GM démocratise les systèmes actifs de suppression du bruit

GM démocratise les systèmes actifs de suppression du bruit

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 05 décembre 2012

Développé en collaboration avec le fabricant de systèmes audios Bose, General Motors équipe de série le Buick Encore (cousin de l'Opel Mokka) d'un système actif de suppression de bruit (Active Noise Cancellation), une proposition inédite sur ce segment.

Pour ce faire, le plafond de l'Encore est équipé de 3 micros, chargés de recueillir les sons de basse fréquence émis par le moteur. Une centrale électronique analyse les sons transmis par les micros et commande le woofer (occupant la place de la roue de secours) ainsi que les autres haut-parleurs pour contrer les sons en provenance du moteur jugés dérangeants. Les sons émis par les haut-parleurs sont en opposition de phase par rapport aux sons émis par le moteur, ce qui permet de réduire substantiellement le niveau acoustique.

La technologie utilisée dans le cas de la Buick n'est pas nouvelle: elle est déjà couramment utilisée par les Buick de catégories supérieures ainsi que par la marque cousine Cadillac. Honda est aussi coutumier de cette techonologie (Honda Accord notamment).

Il ne faudra toutefois pas s'attendre à des miracles de la part cet ANC. La Cadillac ATS, récemment essayée par leblogauto et équipé du même système, ne s'est pas montrée à son avantage en terme de sonorité moteur, surtout en ce qui concerne la version 4 roues motrices. Et pour cause: la variante intégrale dispose de moins de volume acoustique pour traiter les bruits en provenance de l'échappement à cause du passage de la transmission vers les roues arrière. Dans ce cas, l'ANC n'a pas été pas capable de compenser ce manque. Dès lors, la version à 4 roues motrices a un niveau sonore légèrement plus élevé par rapport à la version  2 roues motrices, sans compter une sonorité plus quelconque.

Il existe des solutions actives de suppression du bruit plus efficaces, elles sont aussi beaucoup plus onéreuses, telles que l'ANC utilisé par le V6 biturbo de l'A6 TDI de 313 ch. Pour cette dernière, Eberspächer, l'équipementier qui a développé la ligne d'échappement pour la berline allemande, a placé deux haut-parleurs juste à côté des silencieux arrière. Un système bluffant d'efficacité selon l'essai réalisé précedemment par leblogauto.

Il ne faut toutefois pas en conclure que le système utilisé par le Buick Encore est un gadget: il a surtout des limitations. De fait, le système est surtout actif par l'action du woofer situé à l'arrière du véhicule. Or, le woofer est un haut-parleur qui se concentre sur les basses fréquences. Le système s'avère donc efficace à bas régimes. Il permet ainsi de lutter contre certaines résonances typiques qui se produisent aux alentours de 2.000 tr/min ou encore certaines résonances produites au ralenti sous charge (mise en route de la climatision, des phares, sièges chauffants, etc.).

L'Opel Mokka ne devrait pas bénéficier de cet équipement.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Antoine29 à propos de l'article «Technique : éclairage automobile avant»

Il y a 6 heures

Bonjour, dans le schéma montrant les zones d'éclairage des feux de croisement/de route, un ovale représente la limite de visibilité du faisceau des feux de route. Savez-vous s'il existe une réglementation concernant l'angle horizontal et l'angle vertical de ce faisceau? Si oui est-ce une norme qui s'applique à tous types de véhicules? Je recherche pour des besoins techniques les valeurs de ces angles pour un fourgon utilitaire Citroën Jumper. Pas facile à trouver comme info! Merci d'avance pour votre réponse.

Guillaume Darding à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Hier

Bonjour Adrien, les évolutions restent mineures dans l'ensemble entre un moteur flexifuel et un moteur non flexifuel, le principal étant le changement de matière des sièges de soupapes. Je n'en ai pas la confirmation, mais il semblerait que les injecteurs aient aussi évolué pour permettre des débits supérieurs (ce qui est utile dans le cas de l'E85 puisqu'il faut injecter plus de carburant). Une reprogrammation peut être source de problème... si elle est mal faite : par exemple, si le reprogrammateur "s'amuse" à vouloir augmenter le débit des injecteurs plutôt que d'allonger le temps d'injection pour injecter du carburant lorsque le réservoir est rempli de superéthanol. Si les injecteurs ne sont pas capables de fonctionner avec le débit demandé, alors le mélange à l'intérieur du cylindre sera trop pauvre et néfaste pour la fiabilité du moteur (et les émissions). Pour un reprogrammateur qui maîtrise son sujet (avec une bonne connaissance des particularités de l'E85 et du moteur qu'on souhaite convertir), il n'y a pas de crainte à avoir.

Adrien67 à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Il y a 4 jours

Bonsoir Guillaume, Aurais tu des informations concernant la compatibilité E85 des derniers blocs MHEV 125/155 chevaux non badgés Flexifuel ? Est ce que les blocs sont identiques (sièges de soupapes ? Injecteurs) et une reprogrammation peut elle être source de problème pour le passage à l'éthanol ? Merci d'avance

© Guillaume Darding

Mentions légales