Audi a produit 25 millions de moteurs en Hongrie

Audi a produit 25 millions de moteurs en Hongrie

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 08 novembre 2013

Audi Hongrie produit des moteurs pour le groupe Volkswagen depuis 1994. En 20 ans, le site de Győr a produit pas moins de 25 millions de moteurs. Un chiffre symbolique qui vient coïncide avec une autre étape accomplie récemment dans l’usine hongroise : la production de 500.000 TT.

Le site produit une large gamme de moteur allant de 4 à 12 cylindres pour des puissances comprises entre 86 chevaux et 570 chevaux. L’usine produit quasiment la totalité des motorisations équipant les Audi.

Actuellement, ce ne sont pas moins de 235 versions différentes de motorisations qui sont produites sur ce site. Chaque jour, plus de 8.000 moteurs sortent des chaînes d’assemblages. 5.400 personnes sont employées à la production des moteurs.

L’histoire de la production de moteurs sur le site de Győr a commencé en 1993 avec la fabrication en pré-série de moteurs avant de débuter la production en grande série de moteurs 4 cylindres (1,8l essence à 5 soupapes par cylindres). En 1997, Audi Hongrie débute la production de V6 et de V8. En 2000, l’usine hongroise a débuté la production des 4 cylindres diesel à injecteur pompes.

AU130533 medium Audi a produit 25 millions de moteurs en Hongrie

En 2002, l’usine ajoute la fabrication des moteurs à injection directe d’essence (FSI). En 2006, les lignes de production se voit adjoindre l’assemblage d’un moteur de prestige avec le V10 FSI de 5,2l de cylindrée (Audi S8, S6, Lamborghini Gallardo).

En 2007, une nouvelle génération de moteur diesel commence sa carrière : la rampe commune d’injection remplace les injecteurs pompes. Cette même année débute la production d’un V10 biturbo (Audi RS6). L’année 2008 marque le démarrage de la production de V12.

Depuis 2001, un centre de développement dédié aux moteurs est accolé au site de production. Ce dernier comprend notamment des bancs moteurs et un atelier de prototypage.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Seb1143 à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Deux casse moteur pour le moteur puretech 130 ch. Attention à tout les consommateurs.

meynadier à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

bonjour guillaume comme je vous l'avais mentonné je viens dacheter une 2008 thp 110 cv bva cette nouvelle manière de cvonduire me convient bien.Ce moteur accepte le 95 e10 que je mets en alternance avec le 98.Beaucoup d'amis me conseillent de faire monter un kit simple pour rouler a e85 (sans augmenter la puissance )et bien sur homologué .j'hésite beaucoup sachant que certaines personnes me disent de ne toucher a rien (risque moteur perte de garantie etc....) vos conseils sont les bienvenus amitiés.

Balthazar à propos de l'article «Technique: suspensions à butées hydrauliques progressives Citroën»

Il y a 3 jours

Pour revenir sur les amortisseurs dits à gaz, l'intérêt de l'azote réside donc dans la consistance de ses réactions quelles que soient les conditions extérieures, c'est bien cela ? [merci de préciser si HS] Cependant, je ne comprends pas comment le taux d'humidité dans l'amortisseur peut varier...les amortisseurs ne sont ils pas étanches ? A la limite pour des bi tubes, je comprends que l'air du réservoir puisse interagir avec l'extérieur autant sur des mono tubes, j'ai plus de mal à voir... La réponse à l'échauffement de l'air vs celle de l'azote apporte elle aussi gain en faveur de l'utilisation de l'azote ? Aussi l'utilisation de l'azote permet elle l'obtention d'un gain mesurable ou relève elle de l'argument marketing ? (quid de l'utilisation en sport auto?) Merci de la réponse précédente !

© Guillaume Darding

Mentions légales