Le downsizing est aussi à la mode aux USA

Le downsizing est aussi à la mode aux USA

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 21 mars 2012

Chevrolet présente 2 nouveaux moteurs appelés à propulser la prochaine génération de Chevrolet Malibu. Réduction de cylindrée, suralimentation et injection directe sont au programme.

Le premier moteur est un 4 cylindres de 2.5l de cylindrée à injection directe. D’une puissance de 200 ch, il délivre un couple maximum de 259 Nm. La puissance sera transmise aux roues avant via une classique boîte de vitesses automatique à 6 rapports.

Le second moteur est aussi un 4 cylindres. La cylindrée est réduite à 2.0l, mais GM recourt à la suralimentation pour atteindre la puissance de 262 ch. Le couple culmine à 353 Nm de 1700 tr/min à 5500 tr/min. Ainsi paré, ce 2l n’a pas à rougir face aux meilleures réalisations comme le moteur de l’Audi S3 qui affiche 265 ch et 350 Nm de 2500 à 5000 tr/min.

Ces 2 motorisations ont déjà été présentées récemment à propos de la Cadillac ATS. Sur le papier, il n’y a guère qu’une différence de quelques chevaux en défaveur de la Chevrolet Malibu. Dans les faits, les 2 voitures compteront sur un système d’échappement différent.

Dans le cas de la Chevrolet Malibu, priorité a été donnée au confort avec un véhicule relativement silencieux. En ce qui concerne la Cadillac, l’échappement est plus libéré et laissera échapper une tonalité plus sportive. Avec moins de contrepression dans le cas de la Cadillac, l’ATS présente donc un peu plus de puissance.

Ces 2 motorisations viendront épauler la Malibu Eco, équipée de la technologie eAssist. Il s’agit d’une hybridation légère à partir d’un moteur atmosphérique de 2.4l à injection directe. La Malibu Eco est équipée d’un moteur électrique en renfort qui peut fournir jusque 19 ch sur une courte distance. Chose encore peu commune aux USA, ce moteur est aussi pourvu de la coupure d’injection lorsque le frein moteur est sollicité.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour Patouf, merci pour votre retour d'expérience !

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Bonjour Hubert, on peut estimer qu'il n'y a pas de précautions supplémentaires à prendre par rapport au stockage d'essence sans-plomb. Effectivement, limité la quantité d'air est bénéfique et dans de bonnes conditions de stockage (variation de température limitée, exposition faible aux UV), il est largement envisageable de pouvoir conserver l'E85 plus d'un an.

Patouf à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Il y a 3 jours

Bonjour, J'ai pu tester la nouvelle Golf 8 en version 150 ch DSG7 finition Style et on ne sent pas du tout le passage des vitesses ; je pensais ne pas voir de différence avec ma polo 6 DSG !... qui offre déjà des passages de rapport doux même si l'on sent un peu les changements de rapports lorsque l'on conduit un peu plus nerveusement mais cela ne gêne pas suffisamment le plaisir de conduite. Bref c'est comme si vous aviez une voiture électrique, j'ai été étonné. Les seules grosses différence entre Golf et polo, pour moi en premier, c'est le confort de suspension, amortissement (attention test Golf 8 Style 150 ch donc avec suspension multibras) : même avec des jantes de 17 pouces et pneus de 225 de large, le confort est très largement supérieur surtout sur route nationale/départementale lorsque le bitume est granuleux et génère par conséquent bcp plus de bruit dans la polo (le gonflage des pneumatiques à son importance en partie), pas de remontée sèche du train arrière comme avec la Polo malgré 2,1 bars de pression à l'arrière et 2.3 à l'avant (fait à temp. 15°). - En second c'est l'insonorisation bien meilleure en regard des filtrations, (bruit de roulement) qui bien meilleure sur la Golf. - puis le confort du siège et ses réglages : je ne m'attendais pas à obtenir un confort supérieur signification sur la Golf 8, mais il y a une bonne différence même s'il l'on ai bien assis dans la polo, L'agrément de conduite moteur direction est moins perceptible, un peu mieux sur la Golf8 mais moins significatif.

© Guillaume Darding

Mentions légales