Mercedes S 65 AMG Coupé

Mercedes S 65 AMG Coupé

publié le 18 juillet 2014
Thème: Présentation véhicule
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

La Mercedes S 65 AMG vient coiffer la gamme de la marque à l'étoile en terme de confort et de sportivité. A l'instar de la berline, le coupé ne cède en rien aux sirènes de la réduction de la cylindrée: il abrite sous son capot un V12 biturbo de 6.0l de cylindrée.

La S 65 AMG coupé est donc motorisée par un V12 biturbo développant 630 chevaux (entre 4.800 tr/min et 5.400 tr/min) et 1.000 N.m (de 2.300 tr/min à 4.300 tr/min). Parmi ses caractéristiques notables, le bloc moteur est en aluminium et la combustion se déclenche via un double allumage (twin spark) pour limiter le risque de cliquetis.

Mercedes S 65 AMG coupé - compartiment moteur
Mercedes S 65 AMG coupé - compartiment moteur

Associé à une boîte automatique à 7 rapports, le V12 entraîne le coupé via les roues arrière de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes et atteint la vitesse maximale de 250 km/h (limitée électroniquement). La transmission fonctionne selon 3 modes: Sport, Manuel ou Economique. Dans ce dernier mode, le dispositif Start/Stop est activé. La S 65 coupé est homologuée avec des rejets de CO2 de l’ordre de 279 g/km.

Outre le groupe motopropulseur, la S 65 AMG coupé reprend toutes les technologies de la berline, à savoir la batterie Li-ion (gain de 20 kg), l’assistance de direction et la démultiplication (angle imprimé au volant par rapport à l’angle des roues) asservies à la vitesse, les freins carbone-céramique (en option) permettant, outre une meilleure endurance des freins, une réduction substantielle des masses non suspendues.

Mercedes S 65 AMG coupé - roues
Mercedes S 65 AMG coupé - roues

La suspension AMG reprend le principe du « Magic Body Control », à savoir une suspension active hydraulique couplée à une caméra qui détecte les aspérités de la route en amont (à une distance de 15 mètres environ) pour adapter plus finement les caractéristique de la suspension. D’autre part, cette lecture de la route permet à Mercedes d’anticiper les virages et d’incliner la voiture vers l’intérieur du virage (et non le phénomène inverse qui se produit naturellement), ceci afin d’améliorer la répartition de la charge sur les quatre roues (meilleure tenue de route) tout comme le confort des passagers (à la manière des voies inclinées utilisées en courbe pour le TGV).

La S 65 AMG coupé repose sur des roues de 20 pouces et chausse des pneus de profil 255/40 à l’avant et 285/35 à l’arrière.

Mercedes S 65 AMG coupé - vue de trois quarts avant
Mercedes S 65 AMG coupé - vue de trois quarts avant

A l’intérieur, les sorciers d’Affalterbach équipent la S 65 AMG coupé de sièges sport spécifiques en cuir nappa perforé. Ils sont chauffants et ventilés. L’utilisation de ce cuir est notamment étendu au pavillon, panneaux de portes et tableau de bord.

En matière de multimédia, le coupé AMG est équipé d’un affichage tête haute et de la dernière génération du touchpad Mercedes. L’affichage tête haute affiche notamment le régime moteur et le rapport enclenché, 2 fonctions exclusives aux modèles AMG.

Mercedes S 65 AMG coupé - intérieur
Mercedes S 65 AMG coupé - intérieur

Les premières livraisons débuteront en Allemagne fin septembre. D’ici là, les futurs clients peuvent déjà passer commande de leur futur bolide moyennant un ticket d’entrée de 244.000€ (tarif allemand), représentant un écart de près de 60.000€ avec sa petite soeur, la S 63 AMG coupé, le prix à payer pour bénéficier de l’exclusivité d’un V12.

Mercedes S 65 AMG coupé - vue de trois quarts arrière
Mercedes S 65 AMG coupé - vue de trois quarts arrière

Source : Mercedes

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 15 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 18 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 19 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales