www.guillaumedarding.fr s'adresse à tous les amateurs ou passionnés d'automobile avides de technique automobile ainsi qu'à celles et ceux désireux de mieux comprendre les réglementations en vigueur propres à l'automobile.
Derniers commentaires

Hier, à propos de l'article «Technique: suspensions à butées hydrauliques progressives Citroën», Jacques63000 a écrit:

Bonsoir et merci pour ce retour rapide, vous êtes me semble t-il dans le métier et donc en relation plus ou moins étroite avec des garages si je ne me trompe pas ? avez-vous la possibilité de voir avec eux si l’opération est possible ? Dans la négative, quel type d’amortisseur (gaz par exemple) pourrais-je mettre pour avoir équivalence appréciable ?

Hier, à propos de l'article «Technique: suspensions à butées hydrauliques progressives Citroën», Guillaume Darding a écrit:

Bonjour Jacques, il n'est pas possible de trouver des amortisseurs à butées hydrauliques progressives pour le C4 Picasso / Spacetourer. Actuellement, seuls le C4 Cactus et le C5 Aircross peuvent en être équipés. Etant donné que le C4 Grand Picasso utilise la même plateforme que le C5 Aircross, on pourrait imaginer que les amortisseurs du C5 Aircross soient adaptables sur le C4. Je pense néanmoins que Citroën a fait en sorte que physiquement (en changeant la position des points d'attache par exemple), l'échange ne soit pas possible. En admettant que le montage soit possible, je déconseille absolument de faire le changement car le comportement de votre véhicule pourrait être complètement chamboulé! Il reste après la possibilité d'opter pour des amortisseurs haute performance, mais je doute qu'il existe véritablement des solutions pour le C4 Picasso. En règle générale, ce type de possibilité s'adresse surtout aux véhicules sportifs.

Hier, à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate», Guillaume Darding a écrit:

Bonjour roni, merci pour votre retour d'expérience. concernant le comportement des CrossClimate à l'aproche du témoin d'usure légale, j'ai noté une certaine amélioration avec les CrossClimate+. Si l'adhérence en virage sur sol mouillé s'est significativement dégradée par rapport à un pneu neuf ou à mi-usure, les autres caractéristiques sont restées stables au cours de la vie du pneu (avec le CrossClimate, j'ai noté une perte de stabilité - sensibilité au vent latéral - et de motricité sur sol mouillé). Pour ce qui est des Nokian, je n'ai pas assez de recul avec ce manufacturier pour exprimer un avis fiable à son sujet.

Hier, à propos de l'article «Présentation moteur: BMW i8», Guillaume Darding a écrit:

Bonjour Richard, merci pour vos encouragements!

Hier, à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85», Guillaume Darding a écrit:

Bonjour nickos88, comme je l'ai expliqué dans le dernier chapitre de l'article, une reprogrammation moteur n'a pas d'existence légale (sauf à se lancer dans une procédure d'homologation, avec une chance infime d'aboutir...), mais cela est largement toléré tant la réglementation est floue et sujet à interprétation.

Hier, à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85», Guillaume Darding a écrit:

Bonjour pjmdur, concernant un hypothétique E25, les constructeurs ne peuvent pas aujourd'hui garantir le fonctionnement avec ce carburant car l'E25 n'a pas d'existence légale (que ce soit par un réglement de l'UE ou un décret au JO). Cela signifie que les caractéristique exactes de ce carburant ne sont pas encore clairement définies et donc non homologuées. Par contre, à l'image de ce qui s'est passé lors de l'introduction de l'E10, vous pouvez être certain que beaucoup de moteurs, anciens ou récents seront déclarés compatibles avec ce carburant. Concernant la compatibilité en natif avec l'E85, il ne faut pas négliger le fait que si le constructeur déclare le moteur compatible avec l'E85, il faut faire une double homologation, mais surtout, couvrir par la garantie légale toute avarie moteur, ce qui implique, lors du développement des tests supplémentaires à effectuer pour s'assurer que le risque est absent ou limité. Et dans quel but? L'intérêt est limité car l'E85 n'est pas disponible dans beaucoup de pays en Europe et le nombre de stations où ce carburant est disponible est limité (mais désormais suffisant, en France en tout cas). Au final, les constructeurs ont tout intérêt à ne pas s'embarrasser avec l'E85. Avec l'abattement de 40%, il y a désormais des chances que l'offre se développe... un peu. Car, dès 2021, les constructeurs devront respecter une moyenne maximum de 95 g de CO2/km sur l'ensemble des véhicules vendus - https://www.guillaumedarding.fr/emissions-de-co2-en-2020-methode-de-calcul-4640666.html. Or, l'abattement de 40% ne s'applique que pour le calcul du bonus/malus (selon les lois françaises) et non dans le calcul des émissions moyennes!

© Guillaume Darding

Mentions légales