Début de production en Afrique du Sud pour la Mercedes Classe C

Début de production en Afrique du Sud pour la Mercedes Classe C

Guillaume Darding - 16 mai 2014

La production de la nouvelle Mercedes Classe C vient de débuter en Afrique du Sud dans l'usine d'East London. Il s'agit du deuxième site de production pour la berline à l'étoile qui sera produite à terme sur 4 continents.

Les modèles produits en Afrique du Sud seront commercialisés dans les pays où la conduite est à gauche et aux Etats-Unis. En 2013, l'usine d'East London a produit 50.000 Classe C et elle compte 2.700 employés.

Pour le marché européen, la Classe C est fabriquée en Allemagne dans l'usine de Brême. Cette dernière est par ailleurs l'usine pilote pour la production de la berline à travers le monde.

A ce titre, ce sont en ses locaux qu'est effectuée la formation des ouvriers en provenance des 3 autres sites. L'usine de Brême a, de plus, la responsabilité de définir l'organisation de la ligne de production pour les autres usines.

Géographiquement, l'Afrique du Sud n'est pas le pays idéal pour exporter des véhicules tant en Europe qu'en Amérique. Néanmoins, le gouvernement sud-africain a depuis longtemps favorisé l'implantation des constructeurs automobiles et de leurs équipementiers.

L'exportation de voitures représente environ 12% de la valeur des marchandises exportées d'Afrique du Sud et contribue pour environ 6% du PIB (contre 0,6% en France et 3% en Allemagne).

Par après, la Classe C sera produite aux Etats-Unis (usine de Tuscaloosa) et en Chine (usine de Pékin).

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour Patouf, merci pour votre retour d'expérience !

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Bonjour Hubert, on peut estimer qu'il n'y a pas de précautions supplémentaires à prendre par rapport au stockage d'essence sans-plomb. Effectivement, limité la quantité d'air est bénéfique et dans de bonnes conditions de stockage (variation de température limitée, exposition faible aux UV), il est largement envisageable de pouvoir conserver l'E85 plus d'un an.

Patouf à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Il y a 3 jours

Bonjour, J'ai pu tester la nouvelle Golf 8 en version 150 ch DSG7 finition Style et on ne sent pas du tout le passage des vitesses ; je pensais ne pas voir de différence avec ma polo 6 DSG !... qui offre déjà des passages de rapport doux même si l'on sent un peu les changements de rapports lorsque l'on conduit un peu plus nerveusement mais cela ne gêne pas suffisamment le plaisir de conduite. Bref c'est comme si vous aviez une voiture électrique, j'ai été étonné. Les seules grosses différence entre Golf et polo, pour moi en premier, c'est le confort de suspension, amortissement (attention test Golf 8 Style 150 ch donc avec suspension multibras) : même avec des jantes de 17 pouces et pneus de 225 de large, le confort est très largement supérieur surtout sur route nationale/départementale lorsque le bitume est granuleux et génère par conséquent bcp plus de bruit dans la polo (le gonflage des pneumatiques à son importance en partie), pas de remontée sèche du train arrière comme avec la Polo malgré 2,1 bars de pression à l'arrière et 2.3 à l'avant (fait à temp. 15°). - En second c'est l'insonorisation bien meilleure en regard des filtrations, (bruit de roulement) qui bien meilleure sur la Golf. - puis le confort du siège et ses réglages : je ne m'attendais pas à obtenir un confort supérieur signification sur la Golf 8, mais il y a une bonne différence même s'il l'on ai bien assis dans la polo, L'agrément de conduite moteur direction est moins perceptible, un peu mieux sur la Golf8 mais moins significatif.

© Guillaume Darding

Mentions légales