General Motors investit dans l’acier du futur

General Motors investit dans l’acier du futur

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 08 août 2012

La réduction du poids des véhicules est un enjeu majeur pour la conception des nouveaux modèles. Dans ce cadre-là, GM annonce investir dans NanoSteel, une société qui a développé un acier nano-structuré permettant d’accroître la rigidité des composants tout en réduisant l’épaisseur, donc le poids.

L’acier n’a pas dit son dernier mot. Toujours dans l’optique de réduire le poids de leurs véhicules, les constructeurs utilisent assez régulièrement l’aluminium, voire la fibre de carbone. Ces matériaux sont certes très performants, mais aussi coûteux. Leur utilisation pourrait donc être limitée aux berlines des segments supérieurs. Les fabricants préfèrent ainsi utiliser des nuances d’acier aux capacités améliorées qui restent plus compétitives en terme de prix (aciers à haute, très haute et ultra haute limite élastique – HLE, THLE, UHLE) et plus facile à mettre en oeuvre.

Le chassis d’une berline du segment C (Golf, 308, Mégane) comporte environ 30% d’acier. Toutefois, leur coût de production encore élevé limite encore leur utilisation de manière plus intensive: les composants faits d’acier UHLE sont emboutis à chaud, ce qui engendre une consommation d’énergie supplémentaire et un temps de production plus élevé.

De part sa structure particulière s’appuyant sur la nanotechnologie, l’acier proposé par NanoSteel peut être formé à froid, promesse d’une mise en oeuvre plus simple et d’un gain de temps sur la ligne de production. D’autre part, la résistance de cet acier peut atteindre 1600 MPa, alors que les aciers THLE sont limités à 800 MPa et les aciers UHLE actuels atteignent jusque 1500 MPa. Ces 2 caractéristiques (emboutissage à froid, meilleure résistance) vont permettre de réduire les épaisseurs (gain de poids) tout en conservant les mêmes capacités d’absorption et de déformation (sécurité en cas d’accident). Cet acier est aussi compatible avec les techniques de soudures actuelles, il ne nécessite donc pas de nouvel investissement pour les usines.

Finalement, la raison de cet investissement de la part de GM (montant non communiqué) est ainsi résumée par Jon Lauckner, vice-président de la R&D chez GM: « la réduction de la masse des véhicules sera un enjeu majeur pour réduire la consommation de carburant dans les prochaines années. Les alliages d’acier nano-structuré de NanoSteel offrent des caractéristiques uniques sur le marché actuellement. C’est donc un acteur susceptible de changer la donne à court terme. »

Source: Green Car Congress
Crédit photo: General Motors

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour Patouf, merci pour votre retour d'expérience !

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Bonjour Hubert, on peut estimer qu'il n'y a pas de précautions supplémentaires à prendre par rapport au stockage d'essence sans-plomb. Effectivement, limité la quantité d'air est bénéfique et dans de bonnes conditions de stockage (variation de température limitée, exposition faible aux UV), il est largement envisageable de pouvoir conserver l'E85 plus d'un an.

Patouf à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Il y a 3 jours

Bonjour, J'ai pu tester la nouvelle Golf 8 en version 150 ch DSG7 finition Style et on ne sent pas du tout le passage des vitesses ; je pensais ne pas voir de différence avec ma polo 6 DSG !... qui offre déjà des passages de rapport doux même si l'on sent un peu les changements de rapports lorsque l'on conduit un peu plus nerveusement mais cela ne gêne pas suffisamment le plaisir de conduite. Bref c'est comme si vous aviez une voiture électrique, j'ai été étonné. Les seules grosses différence entre Golf et polo, pour moi en premier, c'est le confort de suspension, amortissement (attention test Golf 8 Style 150 ch donc avec suspension multibras) : même avec des jantes de 17 pouces et pneus de 225 de large, le confort est très largement supérieur surtout sur route nationale/départementale lorsque le bitume est granuleux et génère par conséquent bcp plus de bruit dans la polo (le gonflage des pneumatiques à son importance en partie), pas de remontée sèche du train arrière comme avec la Polo malgré 2,1 bars de pression à l'arrière et 2.3 à l'avant (fait à temp. 15°). - En second c'est l'insonorisation bien meilleure en regard des filtrations, (bruit de roulement) qui bien meilleure sur la Golf. - puis le confort du siège et ses réglages : je ne m'attendais pas à obtenir un confort supérieur signification sur la Golf 8, mais il y a une bonne différence même s'il l'on ai bien assis dans la polo, L'agrément de conduite moteur direction est moins perceptible, un peu mieux sur la Golf8 mais moins significatif.

© Guillaume Darding

Mentions légales