Le fondateur de Better Place débarqué: le VE en danger?

Le fondateur de Better Place débarqué: le VE en danger?

Publié le 03 octobre 2012
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Better Place a annoncé aujourd’hui le remplacement du fondateur et PDG de Better Place, Shai Agassi, par l’Australien Evan Thornley, homme d’affaires et investisseur précédemment en charge de Better Place Australie.

Maints doutes ont été exprimés par le passé quant à la viabilité du projet Better Place. Malgré tout, Better Place a engrangé les capitaux (800 millions de dollars levés) et les contrats (ouverture du service en Israël, au Danemark, projets d’installation en Australie, au Japon et aux Pays-Bas).

Better Place se veut l’instigateur d’un nouveau mode d’utilisation des véhicules électriques en mettant en avant un service de location de batteries ainsi que des services innovants autour des VE (échange rapide de batterie, chargement rapide,…), argumentant que cette méthode permet au client de véhicule électrique de ne pas subir de plein fouet le coût élevé de tels véhicules.

Toutefois, après de nombreuses campagnes publicitaires en Israël depuis le lancement du service, Better Place n’a vendu en tout et pour tout que 380 Renault Fluence électriques fin août (incluant les véhicules de la société) alors que les prévisions faisaient état de 4.000 ventes dès la première année. Il en résulte par ailleurs une perte d’exploitation de 500 millions de dollars.

D’après certains médias israéliens, Shai Agassi paierait donc l’addition des ventes en berne. Il sera remplacé par Evan Thornley, qui a notamment supervisé la construction de la Commodore électrique à l’origine d’un record officieux de distance en 24h.

L’avenir du véhicule électrique semble aujourd’hui bien morose avec de nombreux voyants virant au rouge, outre le changement annoncé chez Better Place: les PDG se succèdent à la tête de Fiskerla Leaf fait l’objet de plaintes pour sa faible autonomieil en va de même pour la Tesla SToyota préfère continuer à investir massivement sur les véhicules hybrides plutôt que sur les véhicules électriques. Renault pourrait rapidement se retrouver bien isolé de par sa stratégie misant massivement sur l’expansion des véhicules électriques.

Source: Better Place via Edmunds Inside Line

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux

© Guillaume Darding

Mentions légales