Les constructeurs asiatiques préparent le futur du VE

Les constructeurs asiatiques préparent le futur du VE

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 11 octobre 2012

Toyota, Nissan, Honda et Hyundai ont signé un protocole d’accord (MoU – Memorandum of Understanding) en partenariat avec les instances gouvernantes des pays nordiques (Norvège, Suède, Islande et Danemark) concernant l’introduction des véhicules à piles à combustibles (FCEV – Fuel Cell Electric Vehicle) dès 2015 ainsi que le développement des infrastructures pour la fourniture d’hydrogène.

Sur la base de fonds publics et de fonds privés, le protocole d’accord se veut le catalyseur de l’introduction des véhicules à pile à combustible. Il fait suite à l’accord de 2009 entre les constructeurs présents en Europe fixant 2015 comme objectif de commercialisation de véhicules à pile à combustible là où l’hydrogène serait disponible.

Soichiro Okudaira, chef de projet pour Toyota déclare, à propos de ce nouveau protocole: « Les pays nordiques sont déjà reconnus comme étant les leaders mondiaux dans le domaines des énergies renouvelables comme l’hydroélectricité ou l’éolien. Toyota a l’opportunité de faire des avancées notables dans le domaine de véhicules fonctionnant grâce à l’hydrogène. C’est un projet qui est perçu comme étant un point vital pour le futur de l’automobile. »

Et de poursuivre: « en tant que fabricant d’automobiles, Toyota a pour ambition de construire des véhicules toujours plus soignés afin de répondre aux attentes de ses clients. Un autre des principes fondamentaux, pour un constructeur tel que Toyota, est aussi de proposer des solutions d’éco-mobilité, afin de contribuer positivement à l’évolution de notre société. »

Les pays nordiques n’ont pas été choisis au hasard: ils sont une source riche et variée en énergie renouvelable, propice à la production d’hydrogène. Il reste encore beaucoup à faire d’ici 2015 notamment dans le développement des infrastructures. L’engagement compagnies productrices d’énergie et des investisseurs sera un point décisif dans la réussite de cet objectif. Les gouvernements en place devront garantir des conditions de marché stables et proposer des mécanismes aptes à favoriser une bonne coordination entre les différents acteurs.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
jclev à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost»

Hier

Au final concernant mon choix je partirai sur le kuga mais par contre pour bénéficier la carte grise a moitié prix ou gratuite, je suis obligé de mettre je pense le boitier? car il me semble qu une reprog ne soit pas autorisé , a votre avis?

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost»

Avant-hier

Bonjour jclev, je pense que tant le 1.6 que le 1.5 sont bien adaptés à une reprogrammation E85. Néanmoins, il est vrai que si je devais faire un choix, je choisirais plutôt le 1,6 l car c'est une base éprouvée et que ce moteur a eu une déclinaison flexfuel avec des modifications minimes. Le 1.5 l est un moteur beaucoup plus récent et, de ce fait, j'ai moins de recul au sujet de ce dernier. Concernant le 1.6 GDi, je manque de données détaillées. Jusqu'à présent, il était compliqué d'obtenir des informations techniques sur ces moteurs, le constructeur est désormais un peu plus ouvert sur les nouvelles générations de moteurs.

jclev à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost»

Il y a 4 jours

bonjour Guillaume, En regardant les commentaires précédents , vous préconisez de rester sur un moteur 1.6 si je souhaite roule en éthanol sans boitier mais avec une reprog? je pense prendre un KUGA occasion mais j' hésitais avec les suv TUSCON ou SPORTAGE en 1.6 GDi, connaissez vous les moteurs? En tout cas merci pour tous le temps que vous passez à répondre aux commentaires ,bravo à vous!

© Guillaume Darding

Mentions légales