BorgWarner ouvre une nouvelle usine au Portugal

BorgWarner ouvre une nouvelle usine au Portugal

publié le 23 septembre 2013
Thème: Stratégie d'entreprise
Par Guillaume Darding

L'équipementier américain a commencé la construction d'une usine de 15.000 m2 au Portugal pour fournir les constructeurs européens en composants pour moteur diesel.

La construction de cette usine doit s'achever dans le courant de l'année 2014. Elle produira des tubes EGR (recirculation des gaz d'échappement), des échangeurs pour EGR ainsi que des bougies de préchauffage.

BorgWarner prévoit notamment une forte hausse de la demande en systèmes EGR dans les prochaines années: d'un marché de 21,2 millions d'EGR en 2013, l'entreprise anticipe un marché de 33,3 millions d'unités en 2018, soit une hausse de plus de 55%. A cet effet, la nouvelle usine dispose de suffisamment d'espace alentours pour prévoir une extension.

Malgré les prochaines normes d'émissions Euro 6 applicables en 2014, BorgWarner table sur une demande soutenue en moteur diesel dans les années à venir sur le continent européen.

Ces normes rendront pourtant plus complexes les moteurs diesel (avec l'utilisation de dispositifs SCR par exemple) au point que l'offre en diesel devrait nettement se réduire pour les modèles les plus petits (citadines type Renault Twingo) et la différence de coût à l'achat devrait s'accentuer à l'achat dans le haut de gamme.

BorgWarner Beru - tubes EGR
BorgWarner Beru - tubes EGR

La nouvelle usine, située dans la zone industrielle de Lanheses (Viano de Castello - nord du Portugal) produira des composants aussi bien pour les véhicules particuliers que pour les véhicules utilitaires légers (VUL).

La production du site de Valença (à 50 kilomètres au nord du nouveau site) sera progressivement transférée dans la nouvelle usine, l'usine actuelle étant loué par BorgWarner.

Crédit images: BorgWarner Beru

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 15 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 18 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 19 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales