Innovation GM: la fin des freins bruyants?

Innovation GM: la fin des freins bruyants?

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 13 janvier 2012

Il y a des petits détails qui peuvent sembler insignifiants mais qui finissent par devenir obsessionnels dans la conduite quotidienne: le couinement des essuie-glaces, un bruit de mobilier dans la console centrale, etc. Dans cet ordre d’idées, GM indique travailler activement à réduire le crissement des freins à disque.

Depuis la disparition de l’amiante dans les plaquettes de frein, ce qui n’était (presque) plus qu’un mauvais souvenir est revenu à nos oreilles: les freins bruyants. Le phénomène survient notamment à faible vitesse juste avant l’arrêt. GM estime que ce phénomène peut, dans certain cas, inciter le conducteur à ne pas utiliser toute la capacité de freinage. C’est avant tout un bruit qui peut être gênant et agaçant.

Suite à un brevet déposé en juillet 2011, GM développe, pour une application en série, un système permettant de réduire drastiquement ces bruits. Si le principe utilisé est connu (basé sur les lois de Coulomb ou lois de frottement), le brevet porte sur la fabrication et la production à grande échelle de cette technologie.

Le crissement des freins est dû principalement à la vibration des disques de frein. Pour enrayer le phénomène, GM propose d’insérer une lamelle métallique à l’intérieur des disques. La lamelle, de par sa structure différente, va réduire les vibrations du disque et donc éliminer les bruits induits.

General Motors GM - concept contre les freins bruyant

Prenons l’exemple d’un réfrigérateur dont les parois sont bruyantes (à cause de vibrations générées par le moteur de l’appareil), le bruit est stoppé dès qu’on touche la paroi. Ainsi, la lamelle insérée dans le disque agit comme notre main sur la paroi du réfrigérateur. Un revêtement spécial est appliqué sur la lamelle métallique afin d’éviter tout risque de fusion avec le disque, dû aux très hautes températures dans cette zone.

Cette technologie serait normalement proposée d’ici à deux ans conjointement à une autre innovation qui consistera à éviter la fine couche de corrosion lorsque le véhicule est stationné dans des conditions humides. Elle pourrait équiper 80% des véhicules du groupe d’ici à 2016.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Antoine29 à propos de l'article «Technique : éclairage automobile avant»

Il y a 6 heures

Bonjour, dans le schéma montrant les zones d'éclairage des feux de croisement/de route, un ovale représente la limite de visibilité du faisceau des feux de route. Savez-vous s'il existe une réglementation concernant l'angle horizontal et l'angle vertical de ce faisceau? Si oui est-ce une norme qui s'applique à tous types de véhicules? Je recherche pour des besoins techniques les valeurs de ces angles pour un fourgon utilitaire Citroën Jumper. Pas facile à trouver comme info! Merci d'avance pour votre réponse.

Guillaume Darding à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Hier

Bonjour Adrien, les évolutions restent mineures dans l'ensemble entre un moteur flexifuel et un moteur non flexifuel, le principal étant le changement de matière des sièges de soupapes. Je n'en ai pas la confirmation, mais il semblerait que les injecteurs aient aussi évolué pour permettre des débits supérieurs (ce qui est utile dans le cas de l'E85 puisqu'il faut injecter plus de carburant). Une reprogrammation peut être source de problème... si elle est mal faite : par exemple, si le reprogrammateur "s'amuse" à vouloir augmenter le débit des injecteurs plutôt que d'allonger le temps d'injection pour injecter du carburant lorsque le réservoir est rempli de superéthanol. Si les injecteurs ne sont pas capables de fonctionner avec le débit demandé, alors le mélange à l'intérieur du cylindre sera trop pauvre et néfaste pour la fiabilité du moteur (et les émissions). Pour un reprogrammateur qui maîtrise son sujet (avec une bonne connaissance des particularités de l'E85 et du moteur qu'on souhaite convertir), il n'y a pas de crainte à avoir.

Adrien67 à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Il y a 4 jours

Bonsoir Guillaume, Aurais tu des informations concernant la compatibilité E85 des derniers blocs MHEV 125/155 chevaux non badgés Flexifuel ? Est ce que les blocs sont identiques (sièges de soupapes ? Injecteurs) et une reprogrammation peut elle être source de problème pour le passage à l'éthanol ? Merci d'avance

© Guillaume Darding

Mentions légales