Fin de parcours pour Lumeneo

Fin de parcours pour Lumeneo

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 19 novembre 2013

Fabricant de véhicules électriques, Lumeneo a été mise en liquidation judiciaire, faute de ventes suffisantes. Les actifs de la société ont été repris par un fond d’investissement.

Fondée en 2006 par Daniel et Thierry Moulène (le père et le fils), Lumeneo avait pour ambition de développer de A à Z des véhicules électriques, de les produire et de les commercialiser. S’appuyant sur l’expérience du père en matière de gestion d’entreprise dans le secteur de l’environnement et sur la passion de l’automobile du fils, les deux ingénieurs avaient à coeur de revoir en profondeur la mobilité urbaine à travers leur entreprise.

L’entreprise avait par ailleur la volonté de favoriser la production en France : la Neoma était assemblée dans les Vosges sur le site de Nompatelize, un site appartenant à l’équipementier Faurecia. Le moteur est fabriqué lui aussi en France par Leroy-Somer et les batteries sont fournies par Dow-Kokam en provenance de l’usine du Bouchet (Essonne). L’entreprise avait par ailleurs signé un partenariat avec les centres de service Bosch (180 centres en France) pour réaliser l’entretien des véhicules.

Las, une finition approximative et un prix élevé auront mis un terme aux espoirs des deux entrepreneurs. Depuis mi-2012, seuls 10 exemplaires auront été commercialisés lorsque les dirigeants tablaient sur 500 ventes en 2013.

Les actifs de la société ont été repris par 4H Holding, une société d’investissement dont les fonds proviennent des Emirats Arabes Unis et qui souhaite développer ses activités dans des projets ludiques. La production de Lumeneo devrait être transférée à Selestat dans les locaux d’Orel Ritter Automobiles (conception et production de quads électriques), une autre société détenue par le fonds d’investissement.

Pour la suite, le nouveau propriétaire envisage de proposer une version à moteur thermique de la Neoma puis une version hybride en s’appuyant sur le moteur électrique existant. Le deuxième axe consistera à revoir la Smera de manière à la mettre en concurrence directe avec le Renault Twizy.

Source : Autoactu
Crédit photo : Lumeneo

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
gilbert morin à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI»

Hier

Bonjour Guillaume Je suis propriétaire d'une TTS de 2015 (310cv) Votre article est super intéressant et très complet, j'aurais aimer connaitre les différences entre le EA888 de 230cv et celui de 310cv. Merci pour votre réponse

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour pjmdur, je reste perplexe quand à l'absence de cet embrayage de verrouillage! Sauf erreur de ma part, la référence Aisin est de type AWF8F35 (voire AWF8F45). Elle est utilisée par d'autres constructeurs dont certains mettent bien en avant la fonction de verrouillage optimisée dès les plus bas régimes. A mon sens, l'embrayage de verrouillage est aujourd'hui indispensable et une gestion optimisée de ce dernier l'est encore plus pour permettre aux boîtes automatiques d'être concurrentielles en matière de consommation d'essence. Je ne vois pas comment un constructeur pourrait s'en passer, surtout lorsqu'on est à l'aube d'un challenge important en matière d'émissions de CO2 et où chaque gramme a son importance...

pjmdur à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Il y a 3 jours

Hello Guillaume, Vos explications sont claires. Mais j'ai obtenu cette précision d'une source indiscutable qui m'a indiqué qu'il n'y avait pas d'embrayage multidisques accolé au convertisseur de couple sur les EAT8 Peugeot. Sur le site de Aisin, il y avait une présentation montrant cet embrayage; mais cette présentation a disparue et les images de cette série de boites montrent cette absence. D'où mon interrogation quant à son utilité. Cldt

© Guillaume Darding

Mentions légales