La fin des éthylotests obligatoires?

La fin des éthylotests obligatoires?

Publié le 27 novembre 2012
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Manuel Valls, ministre de l’Intérieur en poste, devrait annoncer dans les prochains jours l’abandon d’une mesure décriée: l’éthylotest ne serait plus obligatoire à bord des véhicules.

Faut-il y voir la fin d’une mesure jugée peu pertinente par beaucoup? Toujours est-il que Manuel Valls a décidé de confier au CNSR (Conseil National de la Sécurité Routière), fraîchement réactivé après 4 ans de sommeil sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la mission d’évaluer le bien-fondé d’une telle mesure.

Depuis le 1er juillet 2012, il est théoriquement obligatoire d’avoir un éthylotest à bord de son véhicule. Tout en maintenant l’obligation, le gouvernement avait repoussé l’application d’éventuelles sanctions au 1er novembre 2012 avant de repousser la date une seconde fois au 1er mars 2013.

Dans les faits, il est devenu parfois très compliqué de se procurer un éthylotest conforme à la norme NF, seule norme faisant foi: seule une usine fabrique de tels appareils et cette dernière semble être dans l’incapacité de répondre à la demande. Cette mesure crée d’ailleurs une situation de monopole sur le marché des éthylotests. Une aubaine pour le fabricant sachant que les éthylotests doivent être renouvelés au minimum tous les 2 ans.

Armand Jung, président de la CNSR, aura donc la lourde tâche d’évaluer si oui ou non, l’obligation d’avoir un éthylotest à bord de son véhicule est pertinent. Un avis qui, selon toute vraisemblance, devrait s’avérer être un enterrement pur et simple de cette mesure.

Une fois n’est pas coutume, Chantal Perrichon, présidente de la ligue contre la violence routière et coutumière de propos chocs, serait en accord avec cette décision. Selon elle, «il faut rappeler que 80 % des accidents mortels ont lieu au-delà de 1,2g d’alcool, que les éthylotests ne sont pas fiables, qu’ils contiennent des substances chimiques toxiques, que dès 2002, il était recommandé que les gendarmes ne les utilisent pas, qu’ils ne supportent pas le chaud, pas le froid, et qu’en plus ils sont devenus introuvables».

Source: Europe 1

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour Manu, pour ce qui est des capacités de franchissement, j'ai une expérience limitée en conduite tout-terrain et il serait difficile de vous dire ce qui est le mieux entre la boîte automatique et la boîte manuelle. Mon sentiment toutefois, au regard des caractéristiques techniques, c'est que la boîte automatique me semble gloutonne (ce qui occasionne par ailleurs un malus conséquent à l'achat) et qu'elle me semble indiquée uniquement si vous ne supportez plus de jouer avec l'embrayage.

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Julio, merci pour votre complément d'information!

Manu Rigault à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour Guillaume, après avoir tout lu j'avoue ne rien comprendre, je suis complètement hermétique. J'aurais aimé pourtant être bon bricoleur mécanique. Trop tard j'ai 67 ans. Je voudrais acquérir le nouveaux 4x4 Suzuki Jimny soit en boite manuelle 5 rapports ou automatique 4 rapports. Je suis incapable de me décider sur ce qui est préférable pour moi. Malgré mon age j'aime toujours autant le franchissement avec de l'énergie et du couple. Lorsque j'avais 30 ans je possédais un 4x4 Toyota BJ42 chassis court, boite manuelle 4 rapports, j'en garde des souvenirs impérissables ( dans le week end 1000 kms de route aller, zones de trial tout le samedi dimanche et retour 1000 kms de route avec le même véhicule). merci si tu peux m'aider dans ma décision.

© Guillaume Darding

Mentions légales