Usure des pneumatiques: un contrôle régulier indispensable

Usure des pneumatiques: un contrôle régulier indispensable

publié le 14 avril 2014
Thème: Général
Par Guillaume Darding

Les pneumatiques sont des organes fondamentaux concernant la tenue de route d'une automobile. Parce qu'ils sont les seuls composants du véhicule en contact avec la route, il convient de vérifier régulièrement leur état pour s'assurer d'un fonctionnement optimal.

Le premier facteur à vérifier concerne bien évidemment l'usure du pneumatique. Il convient de vérifier régulièrement la hauteur de la bande de roulement sur les quatre pneumatiques. Si la législation impose une hauteur minimale de 1,6mm (matérialisée par le témoin d'usure), il est couramment admis qu'en-dessous de 3mm, les caractéristiques du pneumatique se dégradent sensiblement.

Concrètement, l'adhérence se dégrade et la motricité est amoindrie. S'il est parfois difficile de constater une différence en conduite normale (chaussée sèche), la conduite peut s'avérer vite délicate sur chaussée mouillée et en situation d'urgence. Enfin, les distances de freinage s'allongent avec un pneumatique usé. Si 5 mètres supplémentaires ne semblent pas représenter une grand écart, c'est ce qui peut faire la différence entre s'arrêter avant un passage à piétons et renverser un piéton engagé sur ce passage.

Pour vérifier l'usure d'un pneu, un simple contrôle visuel par rapport aux témoins d'usure est généralement suffisant lors de l'examen de la pression des pneus: idéalement, ce dernier devrait être effectué au minimum une fois par mois.

Pour une vérification plus approfondie, il peut être utile d'utiliser un pied à coulisse pour quantifier avec précision la hauteur de la bande de roulement. Les 4 pneus doivent être contrôlés dans la mesure où l'un deux pourrait souffrir d'une usure prématurée. D'autre part, une usure inégale entre 2 pneumatiques d'un même essieu ou sur la largeur d'un pneumatique est un signe qu'un réglage de la géométrie est nécessaire. 

Au moindre doute, il ne faut pas hésiter à faire vérifier ses pneus par un spécialiste et envisager un remplacement des pneus: les 2 pneus d'un même essieu doivent impérativement être changés en même temps.

Crédit photo: Michelin

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 14 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 18 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 18 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales