Carlos Tavares quitte Renault

Carlos Tavares quitte Renault

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 29 août 2013

Le constructeur français annonce que Carlos Tavares, directeur général délégué aux opérations de Renault (n°2 du groupe), quitte ses fonctions pour poursuivre ses projets personnels. Carlos Ghosn, PDG de l’Alliance Renault-Nissan et de Renault, reprend ses fonctions à titre temporaire.

Nommé n°2 du constructeur (succédant à Patrick Pelata) en juillet 2011 suite à la vraie-fausse affaire d’espionnage qui avait éclaboussé Renault, Carlos Tavares avait pour mission de redorer le blason de la marque française. Diplômé de l’Ecole Centrale, il est entré en 1981 chez Renault en tant qu’ingénieur essais sur le centre technique d’Aubevoye.

Il évolue au sein du constructeur au losange jusqu’à être en charge du développement de la Mégane II en 1998. En 2004, il quitte le monde de l’ingénierie pour évoluer au sein de Nissan en tant que Vice-Président en charge de la stratégie produit. Il siège au sein du conseil d’Administration du constructeur japonais depuis 2005.

Passionné de sport automobile, ses efforts n’auront pas été vains en deux ans au poste de Directeur Général : il a été à l’origine de la renaissance d’Alpine avec la mise en place d’un partenariat avec Caterham et il a assuré le lancement commercial de la gamme électrique de Renault avec notamment le Kangoo ZE, le Twizy et la Zoé, sans oublier la signature des accords de compétitivité.

Carlos Tavares avait récemment exprimé son désir d’évoluer à la tête d’un autre groupe, songeant notamment à prendre la direction de GM. Nul doute que ce départ soudain n’est pas un hasard (une telle déclaration n’étant certainement pas du goût de Carlos Ghosn) et qu’une annonce concernant l’avenir de M. Tavarès devrait rapidement intervenir.

Crédit photo: Renault

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Karim78 à propos de l'article «Dossier: fonctionnement de la climatisation»

Il y a 11 heures

Je prend note de vos précieux conseils. Cela semble logique après tout mais je vérifierai avec un 2ème mécano sait-on jamais. Merci encore Guillaume !

thierryb à propos de l'article «Autonomie et consommation des véhicules électriques»

Hier

Merci, c'est très clair

Guillaume Darding à propos de l'article «Autonomie et consommation des véhicules électriques»

Hier

Bonjour Thierry, merci beaucoup pour tes encouragements ! Concernant la vitesse de 100 km/h, il n'y a pas de raison d'être pénalisé à rouler plus vite puisque la consommation n'est pas décompté pendant cette phase. Peut-être y-t-il un risque (je pense assez peu signifiant) d'être pénalisé si on considère que la marge d'erreur des appareils de mesure est plus grande à haute vitesse. Cette phase a vitesse constante a pour but unique d'accelérer le test de toute façon. Mis à part à avoir accès au dossier d'homologation, il n'est pas possible de connaître la vitesse utilisée par le constructeur. Concernant la consommation, la tension et l'intensité de la batterie sont mesurées en continu lors des tests (soit par un appareil de mesure externe, soit directement par le système de gestion de la batterie, si le constructeur démontre qu'il est suffisamment précis). Par la suite, il suffit de relever la tension et l'intensité moyenne durant les segments dynamiques pour en déduire la consommation. Concernant la puissance de charge, elle n'est pas clairement définie à ma connaissance, mais la charge doit utiliser le chargeur embarqué du véhicule (convertissant le courant alternatif de la source en courant continu) et se faire à vitesse "normale" (logiquement avec une intensité de 16A, soit l'équivalent d'une puissance de 3,7 kW). Concernant la fin du test, il s'arrête lorsque le véhicule tombe en panne (et non aux 0% réels de la batterie, sinon, il y a de grandes chances qu'elle soit endommagée dans le processus). Les tests se font systématiquement en laboratoire : il n'y a donc pas d'incidence due aux variations des conditions météorologiques. En espérant avoir répondu à l'ensemble de tes questions !

© Guillaume Darding

Mentions légales