Pétition de Toyota pour les feux de route adaptatifs

Pétition de Toyota pour les feux de route adaptatifs

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 13 mai 2013

Toyota entend faire pression sur les autorités de régulation américaines pour que son système de feux de route adaptatifs soit autorisé aux Etats-Unis, une technologie par ailleurs déjà commercialisée en Europe et au Japon.

Tout comme Audi, le constructeur japonais fait face à l’interdiction sur le sol américain de ses feux de routes adaptatifs. La technologie consiste à adapter en fonction des conditions de circulation la direction et l’intensité des feux de routes. A l’aide d’une caméra qui scrute le trafic venant en sens inverse ou tout véhicule au devant, le vée véhicule reste donc constamment en feux de route.

Lorsqu’un véhicule arrive en sens inverse par exemple, le système baisse automatiquement la luminosité de l’éclairage du véhicule dans le champ de vision potentiel du conducteur venant en sens inverse alors que la portion de la route à droite et à gauche reste alors parfaitement éclairée avec un éclairage à haute intensité. De cette manière, le conducteur garde une bonne visibilité en cas d’obstacle sur les côtés de la route.

La NHTSA interdit l’utilisation de cette technologie sous prétexte qu’il n’existe pas sur ce type de véhicule de commutateur feux de croisement / feux de route. La NHTSA considère donc que le véhicule est constamment en feux de route et que cela constitue une source importante d’éblouissement pour les autres usagers. Consciente de l’obsolence potentielle de cette réglementation, l’autorité américaine devrait lancer sous peu une étude et peut-être réviser son jugement.

Convaincu de l’apport en terme de sécurité pour les usagers de la route, Toyota a décidé de lancer officiellement une pétition pour pousser la NHTSA à revoir sa position rapidement. Toyota argumente qu’il a déjà vendu 1.600 Lexus LS en Europe ainsi que 8.000 Toyota Crown au Japon équipées de cette technologie.

Selon les statistiques publiées par la NHTSA, Toyota estime que les feux de route adaptatifs pourraient sauver une dizaine de vies parmi les 2.300 piétons tués sur les routes américaines. De plus, selon une étude réalisée par l’IIHS (groupement d’assurances), les véhicules équipés de phares adaptatifs (changement automatique entre feux de croisement et feux de routes, phares pivotants) enregistreraient de 5 à 10% de déclarations de sinistres en moins par rapport à des véhicules équivalents non équipés de ces technologies.

Source: Automotive News

Commentaires sur l'article:

xav3294

10 février 2017 à 17h22

pourquoi aussi ne pas obliger les constructeurs à monter ce système dès le 2 ème niveau de finition ( ex sur Zen chez Renault et meme en option ),sur ma mégane 3 dci 130 Bose l'éclairage de nuit n'est pas performant surtout en hiver et que puis-je faire pour y remédier ?
Guillaume Darding [administrateur]

10 février 2017 à 21h24

Il n'y a malheureusement pas grand chose à faire, si ce n'est penser à nettoyer les vitres de vos feux. Il ne faut pas oublier non plus de vérifier que l'assiette des phares est bien réglée en fonction de la charge du véhicule (valable pour les feux halogènes, pour les feux Xénon, la correction d'assiette est automatique).

Par exemple, si l'assiette des feux est sur la position 3 (correspondant à un réglage pour un véhicule transportant 5 personnes + bagages) alors que vous êtes seul dans votre véhicule, la portée des feux sera significativement réduite!

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Il y a 50 minutes

Bonjour à tous, @Purmok oui, c'est possible en théorie de monter un boîtier éthanol sur un véhicule bicarburation essence/GPL. D'ailleurs, un fabricant de boîtier le fait des véhicules (quasi-)neufs : Borel. A titre personnel, je ne suis pas favorable à ce type de configuration car cela à un coût qu'il va être difficile d'amortir (le véhicule fonctionnant déjà au GPL, cela ne sera pas beaucoup plus économique de rouler avec l'E85, d'où un amortissement bien plus long que si on compare par rapport à un véhicule essence). D'autre part, si on roule régulièrement au GPL, on utilisera moins le carburant contenu dans le réservoir d'essence et, dans un cas extrême, on pourrait se retrouver en plein hiver avec de l'E85 en spécification été, ce qui peut compliquer le démarrage du véhicule dans ces conditions. @Medhi Il n'y a pas vraiment de risque de fiabilité. Le plus gros risque, c'est que, si vous avez affaire à un boîtier de mauvaise qualité, le fonctionnement avec de l'E85 pourrait ne pas être optimal (démarrages difficiles, broutages lors des accélérations). Concernant le contrôle technique, il est recommandé, lorsque la carte grise n'est pas modifiée, de passer le contrôle avec un plein d'essence. Parfois, les valeurs de sonde lambda peuvent être faussées, ce qui peut amener à un refus.

Mehdi à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Il y a 1 heure

Bonsoir. Je m'apprête à faire l'acquisition d'un véhicule d'occasion avec un boîtier éthanol non homologué. C'est une très bonne affaire, mais quel est le risque? Je m'explique : si j'enlève l'étiquette du boîtier (qui vaut 440 euros vérifié sur internet), aucune raison d'être embêté au contrôle technique? Ou faudra-t-il que je fasse un plein de sp98 avant le passage pour le contrôle pollution. C'est un Freelander V6 2.5L. Je ne sais pas quel est le risque et si je serais embêté plus tard. Je me dis qu'au pire je pourrais payer l'installation d'un kit dans 2 ans ou l'enlever pour le prochain CT. Merci d'avance pour vos conseils.

Djabou à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Hier

Bonjour, Merci pour cet article très complet. Après presque 2 ans, qu'en est-il de la fiabilité de ce tsi 150 evo ? Merci

© Guillaume Darding

Mentions légales