Ford présente un outil de prototypage rapide

Ford présente un outil de prototypage rapide

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 06 juillet 2013

Fabriquer des pièces prototypes est un processus à la fois long et couteux. Grâce à un nouveau procédé, Ford entend réduire drastiquement les coûts et les délais de fabrication de certaines de ses pièces prototypes .

Pour former des pièces fabriquées à partir de feuilles de métal (portières, capot,…), il fallait jusqu’à présent de la patience et un budget certain. Traditionnellement, il fallait construire un outil d’emboutissage travaillé dans un métal dur afin de pouvoir former les pièces à l’aide d’une presse.

La construction de cet outil est coûteuse (il nécessite une quantité de métal importante) et longue, le délai peut varier entre deux et six mois avant de pouvoir fabriquer les premières pièces. D’autre part, au stade de prototype, l’outil a une durée de vie très courte et se montre peu flexible si des modifications sont nécessaires au cours du développement.

Avec le F3T (Ford Freeform Fabrication Technology), Ford se dote d’un outil inédit pour ce type de pièce. Pour former une pièce à l’aide de ce procédé, il faut tout d’abord fixer la feuille de métal par ses bords. Ensuite, deux outils en forme de crayons, situés de part et d’autre de la feuille de métal, se chargent de donner la forme désirée à la feuille de métal. L’opérateur charge le modèle numérique 3D et un programme informatique se charge de définir la trajectoire des crayons.

Cette technologie n’est certainement pas appelée à remplacer l’emboutissage en production: le temps de cycle est bien trop long par rapport à une presse traditionnelle. De plus, les outils d’emboutissage en vie série sont réalisés de sorte à n’exiger aucun remplacement durant toute la durée de la production du véhicule.

Ne nécessitant aucun moule, le procédé F3T est parfaitement adapté pour les pièces prototypes: il devient facile de fabriquer plusieurs pièces et même d’y intégrer des modifications de forme. Les pièces sont alors produites dans un délai de 3 jours.

Aujourd’hui limité à la fabrication de pièces de petites dimensions, Ford entend développer le F3T pour permettre la fabrication de pièces de plus grandes dimensions (type panneau latéral de carrosserie).

A cet effet, le constructeur peut compter sur d’autres entreprises intéressées par la mise au point de cette technologie (dont Boeing) et surtout une subvention de l’ordre de 7 millions de dollars de la part de l’Etat américain, subvention distribuée le but de favoriser la mise au point de nouvelles méthodes de production, moins consommatrices d’énergie.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Nicolas G à propos de l'article «Normes Euro 6 : vue d'ensemble»

Il y a 1 heure

Bonjour Guillaume, Merci pour cet article sur Euro 6. J'aimerais revenir sur la partie "mesure de puissance" et en particulier celle relative aux moteurs électriques. Pour avoir eu l'occasion de visualiser plusieurs COC de véhicules électriques (sur ce COC est indiqué la max net power, la max 30min power et la hourly output), j'ai pu constater des disparités très fortes entre la puissance net maxi et la maxi à 30min. Des facteurs de X2 à presque X5 selon le modèle (ex: max 30min power= 79kw et max net power= 386kw). Pourriez-vous m'expliquer de tels écarts comme elle ne tient pas compte comme vous l'indiquez d"’une éventuelle limitation de puissance due à l’échauffement des batteries" ? Pourquoi retenir l'homologation retient la valeur à 30min et non la maxi? Une évolution est-elle prévue sur ce dernier point à l'avenir (dans les prochaines normes)? D'avance, merci pour votre retour.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Avant-hier

Bonjour Damien, merci pour votre retour d'expérience et vos encouragements. En matière de consommation, elle devrait baisser progressivement jusqu'à atteindre 8 à 10.000 km. Effectivement, il serait surprenant d'arriver en dessous de 6l/100km (quoique, avec une bonne dose d'éco-conduite, il faut voir), mais 6-6,5 l/100km pour une compacte essence, c'est plutôt pas mal. Concernant le Start/Stop, la fonction est utile sur le cycle d'homologation (elle permet de gagner environ 5 grammes de CO2 / km). Dans la vie réelle, cela permet d'économiser aussi un peu d'essence (lorsque le moteur fonctionne au ralenti, il consomme entre 0,8 et 1,5 litres par heure, parfois plus dans des conditions extrêmes) et apporte un certain confort pendant l'arrêt (absence de vibrations) tout en étant parfois désagréable au redémarrage (... vibrations). Néanmoins, dans le cas d'un moteur essence, les vibrations sont parfois à peine perceptibles à bas régime.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Avant-hier

Bonjour Laguna22, merci pour votre retour d'expérience. Dans le cas de votre précédente Laguna, la cylindrée joue en sa faveur pour proposer plus de couple et potentiellement plus de souplesse... mais je doute, en revanche, que le moteur soit aussi agréable en matière de sonorité et de vibrations.

© Guillaume Darding

Mentions légales