ADAC: rien ne va plus!

ADAC: rien ne va plus!

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 13 février 2014

Depuis la révélation de la manipulation des votes pour élire la voiture préférée des adhérents de l'ADAC, il semblerait que l'association n'ait pas encore révélé tous ses secrets

Ce trucage des votes a causé la démission du président de l'ADAC, Peter Meyer. L'homme, âgé de 64 ans, était aux commandes de l'association depuis 2001. Si l'ADAC reconnait bien une manipulation du nombre de votants, l'association s'est défendue d'avoir modifié le classement.

Il se pourrait que ces allégations soient fausses et que, si la Golf 7 avait bien reçu le plus grand nombre de votes, il n'en était pas de même pour ces poursuivants. La BMW Série 5 pourrait avoir été déplacée de la septième à la cinquième place (à la place du Volkswagen Tiguan) de manière à ce que les 3 principaux constructeurs allemands se retrouvent dans le Top 5 selon une étude réalisée par le cabinet d'audit Deloitte.

Face à ces soupçons, ces 3 mêmes constructeurs ont décidé de renvoyer à l'association tous les prix décernés cette année ainsi que les années précédentes. En effet, les soupçons de fraude concernent non seulement l'élection de 2014, mais aussi toutes les élections depuis 2005.

L'affaire prend de plus une tournure politique. Martin Burkert, en charge des affaires relatives aux transports auprès du Bundestag (parlement allemand) et affilié au SPD (parti ayant formé une coalition avec le CDU d'Angela Merkel pour former le gouvernement), a réclamé la démission de tout le bureau exécutif de l'association ainsi qu'une profonde restructuration de l'association.

L'affaire pourrait ne pas s'arrêter là : l'ADAC est désormais accusée d'avoir aussi falsifié les tests de pneumatiques. Selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, certains manufacturiers pourraient avoir été informé à l'avance des procédures de tests et en auraient alors profité pour fabriquer des séries spéciales de pneus pour améliorer leurs résultats.

Enfin, les autorités allemandes enquêtent désormais sur de possibles utilisations de moyens de secours (hélicoptères, avions) à des fins personnelles par les dirigeants de l'ADAC. Les prochaines semaines devraient être décisives pour la crédibilité voire le futur de cette association jouissant d'une réputation jusqu'à présent au-dessus de tout soupçon en Allemagne et au-delà.

Source: Süddeutsche Zeitung
Crédit photo: ADAC

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: BMW i8»

Il y a 3 jours

Bonjour Charles, merci beaucoup pour vos encouragements !

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost»

Il y a 3 jours

Bonjour Seb, j'ai très peu d'expérience avec les additifs essence, donc il me sera difficile de vous donner mon avis à ce sujet ! En règle générale, il n'y a pas de risque à essayer ce type d'additif (si ce n'est le prix)... au pire, ça ne change rien ; au mieux, ça marche (et si ça marche, attention aussi à ne pas se réjouir trop vite car, parfois, le problème revient un peu plus tard...). L'E85 n'est pas de nature à encrasser le système d'injection. Personnellement, je pense plutôt à un filtre à essence encrassé ou à des difficultés d'adaptation du calculateur au changement de carburant (difficulté qui pourrait être causée, par exemple, par une sonde lambda défaillante qui n'enverrait pas les bonnes informations au calculateur).

regaloman à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Il y a 3 jours

voila le résultat de la décentralisation , des moteurs fait en chine a une fiabilité de courroie douteuse et comme toute nouvelle motorisation c est les utilisateurs qui font office de testeurs en fiabilité selon les mésaventures vécues se tournent vers le SAV si en core le véhicule est en garantie et après ? je garde ma SAAB qui a 20 ans qui roulait déja a E85 et a une fiabilité largement au dessus avec sa chaîne . Décidément nous régressons tant de modernité et électronique et des solution techniques hasardeuses me font douter que ces voitures durent 20 ans et fassent plus de 200 000 km sans soucis majeurs vive la modernité , je reste dans l' ancienne

© Guillaume Darding

Mentions légales