Aperçu du parc automobile français

Aperçu du parc automobile français

Publié le 18 juin 2013
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles) publie annuellement un rapport rendant état du parc automobile français. Contrairement aux ventes de véhicules neufs en berne, le parc automobile reste stable dans sa globalité.

Le parc automobile français compte désormais 31,6 millions de véhicules au 1er janvier 2013, ce qui représente une hausse de 0,2% par rapport au 1er janvier 2012. L’âge moyen du parc atteint quant à lui 8,3 ans (contre 8,2 ans l’année précédente).

Sur ces 31,6 millions de véhicules particuliers en circulation, 13,7 millions (43,4% du total) ont une puissance de 5 chevaux fiscaux et moins,  16,3 millions (51,6%) ont une puissance fiscale comprise entre 6 et 10 chevaux. Les véhicules de plus de 11 chevaux fiscaux représentent donc 1,6 millions de véhicules, soit 5% du parc automobile.

Les véhicules de moins de 6 chevaux fiscaux représentent typiquement des moteurs de moins de 80 ch tandis que les véhicules présentant une puissance fiscale de plus de 10 chevaux ont généralement une puissance de plus de 180 ch.

La répartition entre les moteurs essence et les moteurs diesels est encore plus déséquilibrée qu’un an auparavant. La part de moteur essence (incluant les autres énergies comme les hybrides essence, les véhicules électriques, GPL, GNV) est de 38,7% au 1er janvier 2013 contre 40,2% un an plus tôt. La part de véhicules diesel (incluant les motorisations hybride diesel) s’élève donc à 61,3% au 1er janvier 2013.

Dans la classe des véhicules les moins puissants, le taux de diésélisation est de 56% (54,8% en 2012, 53,4% en 2011), il s’élève à 67% dans les classes de puissances intermédiaires (65,2% en 2012, 63% en 2011). Pour les véhicules plus puissants, le pourcentage de moteurs diesel atteint 49,4% (47,1% en 2012, 44,5% en 2011).

Crédit image: Wikimedia Commons

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Bernardo et merci pour vos encouragements! Le juge de paix est l'allumage du voyant moteur qui, s'il s'allume, indique que le moteur fonctionne en mélange trop pauvre, ce qui est alors risqué pour le moteur. Si ce n'est pas votre cas, cela signifie que le calculateur a réussi à s'adapter à votre mélange et qu'il n'y a pas de danger particulier pour votre moteur. Néanmoins, je tiens quand même à préciser qu'en cas d'avarie moteur, même vraisemblablement indépendante de l'utilisation d'E85 (casse de la courroie de distribution par exemple), il pourrait vous être reprocher d'avoir rouler avec une proportion trop grande d'éthanol et le constructeur pourrait, dans le pire des scénarios, refuser la prise en charge des réparations. Il y a deux manières d'évaluer la proportion d'éthanol: en comparant les valeurs du calculateur moteur (temps d'injection, calage des arbres à cames, etc.) avec les valeurs standard et limites définies par le constructeur et/ou en effectuant une analyse du carburant présent dans votre réservoir. Autre point, maintenant que nous entrons dans une période froide, il se peut que les démarrages soient un peu plus difficiles le matin.

Guillaume Darding à propos de l'article «Normes Euro 6c: filtre à particules et casse-tête hybride»

Hier

Bonjour Husq46, merci pour vos encouragements et votre bilan avec lequel je suis effectivement en phase!

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI»

Hier

Bonjour yan7791 et merci pour vos encouragements, le code moteur complet de l'Octavia RS245 est DLBA (il s'agit de la même variante que la Golf GTI restylée). Il s'agit effectivement d'un EA888 gen 3.

© Guillaume Darding

Mentions légales