ADAC: rien ne va plus!

ADAC: rien ne va plus!

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 13 février 2014

Depuis la révélation de la manipulation des votes pour élire la voiture préférée des adhérents de l'ADAC, il semblerait que l'association n'ait pas encore révélé tous ses secrets

Ce trucage des votes a causé la démission du président de l'ADAC, Peter Meyer. L'homme, âgé de 64 ans, était aux commandes de l'association depuis 2001. Si l'ADAC reconnait bien une manipulation du nombre de votants, l'association s'est défendue d'avoir modifié le classement.

Il se pourrait que ces allégations soient fausses et que, si la Golf 7 avait bien reçu le plus grand nombre de votes, il n'en était pas de même pour ces poursuivants. La BMW Série 5 pourrait avoir été déplacée de la septième à la cinquième place (à la place du Volkswagen Tiguan) de manière à ce que les 3 principaux constructeurs allemands se retrouvent dans le Top 5 selon une étude réalisée par le cabinet d'audit Deloitte.

Face à ces soupçons, ces 3 mêmes constructeurs ont décidé de renvoyer à l'association tous les prix décernés cette année ainsi que les années précédentes. En effet, les soupçons de fraude concernent non seulement l'élection de 2014, mais aussi toutes les élections depuis 2005.

L'affaire prend de plus une tournure politique. Martin Burkert, en charge des affaires relatives aux transports auprès du Bundestag (parlement allemand) et affilié au SPD (parti ayant formé une coalition avec le CDU d'Angela Merkel pour former le gouvernement), a réclamé la démission de tout le bureau exécutif de l'association ainsi qu'une profonde restructuration de l'association.

L'affaire pourrait ne pas s'arrêter là : l'ADAC est désormais accusée d'avoir aussi falsifié les tests de pneumatiques. Selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, certains manufacturiers pourraient avoir été informé à l'avance des procédures de tests et en auraient alors profité pour fabriquer des séries spéciales de pneus pour améliorer leurs résultats.

Enfin, les autorités allemandes enquêtent désormais sur de possibles utilisations de moyens de secours (hélicoptères, avions) à des fins personnelles par les dirigeants de l'ADAC. Les prochaines semaines devraient être décisives pour la crédibilité voire le futur de cette association jouissant d'une réputation jusqu'à présent au-dessus de tout soupçon en Allemagne et au-delà.

Source: Süddeutsche Zeitung
Crédit photo: ADAC

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour Patouf, merci pour votre retour d'expérience !

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Bonjour Hubert, on peut estimer qu'il n'y a pas de précautions supplémentaires à prendre par rapport au stockage d'essence sans-plomb. Effectivement, limité la quantité d'air est bénéfique et dans de bonnes conditions de stockage (variation de température limitée, exposition faible aux UV), il est largement envisageable de pouvoir conserver l'E85 plus d'un an.

Patouf à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Il y a 3 jours

Bonjour, J'ai pu tester la nouvelle Golf 8 en version 150 ch DSG7 finition Style et on ne sent pas du tout le passage des vitesses ; je pensais ne pas voir de différence avec ma polo 6 DSG !... qui offre déjà des passages de rapport doux même si l'on sent un peu les changements de rapports lorsque l'on conduit un peu plus nerveusement mais cela ne gêne pas suffisamment le plaisir de conduite. Bref c'est comme si vous aviez une voiture électrique, j'ai été étonné. Les seules grosses différence entre Golf et polo, pour moi en premier, c'est le confort de suspension, amortissement (attention test Golf 8 Style 150 ch donc avec suspension multibras) : même avec des jantes de 17 pouces et pneus de 225 de large, le confort est très largement supérieur surtout sur route nationale/départementale lorsque le bitume est granuleux et génère par conséquent bcp plus de bruit dans la polo (le gonflage des pneumatiques à son importance en partie), pas de remontée sèche du train arrière comme avec la Polo malgré 2,1 bars de pression à l'arrière et 2.3 à l'avant (fait à temp. 15°). - En second c'est l'insonorisation bien meilleure en regard des filtrations, (bruit de roulement) qui bien meilleure sur la Golf. - puis le confort du siège et ses réglages : je ne m'attendais pas à obtenir un confort supérieur signification sur la Golf 8, mais il y a une bonne différence même s'il l'on ai bien assis dans la polo, L'agrément de conduite moteur direction est moins perceptible, un peu mieux sur la Golf8 mais moins significatif.

© Guillaume Darding

Mentions légales