Le downsizing est aussi à la mode aux USA

Le downsizing est aussi à la mode aux USA

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 21 mars 2012

Chevrolet présente 2 nouveaux moteurs appelés à propulser la prochaine génération de Chevrolet Malibu. Réduction de cylindrée, suralimentation et injection directe sont au programme.

Le premier moteur est un 4 cylindres de 2.5l de cylindrée à injection directe. D’une puissance de 200 ch, il délivre un couple maximum de 259 Nm. La puissance sera transmise aux roues avant via une classique boîte de vitesses automatique à 6 rapports.

Le second moteur est aussi un 4 cylindres. La cylindrée est réduite à 2.0l, mais GM recourt à la suralimentation pour atteindre la puissance de 262 ch. Le couple culmine à 353 Nm de 1700 tr/min à 5500 tr/min. Ainsi paré, ce 2l n’a pas à rougir face aux meilleures réalisations comme le moteur de l’Audi S3 qui affiche 265 ch et 350 Nm de 2500 à 5000 tr/min.

Ces 2 motorisations ont déjà été présentées récemment à propos de la Cadillac ATS. Sur le papier, il n’y a guère qu’une différence de quelques chevaux en défaveur de la Chevrolet Malibu. Dans les faits, les 2 voitures compteront sur un système d’échappement différent.

Dans le cas de la Chevrolet Malibu, priorité a été donnée au confort avec un véhicule relativement silencieux. En ce qui concerne la Cadillac, l’échappement est plus libéré et laissera échapper une tonalité plus sportive. Avec moins de contrepression dans le cas de la Cadillac, l’ATS présente donc un peu plus de puissance.

Ces 2 motorisations viendront épauler la Malibu Eco, équipée de la technologie eAssist. Il s’agit d’une hybridation légère à partir d’un moteur atmosphérique de 2.4l à injection directe. La Malibu Eco est équipée d’un moteur électrique en renfort qui peut fournir jusque 19 ch sur une courte distance. Chose encore peu commune aux USA, ce moteur est aussi pourvu de la coupure d’injection lorsque le frein moteur est sollicité.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
pjmdur à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Merci Guillaume pour votre réponse. Il est clair qu'il devait y avoir une petite difficulté dans l'utilitaire PSA, j'ai eu l'impression que cela recouvrait deux casses 6d et 6d temp pour un véhicule fabriqué fin 2018.

Pascal29 à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Je plussoie Guillaume; bien pour ça que le seul diesel à la maison est celui qui me sert à travailler et à faire la route des vacances; les 3 autres sont des essences (sans turbo, fap et autre cochonnerie), pas très puissants (70, 82 et 85 ch), mais très bien pour ne faire que de la ville et un peu de voies rapides (et mon petit cabriolet pour les WE ensoleillés, 146 ch pour faire joujou ! ;-)

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour Larst et Pascal29, si le moteur essence consomme plus que son homologue diesel, il ne faut pas oublier qu'il y a une différence de prix à l'achat (de l'ordre de 2.000 € à puissance équivalente) qui peut compenser cela (bien évidemment, cela dépend de votre profil de conduite, de votre kilométrage, etc.). Concernant l'aspect pollution, si on prend uniquement l'aspect CO2, le diesel reste bien évidemment avantageux. Si on prend en considération les autres gaz polluants, la comparaison est plus complexe voire impossible ! Dans tous les cas, je reste persuadé que la meilleure solution reste un mix énergétique et non une solution unique. L'histoire récente a effectivement montré qu'en favorisant l'achat de moteurs diesel uniquement, il serait indispensable d'en tirer les conséquences et ne pas se contenter d'enterrer le diesel.

© Guillaume Darding

Mentions légales