspension, la Q30 peut compter sur des suspensions de type MacPherson à l'avant et un essieu indépendant multibras à l'arrière. Le système de freinage se compose d'étriers à simple piston et de 4 disques (ventilés à l'avant). Les freins sont fournis par Brembo.

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 17 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 20 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 21 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales