Innovation GM: la fin des freins bruyants?

Innovation GM: la fin des freins bruyants?

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 13 janvier 2012

Il y a des petits détails qui peuvent sembler insignifiants mais qui finissent par devenir obsessionnels dans la conduite quotidienne: le couinement des essuie-glaces, un bruit de mobilier dans la console centrale, etc. Dans cet ordre d’idées, GM indique travailler activement à réduire le crissement des freins à disque.

Depuis la disparition de l’amiante dans les plaquettes de frein, ce qui n’était (presque) plus qu’un mauvais souvenir est revenu à nos oreilles: les freins bruyants. Le phénomène survient notamment à faible vitesse juste avant l’arrêt. GM estime que ce phénomène peut, dans certain cas, inciter le conducteur à ne pas utiliser toute la capacité de freinage. C’est avant tout un bruit qui peut être gênant et agaçant.

Suite à un brevet déposé en juillet 2011, GM développe, pour une application en série, un système permettant de réduire drastiquement ces bruits. Si le principe utilisé est connu (basé sur les lois de Coulomb ou lois de frottement), le brevet porte sur la fabrication et la production à grande échelle de cette technologie.

Le crissement des freins est dû principalement à la vibration des disques de frein. Pour enrayer le phénomène, GM propose d’insérer une lamelle métallique à l’intérieur des disques. La lamelle, de par sa structure différente, va réduire les vibrations du disque et donc éliminer les bruits induits.

General Motors GM - concept contre les freins bruyant

Prenons l’exemple d’un réfrigérateur dont les parois sont bruyantes (à cause de vibrations générées par le moteur de l’appareil), le bruit est stoppé dès qu’on touche la paroi. Ainsi, la lamelle insérée dans le disque agit comme notre main sur la paroi du réfrigérateur. Un revêtement spécial est appliqué sur la lamelle métallique afin d’éviter tout risque de fusion avec le disque, dû aux très hautes températures dans cette zone.

Cette technologie serait normalement proposée d’ici à deux ans conjointement à une autre innovation qui consistera à éviter la fine couche de corrosion lorsque le véhicule est stationné dans des conditions humides. Elle pourrait équiper 80% des véhicules du groupe d’ici à 2016.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Pires à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI»

Il y a 10 heures

Bonjour, Je dois remplacer les pistons/segmentation/bielle sur mon audi Q5 TFSI 211cv de 2009. ( problème de surconsommation d'huile ). Mon véhicule étant de 2009 (66000 kms) , je n'espere pas de prise en charge d'Audi. J'ai peut être une solution en récupérant le bloc contenant les pièces défaillantes sur un moteur 211cv TFSI de 2019. Pensez- vous que le bloc de 2019 est compatible avec celui de 2009? D'avance merci pour votre aide

Fabalx à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour, J'utilise plusieurs véhicules reprogrammés à l'ethanol, une clio et un sportvan. J'ai plus de recul avec la clio (3 ans) et considère que c'est un succes relatif : J'entends que ça fonctionne bien mais il y a un point étrange, je ne surconsomme pas mais je passe un jeu de bougies d'allumage tous les 25000KM. Est ce que le mélange est trop pauvre? Je ne pense pas vu qu'elle démarre même en hiver en e85 tant que je suis dans l'intervalle de 25000km. Si vous avez une opinion sur ce phénomène, je suis preneur de votre science. J'ai maintenant un Sportvan DACA 130CV que j'ai converti il y a de ça presque un an. Je constate toutefois un bruit métallique très discret lorsque la désactivation des cylindres opère depuis la conversion. Il est parfaitement cyclique mais je ne parviens pas à localiser s'il provient des cyclindres ou du turbo car on ne peut pas tester à l'arrêt... Est-ce que vous sauriez si le fait d'avoir modifier l'avance allumage et/ou les temps d'ouverture fermeture d'injecteurs lors de la reprogrammation ethanol peut avoir un impact néfaste sur le fonctionnement de la désactivation des cylindres? Qu'en est-il des reprogrammation incluant une montée en puissance/couple? Un passage au banc indique un passage de 130CH à 175CH identique à celle proposée pour le bloc DADA alors qu'il n'ont pas le même turbo, ni le même ratio de compression, ni les mêmes soupapes, etc... Ne sachant pas toutes ses disparités moteur avant reprogrammation, j'ai peut être fait preuve de candeur en pensant optimiser le réglage en passant au banc. Au final, je ne suis pas capable d'isoler la cause de ce changement de comportement en mode désactivation de cylindres. Est ce que ce bruit serait d'avantage imputable à un excès de gonflette ou bien les lois d'injection pour le E85??? Est-il possible pour un moteur de passer d'un cycle de Miller à un cycle Beau de Rochas par reprogrammation? Pure spéculation de néophite mais je soupsonne l'application d'une cartographie commune pour deux moteurs qui partagent finalement bien peu de chose...

pjmdur à propos de l'article «Technique : batterie Li-ion»

Avant-hier

Merci Guillaume. C'était un peu ma conclusion. Il est difficile de comprendre pourquoi sur mon véhicule, il y a une telle différence d'autonomie réelle sur ces faibles delta de température. Surtout qu'en plus il n'y en a pas trop par construction.

© Guillaume Darding

Mentions légales