Google Car : sans volant, sans pédalier

Google Car : sans volant, sans pédalier

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 30 mai 2014

Google teste depuis quelques temps déjà les voitures autonomes sur route ouverte. L’entreprise teste notamment sur route ouverte un tel véhicule dans le Nevada. La firme de Mountain View voit encore plus loin avec la Google Car, une citadine capable d’embarquer 2 personnes sans aucune intervention aucune des occupants : à ce titre, elle n’est équipée d’aucune commande. Exit volant, levier de vitesses et pédalier!

La Google Car se présente sous la forme d’une voiture 2 places. Partie d’une feuille blanche, elle repose sur un châssis tubulaire et est mue par un moteur électrique. La firme californienne prévoit de  construire d’ici à 2 ans une centaine de prototypes. Dès cet été, certaines de ces voitures seront testées en interne, elles seront alors pourvues de commandes manuelles. Dans cette première mouture, la vitesse des voitures Google sera limitée à 40 km/h.

La Google Car pourrait être assimilée à un transport en commun « individuel ». Elle transporte des personnes d’un point A à un point B sans contrainte de lieu (contrairement à une gare ou un arrêt de bus) ou d’horaire. A ce titre, l’équipement est dépouillé et se limite au strict minimum au service de la légèreté. Il se limite à une banquette, deux ceintures de sécurité et un écran affichant la carte et la navigation vers la destination finale.

L’immatriculation de voitures sans conducteur ne se fait qu’au compte-gouttes actuellement, du fait du statut expérimental des dispositifs de détection (radars, lasers, etc) et des logiciels embarqués, mais surtout, il reste aux autorités à statuer sur la responsabilité des occupants ou du constructeur en cas d’accident. Néanmoins, les véhicules autonomes devraient être en mesure, selon toute vraisemblance, d’arpenter les routes à l’horizon 2020. Certains instituts prévoient d’ailleurs qu’en 2050, les voitures sans conducteur domineront le marché automobile.

Sur le papier, les Google car peuvent devenir un outil très utile pour améliorer la mobilité et l’autonomie de nombre de personnes tout en augmentant la sécurité de tout à chacun. Toutefois, la Google Car amène aussi de nombreuses questions. Outre la responsabilité en cas d’accident, une telle voiture pourrait menacer la profession de taxi par exemple.

Plus généralement, une telle voiture proposée par le géant de l’industrie est aussi de nature à remettre en question la surveillance des déplacements de chacun par l’entreprise américaine. Il en est déjà question avec les Google Glass sans qu’aucune réglementation ne soit claire à ce sujet actuellement.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
QuentinHG à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI»

Il y a 7 heures

Bonjour, merci pour cette article technique et intéressant. Faisant l"acquisition d'un TFSI 2L 190 de 2017, je voulais savoir aussi quelle carburant il faut utiliser ? Beaucoup de sons de cloche différents retrouvés : - forum : bataille qui semble plus émotionnelle que fondée sur les pro-98 vs tout va dans ce moteur. - vendeur du garage : 95-E10 sans soucis - Ami qui préconise également uniquement du 98 Rouler au 95-E10 présente-t-il un quelconque risque pour ce moteur ? encrassage particulier ? Le sp 98 est juste plebiscité pour ses "meilleures performances à l'explosion ?" Merci de votre réponse Quentin

Issam à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Il y a 9 heures

Bonjour J'ai une focus 3 1.0 ecoboost 125ch de 2015... Tout se passe bien pour l'instant... A part quelques soucis de ralenti... Mais ma question est la suivante: est ce qu'il y a un filtre à carburant qui doit être changer sur ce moteur ? Merci

bordojo à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Article très intéressant et bien fait et bien documenté. Je vous apporte une info personnelle, j'ai fait reprogrammer une c5 2.0 l de 2007 avec 130.000 Kms par un spécialiste. A ce jour, j'ai parcouru 5357 Kms sans aucun souci (en conduite normale) ma consommation est de 12.0 l aux 100 Kms sachant que je fait 70% de ville soit un prix de revient de 7.80 € pour 100 Kms Ethanol à 0.65 C . En parcours uniquement route, ma conso tombe à moins de 8 litres en conduite normale. Conclusion c'est beaucoup mieux que le diesel et moins polluant pour l’environnement. Seule précaution prise lors de la reprogrammation, Changement des bougies, et du filtre à Air. J'ai demandé à changer le filtre à carburant mais il se trouve que sur ce modèle il n'y en a pas. Quand au démarrage à froid, pour le moment je n'ai pas eu de problème il est vrai que mon véhicule couche au garage et que par conséquent, la température n'est pas inférieur à 8-10 degrés en saison froide. Il arrive quelques fois ou un second coup de démarreur est nécessaire ( rarement), ensuite je laisse tourner au ralenti 1 à 2 minutes et tout va bien. Si je venais à rencontrer des problèmes de démarrage par temps froid, je ferais monter un potentiomètre de 10 Kilo homs en série sur la sonde de température; Ce qui normalement règle le problème. J'espère que mon post sera utile. Pour info, j'ai entrepris les démarches pour faire homologuer mon véhicule à l'Ethanol, la préfecture m'a dit de passer par la Dreal j'ai donc pris contact avec ce service qui m'a dit qu'il homologuerais le véhicule sans difficultés à condition de leur fournir une autorisation du constructeur. Les services Citroen m'ont opposé un refus catégorique donc mon véhicule n'est pas homologué. Je ne comprend pas le refus de Citroen pour un véhicule qui n'engage plus la garantie du constructeur. En tout cas, je ne reviendrais pas au diesel

© Guillaume Darding

Mentions légales