Les constructeurs asiatiques préparent le futur du VE

Les constructeurs asiatiques préparent le futur du VE

publié le 11 octobre 2012
Thème: Véhicules hybrides et électriques
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Toyota, Nissan, Honda et Hyundai ont signé un protocole d’accord (MoU – Memorandum of Understanding) en partenariat avec les instances gouvernantes des pays nordiques (Norvège, Suède, Islande et Danemark) concernant l’introduction des véhicules à piles à combustibles (FCEV – Fuel Cell Electric Vehicle) dès 2015 ainsi que le développement des infrastructures pour la fourniture d’hydrogène.

Sur la base de fonds publics et de fonds privés, le protocole d’accord se veut le catalyseur de l’introduction des véhicules à pile à combustible. Il fait suite à l’accord de 2009 entre les constructeurs présents en Europe fixant 2015 comme objectif de commercialisation de véhicules à pile à combustible là où l’hydrogène serait disponible.

Soichiro Okudaira, chef de projet pour Toyota déclare, à propos de ce nouveau protocole: « Les pays nordiques sont déjà reconnus comme étant les leaders mondiaux dans le domaines des énergies renouvelables comme l’hydroélectricité ou l’éolien. Toyota a l’opportunité de faire des avancées notables dans le domaine de véhicules fonctionnant grâce à l’hydrogène. C’est un projet qui est perçu comme étant un point vital pour le futur de l’automobile. »

Et de poursuivre: « en tant que fabricant d’automobiles, Toyota a pour ambition de construire des véhicules toujours plus soignés afin de répondre aux attentes de ses clients. Un autre des principes fondamentaux, pour un constructeur tel que Toyota, est aussi de proposer des solutions d’éco-mobilité, afin de contribuer positivement à l’évolution de notre société. »

Les pays nordiques n’ont pas été choisis au hasard: ils sont une source riche et variée en énergie renouvelable, propice à la production d’hydrogène. Il reste encore beaucoup à faire d’ici 2015 notamment dans le développement des infrastructures. L’engagement compagnies productrices d’énergie et des investisseurs sera un point décisif dans la réussite de cet objectif. Les gouvernements en place devront garantir des conditions de marché stables et proposer des mécanismes aptes à favoriser une bonne coordination entre les différents acteurs.

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 17 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 20 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 21 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales