Les automobilistes négligent l’état de leurs pneus

Les automobilistes négligent l’état de leurs pneus

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 05 mai 2013

Après plus de 28.000 contrôles réalisés par Bridgestone en 2012, le manufacturier japonais note une hausse importante de conducteurs roulant avec des pneus sous-gonflés ou des pneus usés.

Pour la huitième année consécutive, Bridgestone a procédé à près de 30.000 contrôles de pneumatiques  gratuits dans le cadre des activités de sécurité routière menées par le groupe.

Suite à cette campagne, le manufacturier a constaté que 78% des automobilistes roulent avec des pneus sous-gonflés (63% en 2011, 71% en 2010). Pire, 25% des automobilistes conduisent une voiture équipée de pneus usés au-delà de la limite légale de 1,6mm d’épaisseur de gomme (contre 20% en 2011 et 12% en 2010).

Bridgestone argumente que ces résultats peuvent s’expliquer par la crise économique, la hausse du prix des carburants et la baisse du pouvoir d’achat. Autant de facteurs qui pousseraient les automobilistes a être négligeant avec leurs pneumatiques. Le manufacturier japonais a lui aussi manifestement réduit pour la même raison le nombre de contrôles annuels qu’il a effectué (38.000 en 2010, 46.000 en 2011, 28.000 en 2012).

Outre le danger lié à un sous-gonflage ou à des pneus trop usés (adhérence dégradée, distances de freinage plus longues), ces deux modes de conduite ont paradoxalement un effet néfaste sur la consommation de carburant: Bridgestone estime le gaspillage de carburant de l’ordre de 3,9 milliards de litres de carburant.

Campagne Bridgestone - contrôle pression pneumatiques

Ces statistiques devraient s’améliorer en toute logique dans les prochaines années: tout modèle dont la production a débuté après le premier novembre 2012 et commercialisé en Europe doit obligatoirement être équipé d’un détecteur de sous-gonflage des pneumatiques (fin 2014 pour tous les véhicules). Cette obligation ne solutionnera certes pas le danger dû au fait de circuler avec des pneus usés au-delà de la limite légale.

La réglementation européenne devrait en revanche limiter les risques de rouler avec des pneus sous-gonflés, ce qui entraîne une augmentation de la consommation de carburant, une usure plus rapide du pneumatique et une dégradation du comportement routier du véhicule.

Commentaires sur l'article:

xav3294

16 mai 2016 à 20h47

on peut voir et entendre qu'en F1 les pneus sont les éléments les plus importants et complexes ,on l'a encore vu au GP d'Espagne 2016 (Verstappen plus jeune champion en F1 grace à l'unité de puissance Renault Sport ),sur camions c'est une question de vie ou de mort et en agricole une question de rendement et de sécurité ,des tracteurs équipés de mauvais pneus perdent 40 pour cent de leur performance en adhérence et surchauffent sur routes ,Bridgestone a totalement métamorphosé Firestone en termes de qualité pneus et culture d'entreprise !

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Pascal29 à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Avant-hier

D'après le site ci après, il fait 240 nm : https://www.moteurnature.com/actu/2020/ford-puma-ecoboost-hybrid-essai-detaille.php

Berkut à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Avant-hier

Bonjour Guillaume, très intéressant ce site ! J'aimerais avoir ton avis : Je suis intéressé par le PUMA pour un usage "gros rouleur", et donc jusqu'ici diéséliste, mais le MHEV-essence m'intrigue. Ce que je trouve "inconsistant", c'est que le configurateur Ford fait état de 93kW-210nm pour le 125 (c'est à dire puissance inchangée, mais couple augmenté de 40 N.m grâce à la micro-hybridation, comme on peut lire un peu partout), par contre le 155PS verrait bien sa puissance augmentée (turbo plus gros ai-je cru lire, et injection en conséquence), mais le couple serait inférieur, donné pour 190 N.m "seulement"). On n'aurait donc que 20 N.m de plus que le 125 "stock", que j'attribuerais (?) d'ailleurs plutôt au fonctionnement à plus haute pression (culasse renforcée je crois), aucun bénef d'hybridation donc ? Ou alors serait-ce que le turbo a trop d'inertie à bas régime sur le 155 pour vraiment gaver là où celui du 125 travaille déjà (et donc la MH fait ce qu'elle peut pour compenser ?). D'ailleurs les conso et émissions de CO2 en cycle mixte sont les mêmes. En tout état de cause, le Diesel 4cylindres non hybridé à 120cv explose tout ça avec 285 N.m, et comme le réservoir est petit en plus (43l contre 55 pour 50 donnés sur mon Duster-déjà pas gras), ça fait revenir moins souvent à la pompe....Consomme moins, émet moins de CO2, sinon S&S pareil. Juste Crit'air 2 contre 1 pour tous les modèles essence, mais j'habite une petite ville où ce n'est pas facteur, et je me rends rarement dans la grande ville à 20km où ça pourrait devenir un problème....un jour...peut-être...

Juju à propos de l'article «Essai: pneus Michelin CrossClimate»

Il y a 3 jours

J'ai testé les crossclimate sur une C5 tourner sur le train AR à l'année. C'est un excellent complement des 2 jantes en pneus neiges que je montais l'hiver à l'avant. Le grip est très bon quel que soit les conditions et il y a bien qu'en conduite ultra sportive par très forte chaleur que j'ai réussi à prendre en défaut ces pneus. Le gros avantage des ce pneu est d'avoir le flocon et donc d'être accepté lorsqu'on roule comme moi souvent en Suisse l'hiver. J'envisage d'ailleurs de monter les CC2 sur ma 308sw quand le train d'origine sera fini. Attention, il faut rester conscient des limites, ça ne remplace pas un train de vrai pneu neige quand on est dans la tourmente mais il fait très bien le job pour celui qui roule très occasionnellement sur route enneigée.

© Guillaume Darding

Mentions légales