Pneus hiver : en été aussi?

Pneus hiver : en été aussi?

publié le 20 février 2014
Thème: Général
Par Guillaume Darding

En matière d'efficacité à basse température et sur sol enneigé, les pneus hiver n'ont pas leur égal. Il pourrait être tentant pour le conducteur de conserver ses pneus hiver, même quand les conditions climatiques ne l'exigent pas. Est-ce pour autant une bonne idée?

Si les bienfaits d'un pneu hiver sont connus lorsque la température extérieure est inférieure à 7 °C, qu'en est-il des performances de ces derniers si la température est supérieure à 7 °C?

Différents tests ont été menés par des organismes indépendants (dont le TCS - club automobile suisse). Ces tests arrivent à la conclusion que les distances de freinage sont environ 20% plus élevées avec un pneu hiver sur chaussée sèche et une température extérieure de 20 °C. D'autre part, les pneus hivers peuvent induire une sensation de flottement dans la direction en virage de par leur conception.

Etant donné leur structure en lamelles et leur gomme plus souple, les pneus hiver s'usent aussi plus vite en été. De plus, si la réglementation européenne impose que la hauteur de la bande de roulement soit d'au minimum 1,6mm (témoin d'usure), un pneu hiver n'est plus efficace pendant la saison hivernale lorsque l'épaisseur de la bande de roulement est inférieure à 4mm. Dans ces conditions, il apparait difficile de pouvoir utiliser ses pneus hiver d'une saison hivernale à l'autre tout en les utilisant l'été.

D'autre part, les pneus hiver ont une influence néfaste sur la consommation : alors que la plupart des pneus été ont un indice de A à C considérant le label européen, la plupart des pneus hiver ont la note E ou F, ce qui représente une surconsommation d'environ 0,3 l/100km.

Mis à part en cas de très faibles kilométrages annuels (de l'ordre de 5.000 km/an), il n'est pas viable de rouler en pneus hiver toute l'année, outre une usure plus rapide en été et une surconsommation, les pneus hiver présentent surtout des distances de freinages plus longues et des qualités de guidages moindres par rapport à un pneu été lorsque la température est estivale.

Crédit photos: Michelin

Partagez cet article sur:

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 17 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 20 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 21 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales