Opel de retour en sport automobile

Opel de retour en sport automobile

Publié le 22 novembre 2012
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Opel signe son retour sur la scène sportive après son retrait de la compétition en DTM en 2005. La marque à l’éclair mènera son programme sur deux fronts: le rallye et l’endurance.

Le rallye
Opel occupera la scène avec l’Opel ADAM. La voiture sera conforme à la réglementation FIA R2. Cette catégorie représente des véhicules de production avec quelques modifications autorisées dont les ressorts et amortisseurs, freins, boîte à crabots, etc.

L’ADAM prendra part aux « ADAC rallye masters » (championnat allemand). Elles prendront part à « l’ADAC Rally Cup », un classement spécifique pour les Opel ADAM alignées en course. Opel souhaite par cette filière promouvoir les jeunes talents et s’engage au minimum jusqu’en 2016. A partir de cette date, Opel souhaite engager les meilleurs éléments sur la scène internationale au volant de la version rallye de la prochaine Opel Corsa.

Le circuit
Opel alignera des Astra OPC dans le cadre du championnat VLN (championnat d’endurance). Ce championnat s’articule autour des 24h du Nürburgring, qui se déroulent sur le circuit mythique de la Nordschleife. Les voitures participeront, à l’image de la filière rallye, au trophée « Astra OPC Cup », un trophée intégré au sein du VLN.

Opel fonctionnera sur le principe de la compétition client: les voitures seront confiées à des équipes privées. En tant que telles, ces dernières pourront bénéficier de pièces de rechange à prix réduit ainsi que tout le soutien technique nécessaire en course et en essais hors-course.

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Pulsar-76, merci beaucoup pour vos encouragements! Pour rebondir sur votre commentaire (et la fin de l'article n'est peut-être pas assez claire sur le sujet...), je précise que cet article n'est pas sponsorisé (il y a quelques articles sur le site qui ont été effectivement sponsorisés et ils sont dûment signalés le cas échéant). Au cours de la rédaction de cet article, j'ai contacté plusieurs entreprises commercialisant des dispositifs de conversion. L'une d'entre elles m'a consacré un peu de temps et m'a fourni plusieurs visuels, comme peuvent le faire les services presse des constructeurs: c'est à ce titre que je l'ai remerciée à la fin de mon article.

Pulsar-76 à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Excellent travail, en bon français, bien tourné, neutre; de plus le suivit des commentaire est remarquable! Pour une fois que cela ne sent pas le sponsoring à plein nez, "il faut bien gagner sa vie"! Ni le vite fait sans trop de documentation, "histoire de devenir célèbre". Vraiment chapeau bas, bonne continuation, je me ferais un plaisir de vous suivre régulièrement!

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Didier et pjmdur, merci pour vos encouragements! Concernant le fait de ne pas pouvoir passer en homologation un véhicule équipé d'un GPF, il s'agit essentiellement du fait que le filtre à particules essence est une technologie récente et qu'il n'y a pas beaucoup de recul sur cette technologie, notamment en ce qui concerne la gestion des régénérations (l'E85 a des températures de fonctionnement assez différentes). Pour information, le GPF n'est pas obligatoire depuis septembre 2018, mais nécessaire dans une grande majorité des cas pour respecter les normes, ce qui veut dire que certains véhicules neufs (mais il y en a assez peu, c'est vrai) ne sont pas forcément équipés d'un filtre. Ce sont essentiellement des véhicules légers (citadines).

© Guillaume Darding

Mentions légales