Ferrari: 20% de consommation en moins d’ici 2020

Ferrari: 20% de consommation en moins d’ici 2020

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 01 juillet 2014

Bien que le constructeur de Modène soit intégré au sein du groupe Fiat, ce dernier a choisi de se placer en tant que petit constructeur (moins de 10.000 véhicules fabriqués par an) et négocier ses propres objectifs avec l’Union Européenne et les Etats-Unis.

Ferrari a donc négocié, comme une vingtaine d’autres constructeurs (dont Aston Martin, Caterham, Lotus, McLaren,…), un objectif spécifique en matière de CO2. Cet objectif tient compte notamment des émissions de la gamme actuelle du constructeur et du son volume de vente. Pour 2013, Ferrari devait être sous la barre des 303 g de CO2/km (le constructeur a finalement atteint une moyenne de 270 g) tandis que Caterham, par exemple, devait respecter un objectif plus strict de 210 g.

Même en étant indépendant, Ferrari sera astreint à baisser ses émissions de CO2 à raison d’une moyenne de 3% par an, ce qui correspond globalement à l’effort demandé à tous les autres constructeurs en 2020 avec un objectif de 95 g de CO2 par km.

Pour diminuer ces émissions de 20% d’ici 2021, Ferrari empruntera majoritairement trois voies:

  • la réduction de la cylindrée
  • la suralimentation
  • l’hybridation

La suralimentation sera présente sur l’entrée de gamme de Ferrari, les V8, à l’instar de la California. A l’occasion du restylage du modèle, la décapotable a troqué son V8 atmosphérique de 4,3l de cylindrée pour un V8 3,9l turbo gagnant au passage 70 chevaux, avec, à la clé, une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 15%.

L’hybridation aura cours sur les V12 (FF et F12) comme cela a été initié avec LaFerrari. Le nombre de turbocompresseurs nécessaires sur ce type de moteur (quatre turbos) est jugé rédhibitoire en matière d’encombrement sous le capot et de chaleur émise dans le compartiment moteur.

Aussi, en tant qu’indépendant, les ventes de Ferrari n’impacteront pas le calcul des émissions de CO2 du groupe Fiat. De cette manière, FCA pourrait revendiquer le titre de groupe aux émissions de CO2 les plus faibles en Europe.

Source : Automotive News Europe, Agence Européenne pour l’Environnement
Crédit photo : Ferrari

Commentaires sur l'article:

01 juillet 2014 à 12h08

C'est une très bonne chose que Ferrari réduise ses émissions de CO2, pas forcément parce que le nombre de Ferrari dans le monde change vraiment le taux de CO2 dans l'air mais surtout parce que cela montre que même les plus grands constructeurs automobiles s'y mettent et que la protection de la planète se fait à tous les niveaux sociaux... même si les limites imposées à Ferrari sont plus large que celles des constructeurs "lambda".
En tout cas, LaFerrari montre avec son moteur hybride qu'il ne gâche en rien ses performances: jusqu'à 350 km/h

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
QuentinHG à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI»

Il y a 7 heures

Bonjour, merci pour cette article technique et intéressant. Faisant l"acquisition d'un TFSI 2L 190 de 2017, je voulais savoir aussi quelle carburant il faut utiliser ? Beaucoup de sons de cloche différents retrouvés : - forum : bataille qui semble plus émotionnelle que fondée sur les pro-98 vs tout va dans ce moteur. - vendeur du garage : 95-E10 sans soucis - Ami qui préconise également uniquement du 98 Rouler au 95-E10 présente-t-il un quelconque risque pour ce moteur ? encrassage particulier ? Le sp 98 est juste plebiscité pour ses "meilleures performances à l'explosion ?" Merci de votre réponse Quentin

Issam à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Il y a 8 heures

Bonjour J'ai une focus 3 1.0 ecoboost 125ch de 2015... Tout se passe bien pour l'instant... A part quelques soucis de ralenti... Mais ma question est la suivante: est ce qu'il y a un filtre à carburant qui doit être changer sur ce moteur ? Merci

bordojo à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Article très intéressant et bien fait et bien documenté. Je vous apporte une info personnelle, j'ai fait reprogrammer une c5 2.0 l de 2007 avec 130.000 Kms par un spécialiste. A ce jour, j'ai parcouru 5357 Kms sans aucun souci (en conduite normale) ma consommation est de 12.0 l aux 100 Kms sachant que je fait 70% de ville soit un prix de revient de 7.80 € pour 100 Kms Ethanol à 0.65 C . En parcours uniquement route, ma conso tombe à moins de 8 litres en conduite normale. Conclusion c'est beaucoup mieux que le diesel et moins polluant pour l’environnement. Seule précaution prise lors de la reprogrammation, Changement des bougies, et du filtre à Air. J'ai demandé à changer le filtre à carburant mais il se trouve que sur ce modèle il n'y en a pas. Quand au démarrage à froid, pour le moment je n'ai pas eu de problème il est vrai que mon véhicule couche au garage et que par conséquent, la température n'est pas inférieur à 8-10 degrés en saison froide. Il arrive quelques fois ou un second coup de démarreur est nécessaire ( rarement), ensuite je laisse tourner au ralenti 1 à 2 minutes et tout va bien. Si je venais à rencontrer des problèmes de démarrage par temps froid, je ferais monter un potentiomètre de 10 Kilo homs en série sur la sonde de température; Ce qui normalement règle le problème. J'espère que mon post sera utile. Pour info, j'ai entrepris les démarches pour faire homologuer mon véhicule à l'Ethanol, la préfecture m'a dit de passer par la Dreal j'ai donc pris contact avec ce service qui m'a dit qu'il homologuerais le véhicule sans difficultés à condition de leur fournir une autorisation du constructeur. Les services Citroen m'ont opposé un refus catégorique donc mon véhicule n'est pas homologué. Je ne comprend pas le refus de Citroen pour un véhicule qui n'engage plus la garantie du constructeur. En tout cas, je ne reviendrais pas au diesel

© Guillaume Darding

Mentions légales