Nouveau Volkswagen Amarok : accélérateur d’émotions

Nouveau Volkswagen Amarok : accélérateur d’émotions

publié le 01 décembre 2016
Thème: Général
Publi-reportage rédigé par Guillaume Darding

Présent depuis 2010 dans la gamme Volkswagen, l’Amarok s’est offert un restylage au printemps 2016. Comme à l’habitude du constructeur, les retouches cosmétiques sont légères. C’est sous le capot qu’il faut chercher le changement et ce dernier est de taille: le 4 cylindres TDI cède sa place à un V6 TDI.

Le nouvel Amarok effectue une sérieuse montée en gamme en Europe puisque le pick-up est désormais uniquement disponible en double cabine pour la partie châssis tandis que, pour se mouvoir, le V6 TDI remplace le 2.0 l TDI. Le V6 développe 204 chevaux (couple de 500 N.m) ou 224 chevaux (244 chevaux temporairement grâce à un overboost) avec un couple de 550 N.m selon la version choisie. Cette motorisation est systématiquement associée à une boîte automatique à 8 rapports.

Le pick-up Volkswagen est équipé d’une transmission permanente (différentiel central Torsen) aux 4 roues distribuant 40% du couple vers les roues avant et 60% du couple vers les roues arrière par défaut. Lorsque les conditions l’exigent, le différentiel peut envoyer jusqu’à 80% du couple vers les roues arrière ou jusqu’à 60% du couple vers les roues avant. En option, l’Amarok peut recevoir un blocage de différentiel mécanique au niveau de l’essieu arrière.

La double cabine permet d’accueillir 5 personnes. A l’avant, l’Amarok peut être équipé des sièges ergoComfort : les sièges comportent 14 réglages (dont 12 électriques) pour s’adapter au mieux à la morphologie du conducteur et du passager. L’assise de la banquette arrière se relève, si besoin, afin de faciliter le chargement d’objets dans la cabine. La benne, à l’arrière, permet de charger une europalette dans le sens de la largeur avec une charge utile d’une tonne, sans que cela n’empêche le pickup de gravir des pentes inclinées à 45° (100%).

Dans sa version la plus puissante, le nouvel Amarok est désormais capable de tracter une remorque ou une caravane freinée dont le poids atteint 3,5 tonnes (3,3 tonnes pour la version 204 chevaux et 3,2 tonnes pour les précédentes versions équipées du 4 cylindres diesel).

L’ABS (anti-blocage des roues au freinage) possède une fonction tout-terrain: lorsque cette dernière est activée, elle autorise un léger blocage des roues lors des phases de freinage. Dès lors, lorsque le véhicule circule sur surface meuble (sable, terre, neige fraîche), le blocage des roues permet la formation d’obstacles naturels juste devant les roues (par accumulation). Ainsi, les distances de freinages peuvent être significativement réduites sur ce type de surface.

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 17 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 20 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 21 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales