Renault: une année 2011 compliquée mais stable

Renault: une année 2011 compliquée mais stable

Publié le 16 février 2012
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

En 2011, le groupe Renault (Renault, Dacia, Renault Samsung Motors et les activités de finances DIAC) a réussi à surmonter les différentes crises et affiche un bilan stable en 2011 avec un chiffre d’affaires en progression de 9,4% à 42,6 milliards d’euros et une marge opérationnelle stable (-0.7%) à 1091 millions d’euros.

L’année 2011 avait commencé de bien mauvaise manière pour le groupe Renault avec le scandale de l’affaire d’espionnage. Puis il a fallu composer avec la catastrophe japonaise de Fukushima en épaulant son allié Nissan et limiter les impact des défauts d’approvisionnement de certains fournisseurs. D’après Renault, les évènements de Fukushima ont généré une perte de 200 millions d’euros sur la marge opérationnelle.

Le groupe Renault maintient ses résultats grâce à la croissance des ventes hors Europe (+19%). Au total, le groupe Renault vend 43% de sa production hors d’Europe tout en restant n°2 en Europe. La marge opérationnelle de la branche automobile est néanmoins en régression de 16,7% à 330 millions d’euros: on est toutefois encore loin des pertes affichées de PSA Peugeot Citroën.

Pour 2012, le groupe Renault prévoit une croissance des ventes de l’ordre de 4% au niveau mondial avec une forte disparité selon les régions. L’Europe reste un marché congestionné avec une régression des ventes de 3 à 4% (avec une prévision de baisse des ventes de -7% à -8% des ventes sur le marché français). Les marchés brésiliens et russes seront plus attrayants avec une hausse des ventes prévisionnelle de respectivement 5% et 8%. Ces prévisions sont assez proches des conclusions livrées par son rival hexagonal, le groupe PSA Peugeot Citroën.

En 2012, Renault pourra compter en début d’année sur la nouvelle Twingo (dont le restylage a été bien mieux perçu que le style de la Twingo 2 phase 1) avant d’accueillir la Clio 4 plus tard dans l’année. Enfin, le groupe Renault devrait être très présent dans les médias avec le lancement des Zoe et Twizy. En addition avec le Kangoo ZE et la Fluence ZE, le groupe Renault disposera d’une gamme intéressante de véhicules électriques. Il faudra néanmoins surveiller comment cela se traduira en terme de ventes.

Le groupe pourra aussi compter sur sa filiale roumaine Dacia qui lancera le Lodgy, un monospace dont le prix devrait se situer aux alentours de 10.000 euros et qui devrait assurer un volume de ventes confortable pour le groupe Renault.

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
michel VIETTI à propos de l'article «Normes Euro 6c: filtre à particules et casse-tête hybride»

Il y a 4 heures

bonjour Guillaume suite au nouvelle normes et filtre a particules pour les essences la puissances des moteurs va t'elle changer perte de cv DIN ,un moteur donné pour 150CV va t'il passer a 130CV. merci

Pagosth à propos de l'article «Technique: suspensions à butées hydrauliques progressives Citroën»

Hier

Pas du tout convaincu par votre démo, ça reste une suspension métallique avec amortisseur. Citroën essaye de nous faire prendre des vessies pour des lanternes depuis qu'ils ont abandonnés la suspension hydraupneumatique et que leur plus fidèles clients partent à la concurrence. Citroën n'est plus qu'une sous marque de Peugeot...

Guillaume Darding à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Il y a 3 jours

Bonjour Martine, Le couple du 1.0l Ecoboost est de 270 N.m (versions entre 100 et 125 chevaux) de 1.400 tr/min à 4.000 tr/min pour la version 100 chevaux (jusqu'à 4.500 tr/min pour les versions 120/125 chevaux). Je vous invite à consulter l'article sur la présentation du 1.0l Ecoboost https://www.guillaumedarding.fr/presentation-moteur-ford-1-0l-ecoboost-3445057.html pour de plus amples détails sur le moteur. Concernant les changements de vitesse appropriés, il faut voir deux choses: l'ordinateur de bord va vous suggérer de passer au rapport supérieur très tôt afin de minimiser la consommation de carburant (réduction du régime moteur). En passant le rapport supérieur à 2.000 tr/min environ, il y a de fortes chances que le régime moteur reste supérieur à 1.400 (régime moteur minimum pour obtenir le couple maximal). Par contre, en confort de conduite, ce n'est pas forcément l'idéal, en particulier si vous avez besoin de réaliser un dépassement, vous serez vraisemblablement obligée de tomber un voire deux rapports pour obtenir une bonne accélération et dépasser en toute sécurité. 2.000 tr/min peut effectivement paraître prématuré, il ne faut pas oublier néanmoins qu'avec le turbo et couple disponible très bas dans les tours moteurs, ce n'est pas irréaliste. En passant les vitesses vers 3.000 tr/min comme vous le recommande votre garage, vous obtiendrez de meilleures accélérations et vous consommerez un peu plus.

© Guillaume Darding

Mentions légales