eClutch: un embrayage qui simplifie les boîtes de vitesses manuelles

eClutch: un embrayage qui simplifie les boîtes de vitesses manuelles

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 12 août 2013

Avec l’eClutch, Bosch entend minimiser les efforts des conducteurs de véhicules équipés d’une boîte de vitesses manuelle. Le système est notamment capable d’affranchir l’automobiliste de débrayer dans les embouteillages.

L’eClutch est un embrayage électronique: la pédale d’embrayage envoie un signal électrique à un actionneur qui agira sur l’embrayage. Lorsque le conducteur circule sur le premier rapport (dans un embouteillage par exemple), l’eClutch est capable de débrayer sans aucune intervention. Le conducteur, à l’instar d’un véhicule à boîte de vitesses automatique, ne doit plus gérer que la pédale de frein et l’accélérateur.

Plus tard, l’embrayage piloté proposera aussi la fonction « roue libre » (une fonction proposée notamment sur les Golf 7 équipées de la boîte à double embrayage DSG): lorsque l’automobiliste relâche l’accélérateur, l’eClutch débrayera automatiquement avant de couper automatiquement le moteur. Dès que le conducteur sollicite l’accélérateur, le moteur entre à nouveau en fonction.

Selon l’équipementier, cette fonction pourrait réduire la consommation de carburant de l’ordre de 10%. Un système qui peut toutefois s’avérer pénalisant pour les freins: les constructeurs pourront être amener à devoir dimensionner plus généreusement les systèmes de freinage pour compenser l’absence de frein moteur.

D’autre part, l’eClutch propose d’autres fonctions annexes tel l’ajustement du régime moteur lors d’un changement de vitesse. A la manière du Nissan 370Z, un véhicule équipé de l’eClutch est capable d’augmenter le régime moteur en cas de rétrogradage afin de réaliser des passages de vitesse en douceur.

Enfin, l’eClutch rend possible l’hybridation tout en conservant une boîte de vitesses manuelle: une possibilité qui pourrait amener à réduire sensiblement le coût d’un véhicule hybride.

Le système vise principalement les citadines et les véhicules compacts: il se veut une alternative économique face aux boîtes de vitesses automatiques classiques. En ce sens, l’eClutch n’est pas sans rappeler l’embrayage piloté de la Renault Twingo Easy, commercialisée il y a près de 20 ans.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Dominique94 à propos de l'article «Présentation: Mazda MX-5»

Hier

Félicitations pour votre synthèse de la MX5-ND. Depuis votre essai, les évolutions RF et 184 cv (Pack Sport Bilstein + Recaro) ont encore fait progresser la barre vers les hauteurs du plaisir facile, que peu d’automobiles sont en capacité d’offrir. Ayant eu la chance de prendre le volant de machines indécemment plus onéreuses, il faut avouer que la Mazda est la plus apte de toutes dans la générosité du bonheur de conduire. Une Porsche frustre, car elle vous fait remarquer que vous n’êtes pas en capacité de l’exploiter à son potentiel. Une Ferrari frustre parce qu’elle n’est pas forcément à l’image de sa légende, tandis que la Mazda vos flatte constamment que ce soit en l’utilisant en douceur, et même en étant un piètre pilote qui s’imagine être bon. Dans toutes les situations, la ND apporte la récompense (Miata) du bonheur assuré de se sentir présent dans un instant de vie réussie. C’est incontestablement l’insolence de sa facilité en tout qui rend cette voiture attachante comme aucune autre. Elle synthétise dans l’esthétique toutes les belles automobiles du passé dont nous conservons la nostalgie, sans jamais rien décevoir de tous les imaginaires confondus. Le long capot et ses bosses d’ailes, le pédalier parfait, les jambes allongées, la route vue du ras du sol, le volant idéal, le levier de vitesses idéal, les sièges chauffants, le ciel au-dessus de la tête même quand il gèle dehors… Plus qu’un voiture pour aller d’un point A vers un point B, la MX5 vous transporte non seulement ou vous souhaitez aller, mais encore plus dans la sérénité.

Geneviève à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Bonjour Ma 308 est de mars 2019 et nous l'avons acquise fin août 2019 dans un garage Peugeot avec 20 kms au compteur, donc neuve, et c'est un modèle d'importation. J'ai effectué 45000 kms en 2 ans, uniquement de longs trajets, ce qui contredit l'idée que la dégradation de la courroie est due à une utilisation sur de petites distances, ou l'huile s'use plus rapidement et attaque la courroie.

Loic à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Bonjour, je roule depuis un an avec des % variables E85 / E10 pour une megane 1 1.6 de 2000, sans modification. Les démarrages par temps frais necessitent plusieurs ( 10 -15) coups de clé; cependant, un à deux coups de clé puis une pause de 5 min permettent le démarrage au 3e essai. ( en test actuellement, température 8° et 80% de E85)

© Guillaume Darding

Mentions légales