Opel utilise l'impression 3D en production

Opel utilise l'impression 3D en production

publié le 27 août 2014
Thème: Technique automobile
Par Guillaume Darding

S'il n'est pas question d'utiliser des imprimantes 3D pour produire des pièces en série (essentiellement pour des questions de temps d'impression très longs par rapport aux processus existants), ces dernières peuvent toutefois être un atout pour réaliser des outillages de production. Opel utilise ce procédé de plus en plus fréquemment au sein de ses usines.

Les outillages réalisés à partir d'une imprimantes 3D sont en effet déjà utilisés sur les lignes d'assemblage de l'Adam, la Cascada et l'Insignia. Dans le cas de l'Adam Rocks (version dérivée de la citadine du même nom, elle consiste en l'ajout d'un toit en toile et d'éléments esthétiques visant à lui donner une allure de baroudeur), ce ne sont pas moins de 40 guides d'assemblage imprimés en 3D qui sont utilisés au sein de l'usine d'Eisenach (Allemagne).

Cela concerne notamment le gabarit d'assemblage pour apposer le logo Adam sur la vitre arrière du véhicule, tout comme les guides pour ajuster avec précision la position du parebrise. D'autre part, l'application des éléments chromés sur le côté de l'Adam est facilitée grâce à des guides d'insertion imprimés en 3D.

Opel Adam Rocks - guide d'assemblage imprimé en 3D pour le logo
Opel Adam Rocks - guide d'assemblage imprimé en 3D pour le logo

Les gabarits d'assemblage sont réalisés en plastique. Au passage dans l'imprimante, le plastique est chauffé pour être fondu et les formes sont réalisées par l'empilement de couches successives de plastique de 0,25mm d'épaisseur. Un matériau de remplissage vient combler les espaces creux et étayer les parties en saillie. Lorsque le plastique durcit, la pièce est passée dans une sorte de lave-vaisselle pour enlever le matériau de support.

Ce type de technologie permet une grande liberté dans la forme des pièces, la limitation principale étant l'encombrement de ces dernières. Toutefois, les pièces imprimées en 3D peuvent être assemblées en utilisant diverses techniques (perçage, vissage, collage, etc). Cela permet donc de réaliser des grandes pièces à partir de plusieurs petites pièces.

Auparavant, ce type de gabarit était construit à la main à partir de fonte usinée et de résine. Ce processus nécessitait plusieurs semaines, contre une journée avec une imprimante 3D. Enfin, les gabarits imprimés en 3D s'avèrent beaucoup plus légers (jusqu'à 70%), ce qui est un avantage considérable pour les opérateurs qui manipulent ces éléments à longueur de journée.

Opel Adam Rocks - impression 3D CAO
Opel Adam Rocks - impression 3D CAO

Actuellement, Opel dispose d'une imprimante 3D au sein du centre de Recherche et Développement de Rüsselsheim, où les gabarits sont dessinés en CAO (virtuellement sur un ordinateur) avant d'être imprimés. Les gabarits ainsi réalisés sont ensuite envoyés dans les différentes usines à travers l'Europe.

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 14 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 18 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 18 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales