Beaucoup de bruit pour réformer les émissions sonores

Beaucoup de bruit pour réformer les émissions sonores

Publié le 27 décembre 2012
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

De nombreuses discussions ralentissent la prise de décision des réformes visant à réduire les émissions sonores en milieu urbain au sein de l’Union Européenne. Les véhicules motorisés, considérés comme principaux contributeurs, font l’objet de nombreux débats.

L’Union Européenne cherche a réduire drastiquement les émissions sonores des véhicules à moteur thermique. Par ce biais, elle espère réduire de manière sensible le bruit ambiant des zones urbaines. Le texte initial est discuté depuis l’an passé entre les différentes institutions européennes. Par une courte majorité, le comité pour l’environnement du Parlement Européen a adopté une proposition de loi plus sévère que celle promue par le rapporteur tchèque Miroslav Ouzký.

Ce dernier a souffert des accusations en provenance de T&E (Transport et Environnement), une Organisation Non Gouvernementale (ONG) qui lui reproche ses liens étroits avec Porsche. En fait, T&E prétend que la proposition a été écrite par Hans-Martin Gerhard, un membre exécutif de Porsche et responsable du département acoustique de la marque et que cette dernière ne serait pas suffisamment stricte pour réduire les émissions sonores.

Il s’agirait, selon l’ONG, de la seconde tentative de Porsche de s’immiscer dans le débat des émissions sonores. T&E rapporte que M. Gerhard avait déjà tenté d’imposer des standards laxistes auprès des autorités européennes (UN-ECE) trois ans plus tôt.

En marge de ces nouvelles mesures visant à limiter les émissions sonores, le Parlement Européen a par ailleurs émis la recommandation suivante: l’instauration d’un étiquetage permettant d’identifier les émissions sonores d’un véhicule (similaire au système d’étiquettes caractérisant les émissions de CO2 ou le niveau sonore des pneus).

Enfin, la nouvelle réglementation s’intéresse à l’AVAS (systèmes d’alerte acoustique pour piétons). Cet équipement est destiné à équiper les véhicules électriques et hybrides pour pallier le faible bruit de ces véhicules en zone urbaine. Si le Parlement Européen ne préconise pas l’obligation de monter cet équipement pour les véhicules concernés, il recommande en revanche une harmonisation des réglements entre les pays de l’UE.

Le vote en session plénière de ces mesures se tiendra durant la session de mars 2013 à Strasbourg. Si le texte est adopté lors de cette session, il restera encore de nombreuses étapes (deuxième  et troisième lectures en co-décision avec le Conseil de l’UE) et très certainement moults débats avant de voir une quelconque réforme adoptée.

Source: Parlement EuropéenTransport & Environment
Crédit photo: "European Parliament Strasbourg Hemicycle - Diliff" via Wikimedia Commons

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux

© Guillaume Darding

Mentions légales