Guillaume Darding

A propos

Le site est né de la volonté de proposer aux visiteurs une approche différente de l'automobile, déconnectée de l'actualité journalière pour mieux se concentrer sur les nouveautés techniques (présentation véhicule, présentation moteur,...).

Il s'adresse à tous ceux, amateurs ou passionnés, avides de technique automobile et désireux de mieux connaître les réglementations en vigueur concernant l'automobile.

A propos de l'auteur

Ingénieur de métier, je suis en charge du développement des lignes d'échappement auprès d'un équipementier automobile de rang 1.

J'ai pour responsabilité de concevoir les systèmes de dépollution de moteur essence et diesel (filtres à particules, SCR,...), hybrides ou non, nécessaires pour satisfaire aux normes de dépollution automobiles. De plus, j'ai la charge de développer les silencieux d'échappement d'un point de vue acoustique.

Ma vision de l'automobile

L'automobile est une de mes passions depuis mon plus jeune âge et j'en ai fait mon métier. A mes yeux, une automobile doit être un ensemble cohérent: nul besoin d'avoir un moteur puissant si les freins ne sont pas adaptés ou si la suspension surbaissée ne permet pas de passer dans de bonnes conditions les dispositifs ralentisseurs par exemple.

La polyvalence doit se retrouver tout autant dans l'habitacle. Celui-ci doit nécessairement refléter le gabarit extérieur du véhicule. Il ne s'agit pas d'oublier qu'un véhicule familial, par exemple, est destiné à transporter non seulement des personnes, mais aussi des bagages. Il faut donc trouver le compromis entre capacité du coffre et placement des différents composants (dispositifs de dépollution, batteries d'un véhicule hybride,...) pour satisfaire l'ensemble des prestations attendues de la part d'un tel véhicule.

Références

Mes lectures sur internet

  • La Pause Garage Chaîne youtube dédiée aux essais automobiles
  • Charging Station Chaîne youtube spécialisé dans les essais détaillés des véhicules hybrides et électriques. La chaîne est animé par l'excellent Olivier Arnould, animateur Radio Contact (Belgique)
  • Carcatalog Une véritable bible automobile, en particulier sur Heuliez !
  • Vilebrequin Chaîne youtube "décalée" sur l'automobile
  • Tesla Enthousiaste Chaîne youtube dédiée principalement aux fonctionnalités des Tesla
  • The Choucroute Garage Chaîne youtube avec des explications très bien fournies et détaillées sur la mobilité électrique principalement
  • Petites Observations Automobiles
  • The Automobilist Site d'actualités automobile généraliste
  • Le blog auto Site d'actualités automobile généraliste
  • Endurance-Info Site d'actualité sur les sports d'endurance automobile
  • Rallye Sport Site dédié au rallye
Réseaux sociaux
Commentaires
Karim78 à propos de l'article «Dossier: fonctionnement de la climatisation»

Il y a 10 heures

Je prend note de vos précieux conseils. Cela semble logique après tout mais je vérifierai avec un 2ème mécano sait-on jamais. Merci encore Guillaume !

thierryb à propos de l'article «Autonomie et consommation des véhicules électriques»

Hier

Merci, c'est très clair

Guillaume Darding à propos de l'article «Autonomie et consommation des véhicules électriques»

Hier

Bonjour Thierry, merci beaucoup pour tes encouragements ! Concernant la vitesse de 100 km/h, il n'y a pas de raison d'être pénalisé à rouler plus vite puisque la consommation n'est pas décompté pendant cette phase. Peut-être y-t-il un risque (je pense assez peu signifiant) d'être pénalisé si on considère que la marge d'erreur des appareils de mesure est plus grande à haute vitesse. Cette phase a vitesse constante a pour but unique d'accelérer le test de toute façon. Mis à part à avoir accès au dossier d'homologation, il n'est pas possible de connaître la vitesse utilisée par le constructeur. Concernant la consommation, la tension et l'intensité de la batterie sont mesurées en continu lors des tests (soit par un appareil de mesure externe, soit directement par le système de gestion de la batterie, si le constructeur démontre qu'il est suffisamment précis). Par la suite, il suffit de relever la tension et l'intensité moyenne durant les segments dynamiques pour en déduire la consommation. Concernant la puissance de charge, elle n'est pas clairement définie à ma connaissance, mais la charge doit utiliser le chargeur embarqué du véhicule (convertissant le courant alternatif de la source en courant continu) et se faire à vitesse "normale" (logiquement avec une intensité de 16A, soit l'équivalent d'une puissance de 3,7 kW). Concernant la fin du test, il s'arrête lorsque le véhicule tombe en panne (et non aux 0% réels de la batterie, sinon, il y a de grandes chances qu'elle soit endommagée dans le processus). Les tests se font systématiquement en laboratoire : il n'y a donc pas d'incidence due aux variations des conditions météorologiques. En espérant avoir répondu à l'ensemble de tes questions !

© Guillaume Darding

Mentions légales