Audi et BMW s'engagent pour un aluminium durable

Audi et BMW s'engagent pour un aluminium durable

Guillaume Darding - 01 mars 2013

Nouvellement créée fin 2012, l'ASI (Aluminium Stewardship Initiative) est une initiative ayant pour objectif de définir et promouvoir une utilisation responsable de l'aluminium. Audi et BMW viennent de rejoindre cette organisation.

L'ASI vise à regrouper les principaux acteurs de la filière aluminium (extraction du minerai, transformation, recyclage) pour éditer dès 2014 un standard. En concertations avec ces acteurs, l'ASI formulera une norme d'utilisation de l'aluminium prenant en compte des critères éthiques, environnementaux et sociaux.

L'aluminium est un métal utilisé intensivement dans de nombreuses industries. Son succès vient de ses nombreuses qualités, l'aluminium étant réputé pour être un matériau léger, résistant, durable, imperméable, non corrosif ainsi qu'un bon conducteur thermique et électrique. Dans l'industrie automobile, l'aluminium est principalement utilisé pour fabriquer des blocs moteurs, des châssis, des élements de suspension ou encore des panneaux de carrosserie.

D'autre part, l'aluminium est infiniment recyclable: l'exemple des canettes de boisson en est l'exemple le plus frappant: seules 6 semaines sont nécessaires à une canette après sa première fabrication pour être consommée, recyclée et prête à être consommée de nouveau. Dans l'industrie automobile, 95% de l'aluminium peut être recyclé sur une voiture en fin de vie.

De nombreuses entreprises telles Nespresso (fabricant de capsules de café), Tetra Pak (emballage de produits alimentaires), Rexam (fabricant de canettes pour boissons), pour les plus connus ont rejoint l'ASI.

En rejoignant l'ASI, Audi et BMW veulent se positionner en entreprises responsables: il ne s'agit pas seulement de réduire la masse de leur véhicule par l'utilisation de l'aluminium, il s'agit aussi de s'assurer que l'impact écologique reste limité tout au long du processus de fabrication et de la durée de vie du véhicule, de l'extraction des matières premières à leur recyclage.

Crédit photo: Audi AG

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour à tous, @Purmok oui, c'est possible en théorie de monter un boîtier éthanol sur un véhicule bicarburation essence/GPL. D'ailleurs, un fabricant de boîtier le fait des véhicules (quasi-)neufs : Borel. A titre personnel, je ne suis pas favorable à ce type de configuration car cela à un coût qu'il va être difficile d'amortir (le véhicule fonctionnant déjà au GPL, cela ne sera pas beaucoup plus économique de rouler avec l'E85, d'où un amortissement bien plus long que si on compare par rapport à un véhicule essence). D'autre part, si on roule régulièrement au GPL, on utilisera moins le carburant contenu dans le réservoir d'essence et, dans un cas extrême, on pourrait se retrouver en plein hiver avec de l'E85 en spécification été, ce qui peut compliquer le démarrage du véhicule dans ces conditions. @Medhi Il n'y a pas vraiment de risque de fiabilité. Le plus gros risque, c'est que, si vous avez affaire à un boîtier de mauvaise qualité, le fonctionnement avec de l'E85 pourrait ne pas être optimal (démarrages difficiles, broutages lors des accélérations). Concernant le contrôle technique, il est recommandé, lorsque la carte grise n'est pas modifiée, de passer le contrôle avec un plein d'essence. Parfois, les valeurs de sonde lambda peuvent être faussées, ce qui peut amener à un refus.

Mehdi à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonsoir. Je m'apprête à faire l'acquisition d'un véhicule d'occasion avec un boîtier éthanol non homologué. C'est une très bonne affaire, mais quel est le risque? Je m'explique : si j'enlève l'étiquette du boîtier (qui vaut 440 euros vérifié sur internet), aucune raison d'être embêté au contrôle technique? Ou faudra-t-il que je fasse un plein de sp98 avant le passage pour le contrôle pollution. C'est un Freelander V6 2.5L. Je ne sais pas quel est le risque et si je serais embêté plus tard. Je me dis qu'au pire je pourrais payer l'installation d'un kit dans 2 ans ou l'enlever pour le prochain CT. Merci d'avance pour vos conseils.

Djabou à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour, Merci pour cet article très complet. Après presque 2 ans, qu'en est-il de la fiabilité de ce tsi 150 evo ? Merci

© Guillaume Darding

Mentions légales