Better Place sauvé de la faillite

Better Place sauvé de la faillite

Publié le 15 juillet 2013
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Suite à la recommandation des liquidateurs judiciaires à la tête de Better Place, le tribunal a autorisé le rachat de l’entreprise par un consortium constitué par Sunrise et l’association pour la promotion des voitures électriques en Israël.

Sunrise  est présidé par Yosef Abramowitz. Surnommé « Capitaine Soleil » , son nom s’est révélé au grand public le mois dernier, alors qu’il s’était ouvertement inquiété des difficultés de Better Place et se disait motivé pour le rachat de la start-up.

Les liquidateurs de Better Place ont choisi ce consortium pour trois raisons: la promesse inconditionnelle de verser l’argent nécessaire au rachat ce trimestre, le soutien des utilisateurs de Better Place pour ce repreneur et enfin l’engagement de maintenir au minimum 15 stations d’échange rapide de batteries. D’autre part, les nouveaux acquéreurs prévoient de sauvegarder 50 emplois sur les 85 actuels (285 employés avant la mise en faillite).

Yosef Abramowitz va racheter Better Place pour la somme de 9,1 millions d’euros comprenant 3,8 millions pour le rachat des actifs en Israël (stations, bureaux,…) et 5,3 millions au titre de la propriété intellectuelle alors détenue par une filiale de Better Place en Suisse, une somme bien loin de la valorisation de Better Place à l’été 2012 alors estimée à 1,5 milliard d’euros.

Les liquidateurs judiciaires vont dès lors stopper leur activités de direction au sein de Better Place. Ils vont devoir s’attaquer à un sujet plus épineux: le réglement des dettes accumulées par Better Place.

Source: Globes
Crédit image: Better Place

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Pulsar-76, merci beaucoup pour vos encouragements! Pour rebondir sur votre commentaire (et la fin de l'article n'est peut-être pas assez claire sur le sujet...), je précise que cet article n'est pas sponsorisé (il y a quelques articles sur le site qui ont été effectivement sponsorisés et ils sont dûment signalés le cas échéant). Au cours de la rédaction de cet article, j'ai contacté plusieurs entreprises commercialisant des dispositifs de conversion. L'une d'entre elles m'a consacré un peu de temps et m'a fourni plusieurs visuels, comme peuvent le faire les services presse des constructeurs: c'est à ce titre que je l'ai remerciée à la fin de mon article.

Pulsar-76 à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Excellent travail, en bon français, bien tourné, neutre; de plus le suivit des commentaire est remarquable! Pour une fois que cela ne sent pas le sponsoring à plein nez, "il faut bien gagner sa vie"! Ni le vite fait sans trop de documentation, "histoire de devenir célèbre". Vraiment chapeau bas, bonne continuation, je me ferais un plaisir de vous suivre régulièrement!

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Didier et pjmdur, merci pour vos encouragements! Concernant le fait de ne pas pouvoir passer en homologation un véhicule équipé d'un GPF, il s'agit essentiellement du fait que le filtre à particules essence est une technologie récente et qu'il n'y a pas beaucoup de recul sur cette technologie, notamment en ce qui concerne la gestion des régénérations (l'E85 a des températures de fonctionnement assez différentes). Pour information, le GPF n'est pas obligatoire depuis septembre 2018, mais nécessaire dans une grande majorité des cas pour respecter les normes, ce qui veut dire que certains véhicules neufs (mais il y en a assez peu, c'est vrai) ne sont pas forcément équipés d'un filtre. Ce sont essentiellement des véhicules légers (citadines).

© Guillaume Darding

Mentions légales