Les comptes d’Alfa Romeo bientôt séparés de ceux de Fiat

Les comptes d’Alfa Romeo bientôt séparés de ceux de Fiat

Publié le 29 avril 2014
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Le 6 mai, Sergio Marchionne présentera un nouveau plan stratégique pour les cinq années à venir s’appliquant à l’entité nouvellement créée FCA (Fiat Chrysler Automotive). A cette occasion, il pourrait annoncer une sortie d’Alfa Romeo dans le bilan comptable du groupe.

A l’image de Ferrari et de Maserati, la marque au biscione pourrait prendre un peu d’indépendance par rapport à FCA. Cette manoeuvre permettrait de rendre public les comptes d’Alfa Romeo (aujourd’hui englobés dans les résultats du groupe) pour mieux relancer la marque.

De cette manière, le PDG de FCA espère insuffler à la marque le souffle qu’il lui manque actuellement. Il s’agirait du quatrième plan de relance de la marque depuis 2004, date à laquelle Sergio Marchionne a pris ses fonctions de PDG au sein du groupe Fiat. La marque ne cesse de louper ses objectifs : en 2010, le dirigeant italien promettait 500.000 ventes pour 2014. En 2013, Sergio Marchionne révise cet objectif à 300.000 véhicules pour 2016.

Il devient pourtant difficile d’imaginer que cet objectif puisse être réalisé : la gamme Alfa Romeo ne repose que sur 2 modèles à grande diffusion (Mito, Giuletta) et un modèle produit en petite série (4C). En 2013, la marque n’a vendu que 74.000 voitures (en baisse de 56% par rapport à l’année précédente), ce qui représente un niveau historiquement bas, comparable aux ventes réalisées dans les années 60. Enfin, aucune nouveauté majeure n’est attendue avant 2016.

En donnant son indépendance à Alfa Romeo, FCA entend en faire une affaire fructueuse à l’image du travail réalisé avec Maserati. Alors que la marque affichait des pertes depuis la reprise par le groupe Fiat, la marque a commencé à être rentable pour le groupe en 2007 et affiche désormais une marge opérationnelle de 10,3%, derrière Ferrari à 15,6%, contre 3,4% pour le groupe Fiat/Chrysler.

Pour en faire une marque profitable, Alfa Romeo devrait lancer six nouveaux modèles à l’horizon 2020. Un SUV compact et une berline (remplaçante de la 159 qui devrait s'appeler Giulia) sont prévus pour l'usine Fiat de Cassino, une berline routière (reprenant la plateforme de la Maserati Ghibli) et un grand SUV pour l'usine Fiat de Mirafiori. Un roadster (produit en collaboration avec Mazda) et un grand coupé devraient s'ajouter à la liste.

Ce rythme soutenu est rendu possible en piochant chez les autres constructeurs du groupe des plateformes et des moteurs existants. Alfa Romeo devrait aussi monter en gamme pour chasser sur les terres des constructeurs premiums allemands.

Ainsi, la marque italienne devrait recourir au châssis de la Maserati Ghibli et utiliser des V6 essence développés par Ferrari pour Maserati. Les moteurs diesel seraient fourni par VM Motori, le motoriste du groupe, qui équipe déjà Maserati et Jeep.

En séparant Alfa Romeo du bilan comptable de FCA, Sergio Marchionne pourrait par ailleurs faciliter l’introduction en bourse du groupe. D’un autre point de vue, cette manoeuvre pourrait être tout autant interprêtée un premier pas dans le processus de vente d’Alfa Romeo au groupe Volkswagen.

Source : Automotive News Europe

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Rose à propos de l'article «Dossier: systèmes de dépollution des moteurs diesel»

Il y a 3 jours

Bonjour, Je suis actuellement à la recherche d'informations concernant ce fameux FAP, car j'envisage d'acheter une v50 Volvo dont le FAF à priori devra être changer au alantour des 120000km (elle est à 112000km aujourd'hui). Savez vous si le système installé sur moteur pour rouler à l'eau est il vraiment sérieux ? Et si cela est compatible avec le FAP ? Merci

Guillaume Darding à propos de l'article «Normes Euro 6c: filtre à particules et casse-tête hybride»

Il y a 3 jours

Bonjour Mike, merci pour vos encouragements! Concernant les émissions de NOx, Emissions Analytics (EQUA index) détient une base de données conséquente de véhicules mesurées en conditions de conduite réelle. Vous ne retrouverez pas les valeurs exactes mesurées, mais l'index de qualité de l'air permet déjà de se faire une bonne idée. https://equaindex.com/ Concernant les émissions de particules fines, c'est un sujet plus délicat car cette composante est plus difficile à évaluer. Néanmoins, certains organismes comme l'ADAC communiquent ces valeurs (mais pas en conditions de conduite réelles, il s'agit de valeurs mesurées par leurs propres soins en laboratoire similaires aux tests d'homologation). D'autre part, le nombre de véhicules testées reste assez faible (environ une centaine depuis septembre 2016). https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/ (en allemand - les véhicules concernées sont ceux répondant aux normes "Schadstoffklasse" Euro 6c ou Euro 6d temp)

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Il y a 3 jours

Bonjour Fefe31, il n'est pas normal d'avoir ce défaut récurrent, surtout à cette fréquence, même si vos habitudes de conduite favorisent les petits trajet. Il est surtout surprenant que vous ayez à remplacer ce composant très régulièrement. Soit la conception de la sonde est défaillante, ce qui serait somme toute assez surprenant (mais ça peut toujours arriver), soit la calibration moteur favorise l'encrassement de la sonde, la rendant très rapidement inopérante. Il peut y avoir de multiples causes provoquant la contamination de la sonde lambda. En considérant que vous faites beaucoup de petits trajets, on peut présumer une accumulation de suies ou une contamination à l'huile moteur. Il peut y avoir beaucoup d'autres causes par ailleurs, des plus bénignes (qualité du carburant, utilisations d'additif dans le carburant) aux plus graves (joint de culasse défectueux). De toute façon, il n'est pas normal de devoir changer de sonde lambda aussi fréquemment (on peut estimer que les sondes doivent être changées une à deux fois tout au long de la durée de vie du moteur). Un tel problème devrait être remonté par votre garage à Nissan (vous n'êtes peut-être pas le seul dans cette situation et un correctif, s'il n'existe pas déjà (mise à jour du calculateur, nouvelle référence de sonde), devrait être apporté.

© Guillaume Darding

Mentions légales