La fin des éthylotests obligatoires?

La fin des éthylotests obligatoires?

publié le 27 novembre 2012
Thème: Réglementation
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Manuel Valls, ministre de l’Intérieur en poste, devrait annoncer dans les prochains jours l’abandon d’une mesure décriée: l’éthylotest ne serait plus obligatoire à bord des véhicules.

Faut-il y voir la fin d’une mesure jugée peu pertinente par beaucoup? Toujours est-il que Manuel Valls a décidé de confier au CNSR (Conseil National de la Sécurité Routière), fraîchement réactivé après 4 ans de sommeil sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la mission d’évaluer le bien-fondé d’une telle mesure.

Depuis le 1er juillet 2012, il est théoriquement obligatoire d’avoir un éthylotest à bord de son véhicule. Tout en maintenant l’obligation, le gouvernement avait repoussé l’application d’éventuelles sanctions au 1er novembre 2012 avant de repousser la date une seconde fois au 1er mars 2013.

Dans les faits, il est devenu parfois très compliqué de se procurer un éthylotest conforme à la norme NF, seule norme faisant foi: seule une usine fabrique de tels appareils et cette dernière semble être dans l’incapacité de répondre à la demande. Cette mesure crée d’ailleurs une situation de monopole sur le marché des éthylotests. Une aubaine pour le fabricant sachant que les éthylotests doivent être renouvelés au minimum tous les 2 ans.

Armand Jung, président de la CNSR, aura donc la lourde tâche d’évaluer si oui ou non, l’obligation d’avoir un éthylotest à bord de son véhicule est pertinent. Un avis qui, selon toute vraisemblance, devrait s’avérer être un enterrement pur et simple de cette mesure.

Une fois n’est pas coutume, Chantal Perrichon, présidente de la ligue contre la violence routière et coutumière de propos chocs, serait en accord avec cette décision. Selon elle, «il faut rappeler que 80 % des accidents mortels ont lieu au-delà de 1,2g d’alcool, que les éthylotests ne sont pas fiables, qu’ils contiennent des substances chimiques toxiques, que dès 2002, il était recommandé que les gendarmes ne les utilisent pas, qu’ils ne supportent pas le chaud, pas le froid, et qu’en plus ils sont devenus introuvables».

Source: Europe 1

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 15 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 18 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 19 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales