Acheter un véhicule neuf : en concession uniquement ?

Acheter un véhicule neuf : en concession uniquement ?

Article sponsorisé - 03 mai 2020

Si les concessions automobiles sont aujourd’hui le canal privilégié pour acheter un véhicule neuf,  il existe d’autres possibilités qui permettent bien souvent des possibilités d’obtenir un meilleur tarif, que ce soit en acquérant son véhicule à l’étranger ou en s’offrant les services d’un mandataire automobile.

Acheter son véhicule à l’étranger

Si les démarches se sont considérablement simplifiées ces dernières années avec la consolidation de l’Union Européenne, il n’en reste pas moins que l’achat d’un véhicule à l’étranger demande une certaine discipline avant de pouvoir profiter de son véhicule. Formalités douanières, plaques d’immatriculation : voici le guide complet sur autoplanet.fr

Mandataire automobile : une solution clé en main

Que ce soit pour acheter un véhicule  en France ou en provenance de l’étranger, le mandataire automobile représente une alternative efficace car les démarches sont simplifiées au maximum : il n’y a plus qu’a se laisser guider par le mandataire qui s’occupera de mener à bien toutes les démarches administratives.

Il y a une réserve toutefois : lorsque le véhicule vient de l’étranger, les équipements de série et en option sont parfois différents d’un pays à l’autre, même si la finition a la même appellation. Il faudra donc veiller à ce que le niveau d’équipements soit bien similaire avant de comparer une offre avec une autre.

Jantes Audi - pixabay

Par exemple, dans le cas de la nouvelle Audi A3, la finition Design Luxe, proposée en France, n’existe pas en Allemagne dans cette finition, il faudra donc passer par des équipements optionnels pour atteindre le même niveau. D’autre part, dans le cas de la finition S-Line, alors qu’une A3 française est équipée de jantes de 18 pouces, les A3 S-Line ne sont fournies qu’avec des jantes de 17 pouces à l’origine en Allemagne. Et ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres !

Enfin, lorsque le véhicule est acquis à l’étranger, il est fourni avec un manuel d’utilisation dans la langue du pays d’origine. Pas d’inquiétude toutefois : la vente se faisant à l’étranger, le mandataire automobile est normalement tenu de vous fournir le manuel d’utilisation en français.

Crédits photos : Pixabay.com

Commentaires sur l'article:

Pascal29

04 mai 2020 à 20h28

Bonsoir Guillaume; petit retour d'expérience d'un achat via mandataire; ma 308 SW HDI 120 Allure avec boite EAT6, a été achetée neuve par sa première proprio; je l'ai achetée 1 an après et avec 18000 kms; la voiture était en provenance d'Allemagne, et a été remise à sa propriétaire 1 mois 1/2 après sa fabrication; comparée à la version vendue en France, elle a les feux et phares full leds, les sièges tissus chauffants (inconnus en France), le toit vitré, les JA en 17" et le GPS Europe; ces équipements étaient en options en France, et la voiture a coutée 25000 € à sa première acheteuse, alors que, hors options, la même coutait plus de 29000 en concession française ... Le GPS et le système SMEG+ a été basculé en français par l'importateur et les livrets de bord étaient bien en français
Cordialement
Jonathan

05 mai 2020 à 10h18

Bonjour Guillaume,

Merci pour votre article très intéressant.
Il y'a toutefois un élément très important à mentionner lors de l'achat d'un véhicule à l'étranger: la taxe carbone. En Allemagne par exemple celle-ci n'existe pas. Jusqu'en 2015-2016, acheter un véhicule en Allemagne valait le coup (ou coût!) aujourd'hui la situation n'est plus du tout la même pour bon nombre de véhicules un minimum puissants, le coût de la taxe carbone rend l'acquisition de véhicules neufs en Allemagne plus cher qu'en France à présent.
C'est d'ailleurs le gros problème de beaucoup de mandataires qui ont vu une part significative de leur clientèle s'évaporer pour cette raison.
Guillaume Darding [administrateur]

06 mai 2020 à 10h13

Bonjour à tous,

@Pascal, merci pour votre retour d'expérience

@Jonathan, merci pour votre complément d'information !
pjmdur

05 juin 2020 à 14h48

Bonjour,

J'avais essayé deux mandataires pour une Renault puis une Peugeot.
Mes observations:
Si on a un véhicule à reprendre, les mandataires jouent parfois pas le jeu et font des propositions sans rapport avec la valeur de reprise classique. Le calcul est simple; Cote ARGUS calculée avec précision via leur utilitaire moins 15%.
Avec la remise du concessionnaire plus une reprise qui n'était pas de l'escroquerie, j'ai à chaque fois préféré acheter en CC.
Et j'ai pu acheter exactement la version avec les options que je souhaitais.
Je crois aussi que certains avantages fiscaux fonctionnent pas si véhicule provient hors de France; point à vérifier.

Cldt

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Pascal29 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Avant-hier

D'après le site ci après, il fait 240 nm : https://www.moteurnature.com/actu/2020/ford-puma-ecoboost-hybrid-essai-detaille.php

Berkut à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Avant-hier

Bonjour Guillaume, très intéressant ce site ! J'aimerais avoir ton avis : Je suis intéressé par le PUMA pour un usage "gros rouleur", et donc jusqu'ici diéséliste, mais le MHEV-essence m'intrigue. Ce que je trouve "inconsistant", c'est que le configurateur Ford fait état de 93kW-210nm pour le 125 (c'est à dire puissance inchangée, mais couple augmenté de 40 N.m grâce à la micro-hybridation, comme on peut lire un peu partout), par contre le 155PS verrait bien sa puissance augmentée (turbo plus gros ai-je cru lire, et injection en conséquence), mais le couple serait inférieur, donné pour 190 N.m "seulement"). On n'aurait donc que 20 N.m de plus que le 125 "stock", que j'attribuerais (?) d'ailleurs plutôt au fonctionnement à plus haute pression (culasse renforcée je crois), aucun bénef d'hybridation donc ? Ou alors serait-ce que le turbo a trop d'inertie à bas régime sur le 155 pour vraiment gaver là où celui du 125 travaille déjà (et donc la MH fait ce qu'elle peut pour compenser ?). D'ailleurs les conso et émissions de CO2 en cycle mixte sont les mêmes. En tout état de cause, le Diesel 4cylindres non hybridé à 120cv explose tout ça avec 285 N.m, et comme le réservoir est petit en plus (43l contre 55 pour 50 donnés sur mon Duster-déjà pas gras), ça fait revenir moins souvent à la pompe....Consomme moins, émet moins de CO2, sinon S&S pareil. Juste Crit'air 2 contre 1 pour tous les modèles essence, mais j'habite une petite ville où ce n'est pas facteur, et je me rends rarement dans la grande ville à 20km où ça pourrait devenir un problème....un jour...peut-être...

Juju à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

Il y a 3 jours

J'ai testé les crossclimate sur une C5 tourner sur le train AR à l'année. C'est un excellent complement des 2 jantes en pneus neiges que je montais l'hiver à l'avant. Le grip est très bon quel que soit les conditions et il y a bien qu'en conduite ultra sportive par très forte chaleur que j'ai réussi à prendre en défaut ces pneus. Le gros avantage des ce pneu est d'avoir le flocon et donc d'être accepté lorsqu'on roule comme moi souvent en Suisse l'hiver. J'envisage d'ailleurs de monter les CC2 sur ma 308sw quand le train d'origine sera fini. Attention, il faut rester conscient des limites, ça ne remplace pas un train de vrai pneu neige quand on est dans la tourmente mais il fait très bien le job pour celui qui roule très occasionnellement sur route enneigée.

© Guillaume Darding

Mentions légales