Mercedes songe à produire la CLA au Mexique

Mercedes songe à produire la CLA au Mexique

publié le 17 juillet 2013
Thème: Stratégie d'entreprise
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Dans le cadre du partenariat qui le lie avec l’Alliance Renault-Nissan, Mercedes pourrait produire la remplaçante de la CLA au Mexique via une joint-venture avec Nissan, solidement implanté là-bas depuis près de cinquante ans.

La marque japonaise a lancé la construction d’un troisième site de production au Mexique l’été dernier, à Aguascalientes  (2 milliards de dollars d’investissement). La première partie des travaux devrait être achevée à la fin de cette année (ateliers de peinture, presses, assemblage final) et l’usine devrait être en mesure de produire 175.000 véhicules (basés sur la plateforme B utilisée notamment par la Micra) par an dès 2014.

La capacité de production de Nissan sera alors portée à près de 800.000 véhicules par an et le constructeur vise, à l’achèvement de la deuxième phase, un potentiel de plus d’un million de véhicules par an. Infiniti devrait alors produire sur ce site une voiture compacte basée sur la plateforme Mercedes servant de base à la CLA notamment.

Dès lors, Dieter Zetsche considère ce site comme un lieu potentiel de production de la prochaine CLA. Plutôt que de construire une nouvelle usine, le PDG de Daimler estime plus rationnel de s’appuyer sur son partenaire et de partager les investissements. Le Mexique est un pays stratégique en matière d’automobiles grâce à sa proximité avec les Etats-Unis et ses accords commerciaux (réduction ou exemption de taxes douanières) avec nombre de pays à travers le monde.

La CLA est actuellement produite en Hongrie aux côtés des classe A et des Classe B. 24.000 exemplaires devraient y être produits cette année: la commercialisation de la CLA a débuté en janvier en Europe et en septembre, les premiers exemplaires devraient fouler le sol américain.

La décision quant à la localisation de la production de la future CLA (prévue pour 2018) sera prise en début d’année 2014. Trois options sont aujourd’hui sur la table: soit la production reste en Hongrie (la moins vraisemblable), soit elle sera complèment relocalisée au Mexique, soit elle sera produite simultanément au Mexique et en Hongrie (hypothèse la plus vraisemblable).

Source: Automotive News
Crédit image: Mercedes

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 14 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 18 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 18 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales