Audi a produit 25 millions de moteurs en Hongrie

Audi a produit 25 millions de moteurs en Hongrie

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 08 novembre 2013

Audi Hongrie produit des moteurs pour le groupe Volkswagen depuis 1994. En 20 ans, le site de Győr a produit pas moins de 25 millions de moteurs. Un chiffre symbolique qui vient coïncide avec une autre étape accomplie récemment dans l’usine hongroise : la production de 500.000 TT.

Le site produit une large gamme de moteur allant de 4 à 12 cylindres pour des puissances comprises entre 86 chevaux et 570 chevaux. L’usine produit quasiment la totalité des motorisations équipant les Audi.

Actuellement, ce ne sont pas moins de 235 versions différentes de motorisations qui sont produites sur ce site. Chaque jour, plus de 8.000 moteurs sortent des chaînes d’assemblages. 5.400 personnes sont employées à la production des moteurs.

L’histoire de la production de moteurs sur le site de Győr a commencé en 1993 avec la fabrication en pré-série de moteurs avant de débuter la production en grande série de moteurs 4 cylindres (1,8l essence à 5 soupapes par cylindres). En 1997, Audi Hongrie débute la production de V6 et de V8. En 2000, l’usine hongroise a débuté la production des 4 cylindres diesel à injecteur pompes.

AU130533 medium Audi a produit 25 millions de moteurs en Hongrie

En 2002, l’usine ajoute la fabrication des moteurs à injection directe d’essence (FSI). En 2006, les lignes de production se voit adjoindre l’assemblage d’un moteur de prestige avec le V10 FSI de 5,2l de cylindrée (Audi S8, S6, Lamborghini Gallardo).

En 2007, une nouvelle génération de moteur diesel commence sa carrière : la rampe commune d’injection remplace les injecteurs pompes. Cette même année débute la production d’un V10 biturbo (Audi RS6). L’année 2008 marque le démarrage de la production de V12.

Depuis 2001, un centre de développement dédié aux moteurs est accolé au site de production. Ce dernier comprend notamment des bancs moteurs et un atelier de prototypage.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Pascal29 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Avant-hier

6 mois mini en ce moment sur les Puma non optionné, et 8 si on prend des options ...

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost»

Il y a 3 jours

Bonjour Aaghalar, il n'y a pas vraiment de recette miracle concernant la fiabilité. Le mieux reste encore de faire appel à un expert pour vous accompagner dans l'achat d'un véhicule d'occasion. Il sera le mieux placé pour retracer l'historique du véhicule et les réparations éventuelles qu'il a subies. Bien sûr, on peut toujours le faire par soi-même, mais c'est fastidieux et cela prend du temps et il y a plus de risques de passer à côté de quelquechose. Après, comme vous le mentionnez, les défauts du 1.6 sont connus. Si vous arrivez à accéder au carnet d'entretien complet (pas le carnet ne mentionnant que les révisions, mais celui, centralisé auprès du constructeur, comportant l'ensemble des opérations telles que les rappels, par exemple), c'est déjà un grand pas.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Il y a 3 jours

Bonjour Ledoux, les différences sont minimes entre les versions flexifuel et les versions standard. Il s'agit essentiellement du matériau du siège des soupapes qui a été changé et d'une reprogrammation du calculateur. Techniquement, il n'y a pas vraiment de contre-indication à partir sur une occasion pour la convertir en flexfuel. Toutefois, le marché de l'occasion est assez nerveux actuellement et le Puma est, me semble-t-il, recherché, ce qui pourrait conduire à des prix assez peu intéressants par rapport à un véhicule neuf bien remisé. Par ailleurs, le délai de livraison doit entrer en ligne de compte concernant les véhicules neufs.

© Guillaume Darding

Mentions légales