Audi fête ses 20 ans en Hongrie

Audi fête ses 20 ans en Hongrie

Publié le 26 février 2013
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Depuis 1993, le site de Győr (nord-ouest de la Hongrie), site de production (moteurs et véhicules) et centre technique, joue  un rôle important dans la stratégie de développement de la marque aux  quatre anneaux.

Dès la fin de l’année 1993, les premiers moteurs 4 cylindres 1.8l 20 soupapes sont sortis de l’usine hongroise (en phase de pré-production). Le site comptait alors 800 employés et occupait une surface de 240.000 mètres carrés. L’usine ne produisait que des moteurs.

La production de moteurs s’est progressivement développée pour couvrir désormais la quasi-totalité de la gamme de moteurs Audi: de 4 à 12 cylindres, essence ou diesel. Le site de Győr produit aussi des blocs moteur pour Lamborghini et fournit plus largement des moteurs à l’ensemble du groupe Volkswagen.

En 1998, l’usine commence la fabrication de véhicules complets avec la production du TT coupé et cabriolet. Entre 2001 et 2003, le site de Győr a produit 36.000 Audi A3 et S3. Depuis 2007, l’usine hongroise assure la fabrication de l’A3 cabriolet avant de fabriquer depuis 2011 la RS3 Sportback. En 2013, l’usine aura la capacité de produire la nouvelle A3.

En 2001, Audi a étendu les capacités du site hongrois avec l’implementation d’un centre technique de développement comprenant des bancs moteurs. Aujourd’hui, près de 200 ingénieurs y sont employés autour d’une quinzaine de bancs de test. Les équipes présentes s’attachent plus particulièrement à la réduction des frictions, à l’optimisation des liaisons entre les composants moteur ainsi qu’à l’acoustique moteur.

En 20 ans, Audi a produit plus de 23 millions de moteurs et près de 600.000 véhicules.  Le site de Győr accueille pour l’heure 9.000 employés et représente un total de 15.000 emplois directs et indirects. Le site s’étend sur une surface de 4 millions de mètres carrés.

Profitant de cette occasion, Audi et le gouvernement hongrois ont signé un nouveau partenariat visant à promouvoir l’innovation, la recherche et le développement, la collaboration avec des universités hongroises. Il comprend aussi un engagement de la part du constructeur à préserver et développer les emplois.

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour Manu, pour ce qui est des capacités de franchissement, j'ai une expérience limitée en conduite tout-terrain et il serait difficile de vous dire ce qui est le mieux entre la boîte automatique et la boîte manuelle. Mon sentiment toutefois, au regard des caractéristiques techniques, c'est que la boîte automatique me semble gloutonne (ce qui occasionne par ailleurs un malus conséquent à l'achat) et qu'elle me semble indiquée uniquement si vous ne supportez plus de jouer avec l'embrayage.

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Julio, merci pour votre complément d'information!

Manu Rigault à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour Guillaume, après avoir tout lu j'avoue ne rien comprendre, je suis complètement hermétique. J'aurais aimé pourtant être bon bricoleur mécanique. Trop tard j'ai 67 ans. Je voudrais acquérir le nouveaux 4x4 Suzuki Jimny soit en boite manuelle 5 rapports ou automatique 4 rapports. Je suis incapable de me décider sur ce qui est préférable pour moi. Malgré mon age j'aime toujours autant le franchissement avec de l'énergie et du couple. Lorsque j'avais 30 ans je possédais un 4x4 Toyota BJ42 chassis court, boite manuelle 4 rapports, j'en garde des souvenirs impérissables ( dans le week end 1000 kms de route aller, zones de trial tout le samedi dimanche et retour 1000 kms de route avec le même véhicule). merci si tu peux m'aider dans ma décision.

© Guillaume Darding

Mentions légales