Honda réduit la voilure en Angleterre

Honda réduit la voilure en Angleterre

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 26 mars 2014

En difficulté sur le continent européen, le constructeur japonais pourrait licencier plus de 300 personnes dans les semaines à venir et fermer une de ses deux lignes de production. Une décision qui s’ajouterait aux 600 emplois déjà perdus l’an passé.

Si Honda a signé un bon bilan 2013 au niveau mondial avec des ventes en progression de 12% par rapport à 2012 et des chiffres stables en Europe (-0,3%), le constructeur japonais n’affiche pas une très grande forme sur le continent européen avec une régression de plus de 7% sur les deux premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2013.

Malgré les lancements relativement récents de la neuvième génération de Civic (2012) et de sa déclinaison break, la Civic Tourer (fin 2013) et malgré la proposition d’une motorisation diesel plus adaptée au marché européen (avec le 1,6l i-DTEC en remplaçant du 2,2l sur la Civic par exemple), Honda peine à séduire sur le sol européen. En France par exemple, aucun des modèles de la gamme du constructeur ne figure dans le top 100 des ventes.

Face à ce constat et à des perspectives peu optimistes pour les 2 années à venir selon Ian Howells, directeur général adjoint d’Honda Europe, le constructeur devrait se séparer de 340 de ses employés sur un total d’environ 3.000 personnes (dont 500 sont occupées à la production de moteurs). De plus, 160 contrats d’intérimaires ne devraient pas être renouvelés.

Outre les conséquences en matière d’emploi, l’usine devra se réorganiser en interne en fermant une des deux lignes de production et en réduisant le nombre d’équipes de 3 à 2 par jour.

Source : Swindon Business News
Crédit photo : Honda Europe

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
JulienH à propos de l'article «Véhicules électriques et longs trajets»

Hier

Bonsoir, c'est justement à cela que je pensais avec le coffre de toit, en plus du poids des bagages, si je prend un trajet que je fais plusieurs fois par an, Lyon -> Lans en Vercors par exemple, je vais avoir de l’autoroute. De plus la température en altitude l'hiver ne doit pas aidé... Ça confirme ce que je pense des voitures du style e-208, en fait si on veut investir dans l’électrique il faut partir sur de "vrai" modèles optimisé :-)

Guillaume Darding à propos de l'article «Véhicules électriques et longs trajets»

Hier

Bonjour à tous et merci pour vos encouragements ! @JulienH Le coffre de toit (en dehors de son poids) ne va pas changer grand chose dans la consommation globale sur une route de montagne, c'est surtout au-dessus de 90 km/h qu'il devient franchement pénalisant. Par contre, il est certain que la consommation, pour accéder aux stations, va s'envoler. Il est donc important d'avoir des stations de charge rapide en vallée et des points de charge lent à l'arrivée. Il est tout à fait envisageable d'avoir un VE en véhicule principal (et même en unique véhicule) : je pense que c'est désormais le cas dans un certain nombre de foyer qui ont opté pour un véhicule électrique. Les longs trajets demandent certes un peu plus de préparation pour programmer les arrêts, mais c'est largement faisable. Par contre, dans le cas de l'e-208 que vous évoquez, j'aurais du mal à la conseiller pour faire des longs trajets entre un consommation pas optimale et la batterie de taille modeste ! @Purmoka Effectivement, il faut que le réseau soit bien dimensionné pour éviter les files d'attente lors des fortes affluences. Aujourd'hui, c'est plutôt le cas (il y a eu quelques cas où les conduteurs ont dû patienter une vingtaine de minutes cet été avant de pouvoir commencer à recharger en France), mais il faut absolument que le réseau de charge rapide continue de grandir à la même cadence que les ventes de VE. D'autre part, il est aussi important de savoir la fréquentation des bornes (si toutes sont occupées et si oui, quel est le temps d'attente) afin d'éviter certaines déconvenues.

Purmoka à propos de l'article «Véhicules électriques et longs trajets»

Hier

Bonjour, Et merci pour vos article toujours très objectif ! Un autre paramètre va poser problème c'est en plus du temps de recharge des véhicules électrique mais aussi le nombre de véhicule à recharger en même temps(lors de fort affluence) en opposition avec les véhicules thermique ! Pour ma part j'attends le développement de l’hydrogène...

© Guillaume Darding

Mentions légales