454.jpg

Présentation moteur : Tesla Model 3

Bienvenue sur www.guillaumedarding.fr! Ce site s'adresse à tout amateur ou passionné d'automobile qui s'intéresse à la technique automobile. D'autre part, le site aborde les différents aspects réglementaires valables en France et dans l'Union Européenne, de ceux qui façonnent l'automobile d'aujourd'hui et de demain.
Derniers commentaires

Hier, à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost», Greg a écrit:

Merci beaucoup Guillaume pour cette réponse rassurante !

Hier, à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost», Guillaume Darding a écrit:

Bonjour Greg, comme je l'ai indiqué dans une autre réponse, la principale précaution à prendre lors du premier redémarrage, c'est de conduire le véhicule tranquillement (comme à la sortie de concession : pas d'accélération brusque, pas de haut régime) et de bien laisser le moteur monter en température, ceci afin de s'assurer d'une bonne lubrification moteur (après 2 mois d'arrêt, l'huile aura certainement désertée, par gravité, nombre de zones où elle reste habituellement entre 2 temps de conduite).

Hier, à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo», Guillaume Darding a écrit:

Bonjour meynadier, je te souhaite tout d'abord un prompt rétablissement. la principale recommandation sera de déconnecter la batterie (à moins de disposer d'un chargeur) et éventuellement de mettre le véhicule en prise (en passant une vitesse sur une boîte manuelle ou position P avec une boîte automatique) et de déserrer le frein à main (ce n'est pas toujours évident à faire avec un frein à main électrique) : dans certains cas, avec l'humidité, le frein reste bloqué et il peut être compliqué de redémarrer. Ensuite, lors du premier démarrage, conduire le véhicule tranquillement (comme à la sortie de concession : pas d'accélération brusque, pas de haut régime) et laisser le moteur monter en température, ceci afin de s'assurer d'une bonne lubrification (après 2 mois d'arrêt, l'huile aura certainement désertée, par gravité, nombre de zones où elle reste habituellement entre 2 temps de conduite). Penser à vérifier la pression de ses pneus aussi. Je ne prendrai pas forcément de précautions supplémentaires pour une immobilisation de 2 à 3 mois telle que celle qui nous occupe actuellement...

Hier, à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI», Guillaume Darding a écrit:

Bonjour à tous et merci pour vos encouragements ! @Loic.t Ce ne sont pas tant les nouvelles normes qui aseptisent les moteurs, mais il s'agit aussi de répondre aux attentes des clients qui, modèle sportif ou non, demandent une certaine polyvalence du moteur (et de leur véhicule plus généralement), donc une certaine disponibilité dès les plus bas régimes sans avoir à aller chercher les haut régimes (consommation, "bruit"). @Nak Le 2.0 TFSI ne fonctionnera pas sans adaptation avec 100% d'E85, mais certainement dans une certaine proportion (de l'ordre de 30%), au prix d'une certaine gymnastique lors du ravitaillement... Je n'ai pas connaissance de problème particulier avec un boîtier ou une reprogrammation. Attention toutefois, à partir de la génération 3, la mise en place d'un boîtier est plus onéreuse en raison de la double injection (directe et indirecte), ce qui impose, en règle générale, la pose de 2 boîtiers (un par type d'injection). @Sébastien F. A ma connaissance, les moteurs CDNC ont été fabriqués durant la période problématique connue des EA888 (entre 2008 et 2012) et peuvent donc être sujet à surconsommation d'huile.

Hier, à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI», Sébastien F. a écrit:

Très bon article, avec des thermes techniques bien expliqués et à la portée de tous. Juste une question: le moteur cdnc donc 2.0 tfsi à chaîne est-il sujet à une surconsommation d'huile ? Merci et encore BRAVO !!!

Hier, à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost», Greg a écrit:

Bonjour Guillaume, J'ai une question sur les conséquences d'une immobilisation d'un véhicule d'une durée de quelques mois : n'ayant pas eu besoin de ma voiture (une Focus 1.5 Ecoboost) entre début février et mi-mars, je l'avais stockée en garage et pensais la réutiliser à la mi-mars, ce qui n'aurait pas posé de problème (par expérience, une immobilisation d'un mois et demi ne m'a jamais posé de soucis, avec une batterie chargée au départ et des pneus légèrement surgonflés (0,3 ou 0,4 bar) pour éviter la déformation). Mais avec le confinement actuel, je n'ai pas pu aller la récupérer et visiblement ce ne sera pas possible avant au moins le mois de mai. Cela fera donc au minimum 3 mois sans bouger, et sans démarrage du moteur. D'où ma question : y a-t-il un risque de panne ultérieure à court terme suite à cette immobilisation prolongée ? Quelles précautions prendre au redémarrage ? Merci par avance pour votre expertise et bon courage pour la suite du confinement.

© Guillaume Darding

Mentions légales