La 3D au service du développement automobile

La 3D au service du développement automobile

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 20 mai 2013

Ford présente un outil numérique d’aide au développement destiné à notamment à optimiser l’ergonomie et la visibilité des véhicules. Baptisé 3-D CAVE, il a récemment servi à la mise au point des portières du B-MAX et à l’amélioration du confort visuel de la Focus.

Le simulateur a pour vocation de limiter le nombre de prototypes physiques, ces derniers étant coûteux à fabriquer et nécessitant un délai de fabrication relativement long.

A la place, Ford dispose d’un outil de réalité virtuelle en 3D. Installés dans un poste de conduite factice, les ingénieurs sont équipés de lunettes à verres polarisés et de détecteurs de mouvement à infrarouge. Sur chacun des trois murs, ainsi qu’au plafond, sont reproduits l’habitacle ainsi que l’environnement extérieur (luminosité, piétons,…).


De cette manière, les équipes de développement ont la possibilité d’évaluer la visibilité d’un futur véhicule. Ce fut notamment le cas dans le cadre de la mise au point du B-MAX. Ses portières spécifiques, sans montant B central, ont nécessitées un travail spécifique pour optimiser la visibilité de trois quarts arrière. Dans le cas de la Focus, les ingénieurs se sont appliqués à limiter les reflets sur les cadrans du tableau de bord.

Pour le futur proche, Ford prévoit d’utiliser le 3D CAVE pour améliorer l’ergonomie de ses véhicules, un chapitre qui n’est pas réputé pour être le point fort du constructeur à l’ovale bleu. Grâce à la réalité virtuelle, Ford sera capable de déterminer la position optimale des commandes de lève-vitres par exemple.

Le simulateur nécessite un total de 12 PC pour son fonctionnement, 8 projecteurs (2 par écran) totalisant plus de 61 millions de pixels sur une surface totale de 28 m2. Chaque session nécessite environ 60h de préparation avant de pouvoir commencer le travail de simulation.

Basé à Cologne, Ford dispose d’un autre simulateur construit à l’identique aux Etat-Unis. Le constructeur possède d’autres dispositifs 3D à travers le monde. Ils sont toutefois moins sophistiqués dans le sens où ils ne comportent qu’un seul panneau de projection contre 4 pour les deux premiers.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
gilbert morin à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI»

Hier

Bonjour Guillaume Je suis propriétaire d'une TTS de 2015 (310cv) Votre article est super intéressant et très complet, j'aurais aimer connaitre les différences entre le EA888 de 230cv et celui de 310cv. Merci pour votre réponse

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour pjmdur, je reste perplexe quand à l'absence de cet embrayage de verrouillage! Sauf erreur de ma part, la référence Aisin est de type AWF8F35 (voire AWF8F45). Elle est utilisée par d'autres constructeurs dont certains mettent bien en avant la fonction de verrouillage optimisée dès les plus bas régimes. A mon sens, l'embrayage de verrouillage est aujourd'hui indispensable et une gestion optimisée de ce dernier l'est encore plus pour permettre aux boîtes automatiques d'être concurrentielles en matière de consommation d'essence. Je ne vois pas comment un constructeur pourrait s'en passer, surtout lorsqu'on est à l'aube d'un challenge important en matière d'émissions de CO2 et où chaque gramme a son importance...

pjmdur à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Il y a 3 jours

Hello Guillaume, Vos explications sont claires. Mais j'ai obtenu cette précision d'une source indiscutable qui m'a indiqué qu'il n'y avait pas d'embrayage multidisques accolé au convertisseur de couple sur les EAT8 Peugeot. Sur le site de Aisin, il y avait une présentation montrant cet embrayage; mais cette présentation a disparue et les images de cette série de boites montrent cette absence. D'où mon interrogation quant à son utilité. Cldt

© Guillaume Darding

Mentions légales