Audi TTS competition: pour célébrer 500.000 Audi TT

Audi TTS competition: pour célébrer 500.000 Audi TT

Publié le 14 août 2013
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Depuis la commercialisation du TT de première génération en 1998, Audi a construit 500.000 exemplaires du coupé (comprenant aussi les variantes roadster). A cette occasion, la marque bavaroise propose une édition spéciale du TTS limitée à 500 exemplaires.

Audi TTS Competition - Gris Nimbus

Le TTS compétition est disponible en deux teintes spécifiques: le jaune Imola ou le gris Nimbus. L’aileron retractable est remplacé par un modèle fixe. Le roadster est disponible avec une capote de couleur noire ou grise. Le TTS competition repose sur des jantes de 19 pouces à 5 branches et des pneus à profil bas 225/35 R19. Audi ajoute les radars de recul à l’arrière.

A l’intérieur, les sièges de couleur gris acier en cuir ont des surpiqûres jaune Imola.

Audi TTS Competition - intérieur

La partie mécanique reste inchangée: le 2.0l TFSI développe toujours 272 chevaux sous le capot du TTS. Le moteur peut être associé au choix avec une boîte manuelle ou la S tronic (boîte robotisée à double embrayage).

Pour le TTS competition, Audi réclame un supplément de 1.900€ par rapport au TTS existant. Les 500 exemplaires seront produits dans le courant du mois d’octobre.

Audi TTS - aileron arrière

Pour tous les autres clients d’Audi TT, Audi offrira le pack S line comprenant entre autre les pare-chocs avant et arrière ainsi que les bas de caisse spécifiques, la suspension sport,  les roues de 19 pouces et les sièges sport en tissu/cuir (1.8l TFSI) ou alcantara/cuir (2.0l TFSI).

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Pulsar-76, merci beaucoup pour vos encouragements! Pour rebondir sur votre commentaire (et la fin de l'article n'est peut-être pas assez claire sur le sujet...), je précise que cet article n'est pas sponsorisé (il y a quelques articles sur le site qui ont été effectivement sponsorisés et ils sont dûment signalés le cas échéant). Au cours de la rédaction de cet article, j'ai contacté plusieurs entreprises commercialisant des dispositifs de conversion. L'une d'entre elles m'a consacré un peu de temps et m'a fourni plusieurs visuels, comme peuvent le faire les services presse des constructeurs: c'est à ce titre que je l'ai remerciée à la fin de mon article.

Pulsar-76 à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Excellent travail, en bon français, bien tourné, neutre; de plus le suivit des commentaire est remarquable! Pour une fois que cela ne sent pas le sponsoring à plein nez, "il faut bien gagner sa vie"! Ni le vite fait sans trop de documentation, "histoire de devenir célèbre". Vraiment chapeau bas, bonne continuation, je me ferais un plaisir de vous suivre régulièrement!

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Didier et pjmdur, merci pour vos encouragements! Concernant le fait de ne pas pouvoir passer en homologation un véhicule équipé d'un GPF, il s'agit essentiellement du fait que le filtre à particules essence est une technologie récente et qu'il n'y a pas beaucoup de recul sur cette technologie, notamment en ce qui concerne la gestion des régénérations (l'E85 a des températures de fonctionnement assez différentes). Pour information, le GPF n'est pas obligatoire depuis septembre 2018, mais nécessaire dans une grande majorité des cas pour respecter les normes, ce qui veut dire que certains véhicules neufs (mais il y en a assez peu, c'est vrai) ne sont pas forcément équipés d'un filtre. Ce sont essentiellement des véhicules légers (citadines).

© Guillaume Darding

Mentions légales