Présentation: Renault Twingo

Présentation: Renault Twingo

publié le 06 mai 2015
Thème: Présentation véhicule
Par Guillaume Darding

Après une deuxième génération certainement trop consensuelle, la nouvelle Twingo s'inspire sans complexe de l'esprit de son illustre aïeulle née en 1993. Si elle perd en modularité, elle reprend le capital sympathie et l'anti-conformisme de la première génération.

Châssis

Fort des accords noués avec Daimler, la nouvelle Twingo a été développée en collaboration avec Smart. Cette coopération a conduit la Twingo à changer radicalement de philosophie pour adopter celle de la Smart. La nouvelle Twingo est donc devenue une propulsion et le moteur est installé à l'arrière.

Renault Twingo 3 - moteur à l'arrière
Renault Twingo 3 - moteur à l'arrière

Contrairement à ses devancières, la Twingo compte 5 portes. Avec une longueur de 3,60m, la dernière génération se confond avec la précédente génération (note: la version restylée en 2011 a vu sa longueur portée à 3,69m, au bénéfice des porte-à-faux avant et arrière). Il n'était pas question de retrouver la longueur de la première génération (3,43m), plus courte du fait de normes de sécurité moins drastiques à l'époque de sa conception.

La Twingo III prend de la hauteur en culminant à 1,55 m, soit 8 cm de plus que la précédente génération. Enfin, avec 2,49 m l'empattement est l'un des plus grand de la catégorie, garant d'une bonne habitabilité.

Renault Twingo 3 - face avant
Renault Twingo 3 - face avant

Toutefois, ce grand empattement (relativement à la longueur du véhicule) constitue un véritable problème en matière de sécurité car les zones d'absorption restent faibles du fait de porte-à-faux courts. En cas de choc frontal, l'absence de moteur à l'avant minimise les risques d'intrusion d'élements indéformables dans l'habitacle.

En cas de choc arrière, les zones de déformation ont été prévues telles que le moteur passe en dessous de l'habitacle, évitant toute intrusion dans la zone où se trouve les occupants. Ce concept est repris de l'expérience du groupe Daimler (première génération de Smart, première génération de la Mercedes Classe A).

Renault Twingo 3 / Smart forfour - châssis
Renault Twingo 3 / Smart forfour - châssis

Toujours dans l'optique d'améliorer la sécurité passive et de réduire la masse à vide, la Twingo utilise de nombreuses pièces en acier à ultra haute limite d'élasticité (UHLE), c'est notamment le cas des longerons à l'avant et à l'arrière, des poutres en partie basse du châssis, des traverses séparant l'habitacle du compartiment moteur et des montants centraux. Enfin, le capot et les ailes avant sont réalisés à partir de matières thermoplastiques à mémoire de forme.

De par son architecture à moteur arrière, il n'est pas possible d'équiper la Twingo d'un dispositif d'attelage et de tracter une remorque. Néanmoins, Renault propose, en deuxième monte, un système dénommé quick fix permettant l'adaptation de porte-vélos, par exemple, sur boule d'attelage. Ce système supporte 50 kg et nécessite une découpe du pare-choc arrière.

Renault Twingo 3 - système d'attelage Quick Fix
Renault Twingo 3 - système d'attelage Quick Fix

A cause de la présence du bequet et de la grande surface vitrée de la lunette arrière, il n'est pas non plus possible de monter un porte-vélos sur le hayon.

Liaisons au sol

La Twingo reprend les trains roulants bien connus de la Smart. A l'avant, la Twingo recourt à une classique suspension de type MacPherson. Pour la suspension arrière, il s'agit d'un essieu rigide de Dion.

Le moteur étant positionné à l'arrière, un gain de place important a pu être réalisé à l'avant, sous le capot. De cette manière, les roues avant peuvent pivoter à 45° (contre environ 30° sur une citadine en général). Cette particularité a permis de réduire drastiquement le diamètre de braquage.

Le diamètre de braquage se limite à 9,09 m entre murs, voire à 8,59 m entre trottoirs, une valeur extrêmenent faible par rapport à la concurrence et qui constitue un argument majeur pour une voiture majoritairement destinée à la ville. La direction est assistée électriquement, le moteur éléctrique agissant sur la crémaillère.

Renault Twingo 3 / Smart forfour - suspensions
Renault Twingo 3 / Smart forfour - suspensions

L'architecture atypique de la Twingo a poussé Renault à l'équiper des pneumatiques de dimensions différentes entre l'essieu avant et l'essieu arrière. Les jantes sont elles aussi distinctes: il faudra donc être particulièrement vigilant lors du changement des pneumatiques. Dès lors, il n'est pas possible de pratiquer la permutation des pneus entre l'avant et l'arrière pour uniformiser leur usure.

En matière de freinage, la Twingo est équipée de disques à l'avant (non ventilés lorsque la Twingo est associée au moteur d'entrée de gamme) et de tambours à l'arrière.

En cas de crevaison, la Twingo dispose d'un kit de réparation (composé d'un compresseur électrique et de liquide de colmatage). Etant donné l'espace limité dans le coffre, le kit a été transféré sous le repose-pieds du passager avant. Une position qui fait aussi du sens puisqu'elle évite d'avoir à décharger le coffre pour disposer de l'outillage.

Renault Twingo 3 - kit de réparation en cas de crevaison
Renault Twingo 3 - kit de réparation en cas de crevaison

S'il s'avère nécessaire de monter des chaînes pour emprunter une route enneigée, le dispositif doit être monté à l'arrière uniquement (sur les roues motrices donc). D'autre part, les roues de 16" (optionnelles ou de séries selon les finitions) ne sont pas chaînables du fait de leur largeur accrue.

Style extérieur

Si la Twingo 3 se veut la digne héritière de la Twingo de 1993 par son esprit , elle n'en reprend pas forcément les codes stylistiques. Les sources d'inspiration sont plutôt à chercher du côté de la Twingo 2 restylée (face avant), de la R5 turbo (arrière) et du reste de la gamme Renault.

Renault Twingo 3 - vue arrière
Renault Twingo 3 - vue arrière

A l'avant, la Twingo s'inspire clairement de la précedente version restylée avec le logo au centre, mis en valeur par le fond noir, les optiques séparées et la large prise d'air inférieure.

De profil, la Twingo cherche a faire oublier qu'elle compte cinq ouvrants en dissimulant les poignées de portes au niveau des vitrages, une astuce précédemment utilisée par Renault pour la Clio IV. Tous comme ses congénères (Clio, Captur, Kadjar), la Twingo arbore des baguettes de protection (avec un liseré chromé pour les versions les mieux équipées) dans le bas des portières. Toutefois, les flancs sont beaucoup moins travaillés que ceux de la Clio, par exemple.

Renault Twingo 3 - inspiration Renault 5 Turbo
Renault Twingo 3 - inspiration Renault 5 Turbo

A l'arrière, la Twingo a été librement influencée par la Renault 5 turbo de par sa ligne d'épaule marquée (non sans rappeler les élargisseurs d'ailes de son aïeule) et le becquet au sommet de la lunette arrière. La ligne d'épaule élargie a permis d'asseoir visuellement le véhicule et faire oublier, tant que faire ce peut, la hauteur importante de la nouvelle Twingo.

Espace intérieur

La Twingo de troisième génération, comme les précédentes versions, accueille 4 personnes. L'accès aux places est facilité par la présence de 4 portes. Bien que la Twingo de 3ème génération soit plus haute que les versions précedentes, la garde au toit dans l'habitacle ne progresse pas en raison de la garde au sol plus élevée.

Renault Twingo 3 - tableau de bord
Renault Twingo 3 - tableau de bord

Du fait du moteur positionné à l'arrière, il n'est plus possible de faire coulisser la banquette arrière. Toutefois, la nouvelle Twingo conserve un minimum de modularité avec le dossier de la banquette rabattable en 2 parties (contrairement à la Citroën C4 Cactus qui a fait un choix plus radical avec un dossier monobloc).

Renault Twingo 3 - banquette arrière
Renault Twingo 3 - banquette arrière

Tous les sièges passagers de la Twingo disposent de fixations isofix à 3 points (top tether) pour y attacher un siège enfant. Néanmoins, certains sièges enfant disposant de ces 3 points d'attache pourraient s'avérer incompatibles avec le montage sur le siège passager avant à cause de l'appuie-tête intégré dans le siège. 

Bien que le seuil de coffre soit haut (79 cm), le plancher de ce dernier est affleurant, facilitant alors le déchargement des objets. D'une capacité nominale de 188 litres, le volume du coffre peut être porté à 219 litres en utilisant la position verticale du dossier de la banquette, au détriment du confort des éventuels passagers arrière.

Renault Twingo 3 - capacité du coffre
Renault Twingo 3 - capacité du coffre

Par rapport aux deux générations précédentes, le volume du coffre est en progression, considérant les sièges arrière reculés au maximum (environ 165 litres). En revanche, sièges avancées, la Twingo 3 ne tient plus la comparaison avec un volume de plus de 250 litres pour ses deux ainées.

D'autre part, la hauteur utile du coffre reste limitée à 58 cm. Une fois les dossiers rabatus, le plancher reste plat et la Twingo et le volume augmente alors à 980 litres. Enfin, le dossier du siège passager est rabattable. Dans cette configuration, la Twingo peut embarquer des objets allant jusqu'à 2,30 m de long, toujours avec un plancher plat.

Renault Twingo 3 - chargement objets longs
Renault Twingo 3 - chargement objets longs

Le positionnement du moteur à l'arrière contraint la petite citadine de Renault à jouer en queue de peloton en matière de volume de coffre: les Citroën C1 / Peugeot 108 /Toyota Aygo offre 180 l (les 3 voitures étant 12 cm plus courtes que la Twingo) quand la Volkswagen up! propose un coffre de 250 litres tout en étant 6 cm plus courte que la Twingo.

Renault Twingo 3 - rangement sous la banquette arrière
Renault Twingo 3 - rangement sous la banquette arrière

Le coffre est isolé du moteur sur le plan acoustique et thermique à l'aide d'une couche de 36 mm de mousse de polyuréthane intégrée sous le tapis de coffre. Outre le coffre, la Twingo peut offrir jusqu'à 52 l de rangement supplémentaire, dont 29 litres sous les sièges arrière.

Motorisations

Deux moteurs équipent la Twingo. Tous deux ont en commun d'avoir 3 cylindres, 4 soupapes par cylindres, une injection multipoint indirecte. Si l'injection indirecte peut s'avérer pénalisante sur le strict point de vue de la consommation, elle permet, à contrario, de limiter les émission de NOx, en vue de la prochaine évolution des normes Euro 6.

A l'image de la plupart de ses congénères, il n'est pas prévu de motorisation diesel pour la Twingo à cause du surcoût et de l'encombrement des dispositifs de dépollution nécessaires pour satisfaire aux normes Euro 6.

Renault Twingo 3 - moteur SCe 70
Renault Twingo 3 - moteur SCe 70

En entrée de gamme, le 1.0l SCe est un moteur atmosphérique délivrant 70 chevaux et 91 N.m de couple. Les émissions de CO2 sur le cycle normalisé atteignent 105 g/km. Juste au-dessus et pour constituer le coeur de la gamme, ce même moteur se voit équiper d'un dispositif Start&Stop qui permet d'abaisser les émissions de CO2 à 95 g/km.

Le moteur le plus puissant de la gamme est le 0.9l TCe, équipé d'un turbocompresseur. Il délivre 90 chevaux et 135 N.m de couple. Ce moteur est associé à un dispositif de récupération de l'énergie au freinage ainsi que d'un Start&Stop. Les émissions de CO2 se limitent à 99 g/km.

Pour s'insérer dans le coffre de la Twingo, les moteurs ont fait l'objet d'adaptations particulières. En premier lieu, les moteurs sont installés avec un angle de 49° par rapport à l'axe vertical. Outre le fait que ccette mesure réduit le centre de gravité, cela limite en premier lieu la hauteur du bloc moteur, un point essentiel s'agissant d'un moteur installé à l'arrière.

Renault Twingo 3 - moteur TCe 90 / Comparaison avec Clio 4
Renault Twingo 3 - moteur TCe 90 / Comparaison avec Clio 4

D'autre part, nombre de périphériques moteur ont été repensés comme le système de refroidissement, les conduits d'admission, le couvre-culasse ainsi que le système d'échappement. Au total et en prenant en compte la rotation du moteur, le 0.9l TCe mesure 15 cm de moins en hauteur par rapport à la même motorisation proposé sous le capot de la Clio.

Les trois motorisations sont associées à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. Renault proposera ultérieurement une boîte robotisée à double embrayage (EDC) comptant 6 rapports.

Renault Twingo 3 - profil
Renault Twingo 3 - profil

Pour l'entretien courant, la batterie, le liquide de refroidissement, le liquide de frein ainsi que le liquide de lave-glaces sont accessibles via l'avancée du capot de 22 cm à l'avant. La Twingo dispose d'un réservoir d'essence de 35 litres.

La vérification du niveau d'huile et l'appoint d'huile se font en ôtant le tapis de coffre et le couvercle moteur (démontable à la main via 6 vis papillon). L'opération est donc un peu plus complexe que lorsque le moteur est à l'avant. A ce sujet, il est dommage que Renault n'ai pas doté la Twingo d'un indicateur de niveau d'huile au tableau de bord.

Production

Depuis la deuxième génération, la Twingo est produite sur le site de Novo Mesto, en Slovénie. La Smart Forfour y sera produite (la production de la Smart Fortwo restant basée à Hambach dans l'est de la France).

Renault Twingo 3 - usine d'assemblage Novo Mesto (Slovénie)
Renault Twingo 3 - usine d'assemblage Novo Mesto (Slovénie)

L'usine a bénéficié d'investissements à hauteur de 450 millions d'euros pour l'adaptation à la production d'un véhicule à moteur arrière et l'augmentation prévisionnel des volumes de production.

Partagez cet article sur:

Il y a 5 commentaires

Pascal

08 mai 2015 à 18h47

Trop mimi cette Twingo 3. En ville, elle est parfaite !
FIORE

25 octobre 2015 à 08h13

Après un dérapage(route glissante...)si l'avant a le nez dans le fossé, les roues arrière immobiles(moteur à l'arrêt)ou
inefficaces(patinage),où pouvoir prendre les ancrages pour extraire la voiture? Existe-t-il des auxiliaires à monter à demeure, pour un accès facile et rapide ,sans ramper dans la boue ?
Guillaume Darding [administrateur]

27 octobre 2015 à 11h12

Il n'y a pas d'anneau de remorquage à l'arrière (il y a d'autres véhicules dans ce cas comme la Peugeot 108 par exemple) et il n'est dès lors pas possible de tracter la voiture en marche arrière. Il reste donc comme solution, soit de s'arrimer à l'anneau avant ou de soulever complètement le véhicule pour le sortir d'un mauvais pas.
Les points d'ancrages pour le porte-vélo nécessite une découpe du pare-choc et ne sont de toute façon pas assez solides pour remorquer la voiture.
xav3294

26 juin 2016 à 19h57

Est-ce que la position arrière du 3 cylindres est voulue pour diminuer le bruit caractéristique de ce moteur pour le conducteur avant tout ? sinon à la maison on possède un vieux tracteur David Brown 880 3 cylindres atmo pour 2.7 l , le bruit est génial et le moteur démarre très facile ! sinon l'ergonomie du poste de conduite de la Twingo 3 est vraiment excellente , une qualité commune aux Renault .
Guillaume Darding [administrateur]

26 juin 2016 à 22h44

La position du moteur de la Twingo a été dictée du fait de la plateforme commune avec la Smart Fortwo/Forfour. C'est surtout la Fortwo qui a dicté cette position moteur pour être la plus courte possible. Accessoirement, le diamètre de braquage peut être réduit, ce qui est loin d'être négligeable parlant d'une citadine!

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 15 jours

Bonjour Philoup69, d'après ce que vous décrivez, il me semble que le problème de durite (j'imagine le tuyau de dégazage du liquide de refroidissement qui a fait l'objet d'un rappel de la part de Ford) pourrait être la cause de vos soucis actuels. Il me semble probable que votre moteur ait surchauffé à cause de ce problème de durite. Pour sûr, j'ai pu répertorier plusieurs cas similaires sur les forums français et étrangers, sans que cela ne remette foncièrement en cause la bonne réputation de ce moteur.

vieri28 à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

il y a 18 jours

Bonjour, et merci pour cet essai longue durée, forcément plus intéressant et pertinent en terme de retour qu'une prise en main réalisée lors de la présentation par le fabricant, comme ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'utilise actuellement 2 jeux de roues (été et hiver), et cela représente un budget relativement important. J'ai la chance d'avoir encore une dimension de roue économique (195/65/R15), mais ce ne sera certainement plus le cas le jour du changement de voiture. N'habitant pas en montagne mais en plaine, la lecture de votre article me conforte sur le fait de passer sur ce pneu dans le futur.

Philoup69 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

il y a 19 jours

Bonjour, Et la fiabilité ? Mon Grand C-Max Titanium est immobilisé, dans un garage Ford depuis le 11 Janvier 2017. Au départ, j'ai constaté une absence de chauffage. Premier devis: remplacement de la pompe à eau = 1 800 €. Après cette réparation, le mécanicien a remarqué un dégagement de fumée par le pot d'échappement (mauvais signe ...). Démontage et analyse de la culasse: le troisième cylindre est endommagé. Suite à une surchauffe, il faut remplacer le moteur ! Second devis: remplacement du moteur = 7 078,94 €. Mon véhicule date de fin Janvier 2013 (moins de 4 ans au moment du problème) et a 122 000 Kms (moteur EcoBoost 1.0 125 cv). En Janvier 2016, j'avais déjà eu un problème de durite à 90 439 Kms (une première alerte ?). Est-ce un problème connu du moteur Ecoboost ?

© Guillaume Darding - Technique automobile

Mentions légales