L’accord entre Nissan et les taxis de New-York invalidé

L’accord entre Nissan et les taxis de New-York invalidé

Publié le 10 octobre 2013
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Un juge de l’Etat de New-York a jugé que la commission des taxis et limousines n’avait pas les pouvoirs nécessaires pour conclure un accord de fourniture exclusif des taxis.

En 2011, Nissan a remporté un appel d’offres visant à remplacer progressivement les taxis de New-York. Avec son utilitaire NV200, la marque japonaise doit fournir sur une période de 10 ans près de 13.000 « yellow cabs » au prix unitaire de 29.700$.

Plus tôt dans l’année, le contrat passé entre la commission et Nissan a déjà été remis en cause par un autre juge. Nissan ne respectait pas l’une des conditions requises dans l’appel d’offres, à savoir la fourniture de taxis hybrides. De ce fait, les compagnies de taxis sont depuis libres de choisir leur modèle de taxi tant que le constructeur japonais n’est pas en mesure de fournir de tels véhicules.

Dans une seconde affaire, la cour de justice a estimé que la commission n’avait  pas la légitimité d’accorder un contrat exclusif de fourniture sur 10 ans.

Malgré ces deux jugements, Nissan reste confiant sur le succès du NV200 à New-York. La version taxi de l’utilitaire NV200 a été spécialement conçue pour cette activité avec notamment un accès facilité pour les personnes à mobilité réduite, une banquette spacieuse et un toit panoramique. La production a récemment débutée au Mexique.

Source: Automotive News

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux

© Guillaume Darding

Mentions légales