Michelin proposera un pneu auto-réparant en 2015

Michelin proposera un pneu auto-réparant en 2015

Publié le 01 juillet 2013
Publi-reportage rédigé par Centrale pneus

Il s’agit de la toute dernière innovation sur laquelle travaille le groupe Michelin: un pneumatique capable de de s’auto-réparer. Présenté en mai 2011 à Berlin à l’occasion du challenge Bibendum, ce projet avait suscité bien des commentaires de la part des professionnels du pneumatique.

La signature de premiers contrats de livraison

Aujourd’hui, les choses se concrétisent. En effet, le fabricant mondial de pneus a déclaré avoir signé des contrats de livraison avec ses premiers clients. Les premiers pneus auto-réparant devraient donc être livrés en première monte à partir de 2015-2016.

Le responsable du groupe à l’origine de ces déclarations n’a cependant pas dévoilé le nom des marques et constructeurs automobiles « cobayes » pour ce nouveau pneu auto-réparant.  Ce pneu nouvelle génération n’a d’ailleurs pas encore reçu d’appellation définitive de la part de la firme clermontoise.

Par rapport à ses premiers objectifs,  Michelin semble avoir pris un peu de retard. Le fabricant de pneus mondial prévoyait ainsi d’abord de commercialiser ce nouveau pneu en 2014. Des objectifs revus à la baisse au vu de la complexité du processus de fabrication.

Un composé de gomme capable de boucher instantanément un trou

Concrètement, ce pneu dit « auto-réparant » se caractérisera par une espèce de « peau » fixée à l’intérieur du pneu et permettant de boucher instantanément le trou. La plupart des produits utilisés pour la fabrication de cette peau ont déjà été brevetés. Plusieurs milliers de ces pneus ont déjà été fabriqués et sont actuellement dans l’attente d’être commercialisés. Les tests se sont pour le moment révélés positifs mais Michelin reste prudent et continue d’évaluer le marché pour être certain que l’introduction de ce nouveau pneu sera un succès.

Seul inconvénient pour le moment connu de ce pneumatique dit « auto-réparant » : il pèserait un kilo de plus qu’un pneumatique classique mais permettrait en revanche de se départir de la roue de secours ; un gain de place et de poids significatif.

Le pneu auto-réparant apporte une vraie réponse aux besoins des automobilistes : sécurité, économie et fiabilité.

Source: Les Echos
crédit image: Viamichelin

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux

© Guillaume Darding

Mentions légales