Mini compte-t-elle trop de modèles dans sa gamme?

Mini compte-t-elle trop de modèles dans sa gamme?

Publié le 09 avril 2013
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

La gamme Mini compte actuellement sept modèles différents dans sa gamme. Si la marque ambitionne de compter jusqu’à 10 modèles d’ici à 2020, Mini pourrait toutefois revoir ses projets à la baisse.

La prochaine Mini est attendue pour le début de l’année prochaine. Les autres modèles de la gamme devraient être renouvelés à la suite. Toutefois, Jim McDowell, vice-président de Mini USA, estime que la marque anglaise pourrait choisir de ne pas reconduire certains modèles à la fin de leur cycle de production. Il cite notamment le fait qu’aux Etats-Unis, la Mini classique et le Countryman représentent 75% des ventes à eux deux sur un total de sept modèles.

D’autre part, de nouveaux concepts, comme la Rocketman, pourraient bien ne jamais voir le jour (la production de ce concept ayant déjà été remisée). D’après le responsable américain, ce concept nécessiterait un nombre trop important de composants nouveaux pour atteindre le stade de la production.

Mini pourrait confirmer la tendance initiée par d’autres constructeurs haut de gamme tels qu’Audi. Le constructeur bavarois a renoncé à certains de ses projets (touchant notamment aux véhicules électriques) alors que ce dernier a largement enrichi sa gamme ces dernières années.

Multiplier les nouveaux modèles, tout en maximisant le nombre de composants en commun, est un moyen efficace pour obtenir une bonne dynamique de vente: le constructeur peut communiquer fréquemment sur ses nouveautés.

L’exercice devient plus compliqué lorsqu’il s’agit de renouveler les modèles. Il faut rapidement faire évoluer toute la gamme sous peine de multiplier alors le nombre de références sur les lignes de production, ce qui aurait pour effet d’augmenter les coûts de production (logistique plus complexe, une capacité de stockage plus importante est nécessaire).

Il apparaît nécessaire alors de ne pas renouveler certains modèles afin de laisser place à de nouveaux concepts et/ou se concentrer sur son coeur de gamme. C’est certainement cette transition que Mini va devoir opérer au cours des prochaines années.

Source: Edmunds

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour Manu, pour ce qui est des capacités de franchissement, j'ai une expérience limitée en conduite tout-terrain et il serait difficile de vous dire ce qui est le mieux entre la boîte automatique et la boîte manuelle. Mon sentiment toutefois, au regard des caractéristiques techniques, c'est que la boîte automatique me semble gloutonne (ce qui occasionne par ailleurs un malus conséquent à l'achat) et qu'elle me semble indiquée uniquement si vous ne supportez plus de jouer avec l'embrayage.

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Julio, merci pour votre complément d'information!

Manu Rigault à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour Guillaume, après avoir tout lu j'avoue ne rien comprendre, je suis complètement hermétique. J'aurais aimé pourtant être bon bricoleur mécanique. Trop tard j'ai 67 ans. Je voudrais acquérir le nouveaux 4x4 Suzuki Jimny soit en boite manuelle 5 rapports ou automatique 4 rapports. Je suis incapable de me décider sur ce qui est préférable pour moi. Malgré mon age j'aime toujours autant le franchissement avec de l'énergie et du couple. Lorsque j'avais 30 ans je possédais un 4x4 Toyota BJ42 chassis court, boite manuelle 4 rapports, j'en garde des souvenirs impérissables ( dans le week end 1000 kms de route aller, zones de trial tout le samedi dimanche et retour 1000 kms de route avec le même véhicule). merci si tu peux m'aider dans ma décision.

© Guillaume Darding

Mentions légales