My car is famous: un ouvrage participatif

My car is famous: un ouvrage participatif

Guillaume Darding - 06 juin 2014

Jean-Luc Planche est auteur, photographe et graphiste. Concepteur dans une agence de publicité pendant 15 ans, il s'est tourné depuis une dizaine d'années vers le monde de la photographie. Il a déjà 7 ouvrages à son actif consacrés notamment à la découverte de métropoles (Londres, Tokyo, New-York) par la photographie.

Comme beaucoup, sa passion pour l'automobile est née avec les petites voitures de son enfance. Il s'intéresse particulièrement aux voitures des années 70 et 80. Outre cette passion, l'homme est féru de voyage et de cinéma.

Jean-Luc Planche - My car is famous - Chevrolet Camaro 1972

La génèse de son dernier ouvrage "My car is famous" a commencé dans les rues de Paris, alors que se tournait le diptyque autour de la vie de Jacques Mesrine. Symbiose de ses trois passions, son dernier ouvrage témoigne de son itinéraire à travers une trentaine de pays, au hasard des rencontres avec l'automobile.

Jean-Luc Planche replace les voitures croisées au détour d'une rue dans un contexte cinématographique, âprement friand d'automobile. L'ouvrage couvre une vaste étendue du patrimoine cinématographique en débutant avec le cinéma des années 60 et une Cadillac cabriolet vue dans le Corniaud pour s'achever avec une filmographie actuelle et le troisième volet de Transformers (2011) exhibant une Chevrolet Chevelle SS.

Jean-Luc Planche - My car is famous - Porsche 911 Carrera Targa 1977

Au total, plus de 200 photographies de voitures se retrouvent associées à près de 120 films. Si la maquette de l'ouvrage est prête, il ne reste "plus" que l'impression à réaliser. Pour ce faire, Jean-Luc Planche s'est lancé dans une démarche de financement participatif. Il est donc possible pour tout un chacun de contribuer à la finalisation de l'ouvrage sur la plateforme KissKissBankBank.

Crédit photos: Jean-Luc Planche

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour Patouf, merci pour votre retour d'expérience !

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Bonjour Hubert, on peut estimer qu'il n'y a pas de précautions supplémentaires à prendre par rapport au stockage d'essence sans-plomb. Effectivement, limité la quantité d'air est bénéfique et dans de bonnes conditions de stockage (variation de température limitée, exposition faible aux UV), il est largement envisageable de pouvoir conserver l'E85 plus d'un an.

Patouf à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Il y a 3 jours

Bonjour, J'ai pu tester la nouvelle Golf 8 en version 150 ch DSG7 finition Style et on ne sent pas du tout le passage des vitesses ; je pensais ne pas voir de différence avec ma polo 6 DSG !... qui offre déjà des passages de rapport doux même si l'on sent un peu les changements de rapports lorsque l'on conduit un peu plus nerveusement mais cela ne gêne pas suffisamment le plaisir de conduite. Bref c'est comme si vous aviez une voiture électrique, j'ai été étonné. Les seules grosses différence entre Golf et polo, pour moi en premier, c'est le confort de suspension, amortissement (attention test Golf 8 Style 150 ch donc avec suspension multibras) : même avec des jantes de 17 pouces et pneus de 225 de large, le confort est très largement supérieur surtout sur route nationale/départementale lorsque le bitume est granuleux et génère par conséquent bcp plus de bruit dans la polo (le gonflage des pneumatiques à son importance en partie), pas de remontée sèche du train arrière comme avec la Polo malgré 2,1 bars de pression à l'arrière et 2.3 à l'avant (fait à temp. 15°). - En second c'est l'insonorisation bien meilleure en regard des filtrations, (bruit de roulement) qui bien meilleure sur la Golf. - puis le confort du siège et ses réglages : je ne m'attendais pas à obtenir un confort supérieur signification sur la Golf 8, mais il y a une bonne différence même s'il l'on ai bien assis dans la polo, L'agrément de conduite moteur direction est moins perceptible, un peu mieux sur la Golf8 mais moins significatif.

© Guillaume Darding

Mentions légales