Ford présente un outil de prototypage rapide

Ford présente un outil de prototypage rapide

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 06 juillet 2013

Fabriquer des pièces prototypes est un processus à la fois long et couteux. Grâce à un nouveau procédé, Ford entend réduire drastiquement les coûts et les délais de fabrication de certaines de ses pièces prototypes .

Pour former des pièces fabriquées à partir de feuilles de métal (portières, capot,…), il fallait jusqu’à présent de la patience et un budget certain. Traditionnellement, il fallait construire un outil d’emboutissage travaillé dans un métal dur afin de pouvoir former les pièces à l’aide d’une presse.

La construction de cet outil est coûteuse (il nécessite une quantité de métal importante) et longue, le délai peut varier entre deux et six mois avant de pouvoir fabriquer les premières pièces. D’autre part, au stade de prototype, l’outil a une durée de vie très courte et se montre peu flexible si des modifications sont nécessaires au cours du développement.

Avec le F3T (Ford Freeform Fabrication Technology), Ford se dote d’un outil inédit pour ce type de pièce. Pour former une pièce à l’aide de ce procédé, il faut tout d’abord fixer la feuille de métal par ses bords. Ensuite, deux outils en forme de crayons, situés de part et d’autre de la feuille de métal, se chargent de donner la forme désirée à la feuille de métal. L’opérateur charge le modèle numérique 3D et un programme informatique se charge de définir la trajectoire des crayons.

Cette technologie n’est certainement pas appelée à remplacer l’emboutissage en production: le temps de cycle est bien trop long par rapport à une presse traditionnelle. De plus, les outils d’emboutissage en vie série sont réalisés de sorte à n’exiger aucun remplacement durant toute la durée de la production du véhicule.

Ne nécessitant aucun moule, le procédé F3T est parfaitement adapté pour les pièces prototypes: il devient facile de fabriquer plusieurs pièces et même d’y intégrer des modifications de forme. Les pièces sont alors produites dans un délai de 3 jours.

Aujourd’hui limité à la fabrication de pièces de petites dimensions, Ford entend développer le F3T pour permettre la fabrication de pièces de plus grandes dimensions (type panneau latéral de carrosserie).

A cet effet, le constructeur peut compter sur d’autres entreprises intéressées par la mise au point de cette technologie (dont Boeing) et surtout une subvention de l’ordre de 7 millions de dollars de la part de l’Etat américain, subvention distribuée le but de favoriser la mise au point de nouvelles méthodes de production, moins consommatrices d’énergie.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Pascal29 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Avant-hier

6 mois mini en ce moment sur les Puma non optionné, et 8 si on prend des options ...

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost»

Il y a 3 jours

Bonjour Aaghalar, il n'y a pas vraiment de recette miracle concernant la fiabilité. Le mieux reste encore de faire appel à un expert pour vous accompagner dans l'achat d'un véhicule d'occasion. Il sera le mieux placé pour retracer l'historique du véhicule et les réparations éventuelles qu'il a subies. Bien sûr, on peut toujours le faire par soi-même, mais c'est fastidieux et cela prend du temps et il y a plus de risques de passer à côté de quelquechose. Après, comme vous le mentionnez, les défauts du 1.6 sont connus. Si vous arrivez à accéder au carnet d'entretien complet (pas le carnet ne mentionnant que les révisions, mais celui, centralisé auprès du constructeur, comportant l'ensemble des opérations telles que les rappels, par exemple), c'est déjà un grand pas.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Il y a 3 jours

Bonjour Ledoux, les différences sont minimes entre les versions flexifuel et les versions standard. Il s'agit essentiellement du matériau du siège des soupapes qui a été changé et d'une reprogrammation du calculateur. Techniquement, il n'y a pas vraiment de contre-indication à partir sur une occasion pour la convertir en flexfuel. Toutefois, le marché de l'occasion est assez nerveux actuellement et le Puma est, me semble-t-il, recherché, ce qui pourrait conduire à des prix assez peu intéressants par rapport à un véhicule neuf bien remisé. Par ailleurs, le délai de livraison doit entrer en ligne de compte concernant les véhicules neufs.

© Guillaume Darding

Mentions légales