Design Audi: vers de nouveaux horizons

Design Audi: vers de nouveaux horizons

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 06 novembre 2012

A travers une réorganisation des équipes en charge du style Audi, le constructeur d’Ingolstadt annonce que le style de la marque va évoluer vers une différentiation plus marquée entre les familles de modèles et mettra en avant les aspects techniques.

Audi n’a pas l’intention de révolutionner le style actuel de ses véhicules. La marque est néanmoins convaincue qu’une évolution du style est nécessaire. Wolfgang Egger, à la tête du département design pour Audi le confirme dans ses propos: « nous avons besoin de quelquechose de nouveau sans toutefois briser les traditions. »

La volonté d’Audi sera en premier lieu de différencier ses modèles par famille. Selon que le véhicule appartienne à la famille A (berlines, breaks, cabriolets), R (R8, TT) ou Q (SUV), il exacerbera une personnalité différente.

Appliqué au crosslane coupé concept présenté au Mondial de l’Automobile de Paris 2012 (famille Q), cela se traduit, entre autres, par une calandre single-frame plus en relief et des flancs de carosserie marqués. Ainsi dessiné, le concept doit refléter une impression de robustesse.

Le département du style Audi, basé à Ingolstadt, sera organisé tel un unique studio de design. Un concept déjà éprouvé par la marque bavaroise avec le bureau du style basé à Munich, dédié aux concept-cars.

L’idée est de réunir sous un même toit les équipes en charge du style extérieur, celle en charge du style intérieur et enfin celles qui ont la responsabilité du choix des matériaux et des couleurs. En stimulant une approche globale, Audi souhaite améliorer la créativité des différentes équipes.

D’autre part, Audi souhaite mettre encore plus en valeur le contenu technologique et l’aspect innovant de ses véhicules: un domaine que le constructeur maîtrise déjà bien en production (baie de pare-brise en aluminium sur l’A5 cabriolet, sideblades de la R8,…) et sur ses concepts (toit en carbone du crosslane coupé).

Dernière piste que le constructeur d’Ingolstadt souhaite explorer grâce au principe de l’approche globale: une meilleure cohérence entre le style intérieur et le style extérieur. Style intérieur et style extérieur doivent former une seule et unique entité, de manière à ce que le véhicule soit aussi identifiable de l’intérieur.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Nicolas G à propos de l'article «Normes Euro 6 : vue d'ensemble»

Il y a 51 minutes

Bonjour Guillaume, Merci pour cet article sur Euro 6. J'aimerais revenir sur la partie "mesure de puissance" et en particulier celle relative aux moteurs électriques. Pour avoir eu l'occasion de visualiser plusieurs COC de véhicules électriques (sur ce COC est indiqué la max net power, la max 30min power et la hourly output), j'ai pu constater des disparités très fortes entre la puissance net maxi et la maxi à 30min. Des facteurs de X2 à presque X5 selon le modèle (ex: max 30min power= 79kw et max net power= 386kw). Pourriez-vous m'expliquer de tels écarts comme elle ne tient pas compte comme vous l'indiquez d"’une éventuelle limitation de puissance due à l’échauffement des batteries" ? Pourquoi retenir l'homologation retient la valeur à 30min et non la maxi? Une évolution est-elle prévue sur ce dernier point à l'avenir (dans les prochaines normes)? D'avance, merci pour votre retour.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Avant-hier

Bonjour Damien, merci pour votre retour d'expérience et vos encouragements. En matière de consommation, elle devrait baisser progressivement jusqu'à atteindre 8 à 10.000 km. Effectivement, il serait surprenant d'arriver en dessous de 6l/100km (quoique, avec une bonne dose d'éco-conduite, il faut voir), mais 6-6,5 l/100km pour une compacte essence, c'est plutôt pas mal. Concernant le Start/Stop, la fonction est utile sur le cycle d'homologation (elle permet de gagner environ 5 grammes de CO2 / km). Dans la vie réelle, cela permet d'économiser aussi un peu d'essence (lorsque le moteur fonctionne au ralenti, il consomme entre 0,8 et 1,5 litres par heure, parfois plus dans des conditions extrêmes) et apporte un certain confort pendant l'arrêt (absence de vibrations) tout en étant parfois désagréable au redémarrage (... vibrations). Néanmoins, dans le cas d'un moteur essence, les vibrations sont parfois à peine perceptibles à bas régime.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Avant-hier

Bonjour Laguna22, merci pour votre retour d'expérience. Dans le cas de votre précédente Laguna, la cylindrée joue en sa faveur pour proposer plus de couple et potentiellement plus de souplesse... mais je doute, en revanche, que le moteur soit aussi agréable en matière de sonorité et de vibrations.

© Guillaume Darding

Mentions légales